Mediapart et de Pracontal: à quand le traitement objectif de l'information scientifique ?

En observant le traitement de l'information sur Mediapart depuis sa création en 2008, nous remarquons une très grande dissonance entre le traitement de l'information concernant la société et le traitement de l'information scientifique par le journaliste de Pracontal.

Nous notons en effet des fluctuations entre les analyses cohérentes concernant les lobbies de l'industrie du tabac à l'origine d'une multitude de maladies ou de l'industrie pharmaceutique qui a inondé la société marchande avec des médicaments inutiles ou dangereux:

http://www.mediapart.fr/journal/international/200612/comment-lindustrie-du-tabac-enfume-la-recherche-francaise

http://blogs.mediapart.fr/blog/bernard-sudan/230612/la-recherche-francaise-et-linfluence-orientee-et-nefaste-de-lindustri

et les papiers suivants du journaliste de Pracontal qui se hasarde un peu rapidement notamment sur le vaccin Gadarsil de Sanofi-Pasteur:

http://www.mediapart.fr/journal/france/291113/non-le-gardasil-nest-pas-un-nouveau-mediator

Comment lui est-il possible d'extrapoler l'efficacité d'un vaccin préventif contre le cancer du col de l'utérus sans aucun recul...et de rejeter des effets secondaires possibles.

Ce même journaliste continue sur la même voie: "Et Michèle Rivasi, députée européenne EELV, affirme qu’« il faut retirer du marché ce vaccin inutile et dangereux". Comment de Pracontal peut-il soutenir sa position ridicule qui consiste à promouvoir un vaccin dont nous n'avons absolument aucune preuve d'efficacité et d'innocuité à très long terme !

Nous nous trouvons face à la même situation concernant la promotion du vaccin anti-H1N1 par Claude Hannoun de l'Institut Pasteur pour un vaccin Sanofi-Pasteur...et à la promotion du Tamiflu par le journaliste Flaysakier de France 2 lors de la soi-disant pandémie du H1N1 alors que les scientifiques anglais avaient interdit la prise de Tamiflu chez l'adolescent (British Medical Journal):

http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC1892497/

http://blogs.mediapart.fr/blog/bernard-sudan/170812/les-coups-tordus-de-la-recherche-en-medecine-2-de-la-memoire-de-leau-

Nous connaissons la suite avec la production inutile de 94 millions de doses de vaccins et le peu de citoyens français qui ont "mordu" à l'hameçon...Les innocents ont même eu droit en cadeau à des dizaines de cas de narcolepsie:

http://www.larecherche.fr/actualite/sante/vaccination-contre-grippe-a-h1n1-a-accru-risque-narcolepsie-29-10-2013-150577

De Pracontal n'a rien compris: en effet, comment imposer à des innocents par un matracage publicitaire et avec l'aide de certains médecins qu'un vaccin va automatiquement les protéger dans quelques dizaines d'années et sans effets secondaires! Il s'agit uniquement d'une affaire financière comme cela a été le cas avec le vaccin anti-H1N1 !

Nous retrouvons à nouveau cette tendance qui veut absolument imposer des tests de dépistage systématique à toute la population (hommes pour le cancer colorectal ou femme pour le cancer du sein entre 50 et 65 ans) alors que les grands allergiques, notamment atteints de dermatites atopiques ne développeront jamais de cancer colorectal :

http://www.carevox.fr/sante-maladies/article/cancer-colorectal-un-depistage

Mais au fait, les études épidémiologiques ont été réalisées par des américains...

Les réactions des citoyens et citoyennes concernés commencent à émerger:

http://www.carevox.fr/sante-maladies/article/le-depistage-une-mauvaise-piste

Mediapart suit un chemin obscurantiste dans le domaine de l'information scientifique et nous l'avons constaté récemment avec un autre journaliste Nicolas Chevassus-au-Louis qui s'était risqué sur les travaux du génial chercheur Jacques Benveniste:

http://blogs.mediapart.fr/blog/bernard-sudan/110813/mediapart-jacques-benveniste-et-lobjectivite-scientifique-0

Evidemment, de Pracontal s'était aussi déjà distingué avec son livre "Les mystères de la Mémoire de l'Eau" en 1990 et ses hasardeuses prévisions...sur les travaux de Jacques Benveniste et Chevassus-au-Louis n'a pas évité de nous convaincre de ses hautes capacités à avoir comme seul soutien un "chercheur" dont les travaux sont inexistants...alors que l'industrie pharmaceutique en déroute tente de récupérer les travaux de Jacques Benveniste:

http://www.carevox.fr/sante-maladies/article/l-industrie-pharmaceutique-tente

Pour finir, de Pracontal nous confirme encore une fois sa façon personnelle de traduire les travaux de chercheurs avec les méthodes du lobby biotechnologique à l'encontre de Gilles-Eric Séralini:

http://blogs.mediapart.fr/blog/michel-de-pracontal/301113/samedi-sciences-110-seralini-victime-du-complot-de-la-science-mondiale

Le comité de lecture de la revue Food and Chemical Toxicology a retiré le papier de Séralini sous la pression du lobby biotechnologique comme le trio infernal Maddox/Randi/Stewart était intervenu dans le labo de Jacques Benveniste sous la pression du lobby pharmaceutique qui risquait de voir émerger des traitements peu coûteux. Pour Séralini, les financiers invoquent les statistiques et pour Benveniste la reproductivité sans regarder leurs propres résultats sans statistiques fiables et sans reproductivité...Les exemples ne manquent pas avec le Médiator, le Vioxx, la liste est longue...

On comprend aussi mieux pourquoi Luc Montagnier a préféré s'exiler à Shanghaï mais les temps ont changé ce que n'ont pas compris de Pracontal et Chevassus-au-Louis:

http://www.jacques-benveniste.org/Voeikov_Benveniste_25years-Koktebel-Crimea-COSMOS-and-BIOSPHERE-2013.pdf

La question est donc maintenant de savoir dans combien de temps Mediapart va enfin transmettre à ses lecteurs un traitement objectif de l'information scientifique en laissant libres d'une part les chercheurs et d'autre part les citoyens de faire leur propre analyse et leur propre choix sans les influencer négativement !

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.