Coronavirus et nouvelles routes de la soie

La signature d'un accord récent en mars 2019 entre la Chine et l'Italie qui allait devenir la porte d'entrée des routes de la soie en Europe montre combien une épidémie peut facilement se propager à une époque où les transports sont beaucoup plus rapides.

La signature d'un accord récent en mars 2019 entre la Chine et l'Italie qui allait devenir la porte d'entrée des routes de la soie en Europe montre combien une épidémie peut facilement se propager à une époque où les transports sont beaucoup plus rapides.

On peut rapidement faire le lien avec la grande épidémie de peste de 1720 avec comme porte d'entrée le port de Marseille avec un bateau en provenance du Levant, le Grand-Saint-Antoine:

https://fr.wikipedia.org/wiki/Peste_de_Marseille_(1720)

italiechineroutedelasoie

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.