Bernard Sudan
Ex Chef de Laboratoire en toxicologie et pharmacologie Ciba-Geigy, CIBA, Novartis 1975-2006 Bâle Suisse
Abonné·e de Mediapart

155 Billets

0 Édition

Billet de blog 11 juil. 2020

Bernard Sudan
Ex Chef de Laboratoire en toxicologie et pharmacologie Ciba-Geigy, CIBA, Novartis 1975-2006 Bâle Suisse
Abonné·e de Mediapart

Dermite séborrhéique et fiasco de la recherche en dermatologie !

Comment est-il possible qu'un syndrome dermatologique comme la dermite séborrhéique décrit pour la première fois en 1887 ne soit pas encore résolu ?

Bernard Sudan
Ex Chef de Laboratoire en toxicologie et pharmacologie Ciba-Geigy, CIBA, Novartis 1975-2006 Bâle Suisse
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

J'ai particulièrement étudié cette maladie de la peau affectant plusieurs membres de ma famille depuis environ 50 années face à l'inertie de ceux qui auraient dû m'aider, les dermatologues ! Je vais donc résumer l'exemple d'un fiasco total en dermatologie en montrant comment les solutions novatrices peuvent perturber plusieurs lobbies, celui du tabac, celui de l'industrie pharmaceutique et évidemment les dermatologues qui maintiennent le statu quo...pour avoir des patients !

1887: première description d'une dermatite faciale en impliquant les glandes sébacées...car plus nombreuses en histologie au niveau du visage ! Coïncidence de l'époque, la fumée de tabac commence par envahir les lieux publics...

1887-1978: Traitements aléatoires avec notamment à partir des années soixante les corticoïdes locaux et leurs effets secondaires notoires.

1978: Ma première publication démontre une allergie à l'haptène nicotine dans la fumée de tabac passive. Pour la petite histoire, mon père fumait un cigare tous les dimanches et avait une dermatite au visage....comme résumé dans mon livre "Vers une solution de la dermite séborrhéique":

1980 : Je démontre l'efficacité d'une crème de cromoglycate de sodium qui stabilise les mastocytes tissulaires en publiant dans Cutis (Paris), crème jamais mise sur le marché pour laisser les corticoïdes locaux en prescription continue:

1983: Des chercheurs anglais mesurent le taux de séborrhée qui est le même chez des patients avec ou sans dermite séborrhéique :

1986 : Les dermatologues doivent changer leur fusil d'épaule et basculent vers une pseudo théorie datant aussi du début du vingtième siècle d'une infestation par le champignon pityrosporum au niveau des zones de dermite "séborrhéique" alors que l'équipe anglaise de Faergemann démontre que le succinate de lithium (Lithioderm) n'a aucune activité contre pityrosporum...

1987 : Le kétoconazole, un anti-fongique est efficace pour bloquer cette réaction..., pseudo argument que je bloque rapidement car le kétoconazole est un anti-leucotriène donc un anti-allergique confirmant mes travaux de recherche en allergologie:

2010 : Je découvre l'efficacité des solutions à base de sels de la Mer Morte montrant une autre solution efficace, peu coûteuse et sans effets secondaires notoires :

2012 : Des chercheurs découvrent la présence d'histamine au niveau du cuir chevelu de patients atteints de dermite séborrhéique confirmant mes travaux de recherche en allergologie :

2016: Publication dans le British Journal of Dermatology par des chercheurs brésiliens de l'absence d'efficacité du kétoconazole contre pityrosporum :

2018 : Surprise à Sarajevo, un patient atteint de "dermite séborrhéique" réagit fortement par prick-test avec la nicotine, sans oublier le premier cas de choc anaphylactique décrit par Karrenberg en 1928, les rashs au visage après mâchage de chewing gums à la nicotine, les réactions dermatologiques avec les patchs à la nicotine et les chocs anaphylactiques avec le vaccin anti-nicotine en phase préclinique !

2020: Alors on sort du tunnel.... et on en finit avec les lobbies !

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Le ministre Éric Dupond-Moretti est renvoyé devant la Cour de justice
Éric Dupond-Moretti devient le tout premier ministre de la justice en exercice à être renvoyé devant la Cour de justice de la République pour des faits commis dans l’exercice de ses fonctions. Le garde des Sceaux est accusé de « prise illégale d’intérêts » après avoir fait pression sur plusieurs magistrats anticorruption.
par Michel Deléan
Journal — Gauche(s)
Au-delà de l’affaire Bayou, la vague écoféministe secoue les Verts
Les écologistes réunis en conseil fédéral ont pris date pour leur prochain congrès sur fond de sidération face à l’affaire Bayou. Plus profondément, la place du courant écoféministe incarné par Sandrine Rousseau bouleverse les habitudes du parti.
par Mathieu Dejean
Journal
Damien Abad à l’Assemblée : un retour en toute impunité
Alors qu’ils ont poussé des hauts cris à propos de l’affaire Quatennens, les députés de Renaissance affirment n’avoir aucun mal à accueillir l’ancien ministre des solidarités au Palais-Bourbon, malgré les accusations de viol ou de tentative de viol qui le visent. Une question, disent-ils, de « présomption d’innocence ».
par Pauline Graulle et Christophe Gueugneau
Journal — International
Lula en tête, Bolsonaro résiste
Si Lula rassemble 48,4 % des voix au premier tour, Bolsonaro crée la surprise en dépassant les 43 %. La vigueur de l’extrême droite se retrouve aux élections législatives et des gouverneurs locaux qui se déroulaient aussi dimanche. Le mois de campagne qui reste s’annonce tendu.
par Jean-Mathieu Albertini

La sélection du Club

Billet de blog
Iran - Pour tous les « pour »
Les messages s'empilent, les mots se chevauchent, les arrestations et les morts s'accumulent, je ne traduis pas assez vite les messages qui me parviennent. En voici un... Lisez, partagez s'il vous plaît, c'est maintenant que tout se joue.
par sirine.alkonost
Billet de blog
Artistes, écrivains et journalistes iraniens arrêtés
Une traduction de la chanson « Barayé » (Pour...) du chanteur Shervin Hajipour, arrêté le 29 septembre.
par Mathilde Weibel
Billet de blog
Dernier message de Téhéran
Depuis des années, mon quotidien intime est fait de fils invisibles tendus entre Paris et Téhéran. Ces fils ont toujours été ténus - du temps de Yahoo et AOL déjà, remplacés depuis par Whatsapp, Signal, etc. Depuis les manifestations qui ont suivi la mort de Mahsa, ces fils se sont, un à un, brisés. Mais juste avant le black out, j'avais reçu ce courrier, écrit pour vous, lecteurs de France.
par sirine.alkonost
Billet de blog
Appelons un chat un chat !
La révolte qui secoue l'Iran est multi-facettes et englobante. Bourrée de jeunesse et multiethnique, féminine et féministe, libertaire et anti-cléricale. En un mot moderne ! Alors évitons de la réduire à l'une de ces facettes. Soyons aux côtés des iranien.nes. Participons à la marche solidaire, dimanche 2 octobre à 15h - Place de la République.
par moineau persan