Bernard Sudan
Ex Chef de Laboratoire en toxicologie et pharmacologie Ciba-Geigy, CIBA, Novartis 1975-2006 Bâle Suisse
Abonné·e de Mediapart

155 Billets

0 Édition

Billet de blog 14 sept. 2020

Bernard Sudan
Ex Chef de Laboratoire en toxicologie et pharmacologie Ciba-Geigy, CIBA, Novartis 1975-2006 Bâle Suisse
Abonné·e de Mediapart

L’ortie (Urtica dioica) inhibe la réplication du coronavirus SARS-CoV

En cherchant bien dans la littérature scientifique, on peut retrouver des résultats extraordinaires de l’ortie piquante (Urtica dioica) pour inhiber le syndrome sévère aigu respiratoire SARS-CoV en 2011 utilisant le modèle expérimental des pneumonies induites par ce virus sur la souris.

Bernard Sudan
Ex Chef de Laboratoire en toxicologie et pharmacologie Ciba-Geigy, CIBA, Novartis 1975-2006 Bâle Suisse
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Comme je le publiais le 24 juillet dernier : https://www.bernardsudan.net/des-composants-dartemisia-plus-efficaces-que-lhydroxychloroquine-contre-covid-19/

de nouvelles investigations montraient que la plante Artemisia annua utilisée dans de nombreux pays du monde contre le paludisme montrait également une plus grande efficacité que l’hydroxychloroquine (déjà très efficace…) contre le SARS-CoV2 :

« L’artémisinine et ses dérivés, un agent antipaludique, présentent une liaison plus puissante aux points chauds de liaison Lys353 et Lys31 de la protéine de pointe du SRAS-CoV-2 que l’hydroxychloroquine: réutilisation potentielle de l’arténimol pour COVID-19 »

Début mars 2020, je m’étais déjà intéressé à la potentielle utilisation de l’ortie piquante (Urtica dioica) contre la nouvelle infection SARS-CoV2 provoquant la Covid-19 alors que je connaissais les propriétés anti-infectieuses des composants de cette plante (mon papier de CareVox est à nouveau en ligne) : 

http://www.carevox.fr/sante-naturelle-57/article/furoncles-l-ortie-une-alternative

https://www.bernardsudan.net/furonculose-et-ortie-urtica-dioica-une-alternative-aux-antibiotiques/

observation confirmée par de récents travaux contre le cancer:

https://www.bernardsudan.net/nouvelles-decouvertes-des-vertus-pharmacologiques-de-lortie-contre-le-cancer/

Or, en cherchant bien dans la littérature, on peut retrouver des résultats extraordinaires de l’ortie piquante Urtica dioica pour inhiber le syndrome sévère aigu respiratoire SARS-CoV en 2011 utilisant le modèle expérimental des pneumonies induites par ce virus sur la souris: https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/21338626/

Le résumé de cette recherche montrait déjà bien que nous avions dès 2011 une possible utilisation de l’ortie contre les infections SARS-CoV tout comme d’ailleurs la chloroquine dès 2003 !

Urtica dioica agglutinin (UDA) est une petite lectine monomère végétale, d’une taille de 8,7 kDa, avec une spécificité N-acétylglucosamine qui inhibe les virus de Nidovirales in vitro. Dans la présente étude, nous avons d’abord examiné l’efficacité de l’UDA sur la réplication de différentes souches de SRAS-CoV dans des cellules Vero 76. L’UDA a inhibé la réplication du virus de manière dose-dépendante et réduit les rendements viraux de la souche Urbani de 90% à 1,1 ± 0,4 μg / ml dans les cellules Vero 76. Ensuite, l’UDA a été testé pour son efficacité dans un modèle de souris BALB / c infecté par le SARS-CoV létal. Des souris BALB / c ont été infectées avec deux DL50 (575 PFU) de virus pendant 4 h avant que les souris ne soient traitées par voie intrapéritonéale avec UDA à 20, 10, 5 ou 0 mg / kg / jour pendant 4 jours. Le traitement avec UDA à 5 mg / kg a protégé de manière significative les souris contre une infection mortelle par le SRAS-CoV adapté à la souris (p <0,001), mais n’a pas réduit significativement les titres pulmonaires du virus. Toutes les souris infectées par le virus recevant des traitements UDA étaient également significativement protégées contre la perte de poids (p <0,001). L’UDA a également réduit efficacement les scores de pathologie pulmonaire. Au jour 6 après l’exposition au virus, tous les groupes de souris recevant l’UDA avaient un poids pulmonaire beaucoup plus faible que les souris traitées par placebo. Ainsi, nos données suggèrent que le traitement UDA de l’infection par le SRAS chez la souris conduit à un effet thérapeutique substantiel qui protège les souris contre la mort et la perte de poids. En outre, le mode d’action de l’UDA in vitro a été davantage étudié en utilisant le virus vivant de la souche SRAS-CoV Urbani et des particules rétrovirales pseudotypées avec un pic de SRAS-CoV (S). L’UDA a spécifiquement inhibé la réplication du virus pseudotypé SRAS-CoV ou SRAS-CoV vivant lorsqu’il était ajouté juste avant, mais pas après, l’adsorption. Ces données suggèrent que l’UDA inhibe probablement l’infection par le SRAS-CoV en ciblant les stades précoces du cycle de réplication, à savoir l’adsorption ou la pénétrationDe plus, nous avons démontré que l’UDA neutralise l’infectivité du virus, vraisemblablement en se liant à la glycoprotéine du pic SARS-CoV (S). Enfin, la molécule cible pour l’inhibition de la réplication virale a été partiellement caractérisée. Lorsque l’UDA a été exposé à la N-acétylglucosamine, puis l’UDA a été ajouté aux cellules juste avant l’adsorption, l’UDA n’a pas inhibé l’infection virale. Ces données soutiennent la conclusion que l’UDA pourrait se lier aux résidus de type N-acétylglucosamine présents sur les glycoprotéines d’enveloppe glycosylées, empêchant ainsi l’attachement du virus aux cellules.

On peut ainsi comprendre facilement que le lobby pharmaceutique n’a pas intérêt à faire une trop grande publicité pour certaines plantes aux propriétés pharmacologiques impressionnantes et peu coûteuses car impossible à patenter ! Après la création du conseil de l’ordre des médecins par la loi du 7 octobre 1940, on comprend mieux aussi la suppression du diplôme d’herboriste avec la loi du 11 septembre 1941…pour développer des molécules qui pourraient rapporter des profits colossaux nous confirmant la situation actuelle avec un lobby pharmaceutique ayant infiltré tous les rouages de l’Etat au mépris de la santé publique ! Il y a mieux que le "paracétamol" du pseudo "conseil scientifique" !

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Médias
Faux scoop du « Point » sur Garrido-Corbière : un « accident industriel » écrit d’avance
Alors que l’hebdo avait promis de faire son autocritique en publiant une enquête pour revenir sur ses fausses accusations visant le couple LFI, la direction l’a finalement enterrée. Sur la base de documents internes, Mediapart retrace les coulisses de ce fiasco, prédit deux mois avant par des salariés.
par David Perrotin et Antton Rouget
Journal
Lutte contre l’antisémitisme : angle mort de la gauche ?
Les militants de la gauche antiraciste ont-ils oublié l’antisémitisme ? Un essai questionne le rôle des gauches dans la lutte contre l’antisémitisme et plaide pour la convergence des combats. Débat dans « À l’air libre » entre son autrice, Illana Weizman, un militant antiraciste, Jonas Pardo, et le député insoumis Alexis Corbière.
par À l’air libre
Journal — Parlement
La loi sur les énergies renouvelables est-elle vertueuse ?
Alors que le projet de loi sur le développement de l’éolien et du solaire est en cours d’examen à l’Assemblée nationale, les macronistes savent qu’ils ont besoin de la gauche pour le faire adopter. Mediapart a réuni la députée insoumise Clémence Guetté et le député Renaissance Jean-Marc Zulesi pour éclaircir les points de blocage et les possibilités d’évolution.
par Pauline Graulle et Amélie Poinssot
Journal
Face au mur social, Macron choisit de foncer
Dans un contexte d’inflation record, de conflits sociaux dans les entreprises et d’état alarmant des services publics, le président de la République souhaite réformer les retraites dès le début de l’année 2023. Le climat social gronde mais l’exécutif mise sur une « résignation » de la rue.
par Ilyes Ramdani

La sélection du Club

Billet de blog
La liberté d’aller et venir entravée pour les habitant⋅es de Mayotte
Le Conseil constitutionnel a jugé conforme à la Constitution les contrôles d’identité systématiques sur l’ensemble du territoire de Mayotte sans limite dans le temps. Il assortit sa décision d’une réserve qui apparait vide de sens : ces contrôles ne peuvent s’effectuer « qu’en se fondant sur des critères excluant […] toute discrimination », alors qu’ils apparaissent par essence discriminatoires.
par association GISTI
Billet de blog
Morts en Méditerrannée : plainte devant la CPI contre la violence institutionnelle
La plainte va soulever la question de la responsabilité de l'Italie, Malte, la commission européenne et l'agence Frontex dans le bilan catastrophique de plusieurs dizaines de milliers de noyés en Méditarrannée depuis 2014, au mépris du droit international et des droits humains. Questions sur la violence institutionnelle à rapprocher du projet de loi contre les migrants que dépose l'exécutif.
par Patrick Cahez
Billet de blog
Mineurs isolés à Paris : "C’est le moment d’agir, aidez-nous à quitter cette merde !"
Cela faisait depuis juin 2022 que des mineurs exilés isolés survivaient sous le pont Nelson Mandela, sur la rive droite des quais de Seine de la ville d’Ivry. En six mois, plus de 400 jeunes se sont retrouvés là-bas, faute d’autre solution. Ce matin, ils ont enfin été pris en charge, non sans peines et non sans luttes. Retour sur ces derniers jours de survie et de mobilisation.
par Emile Rabreau
Billet de blog
Une famille intégrée ou comment s'en débarrasser - Appel OQTF
6 décembre : appel de la décision de l'obligation de quitter le territoire devant le tribunal administratif de Clermont-Ferrand, décision que nous avons déjà chroniquée. Cette famille particulièrement intégrée doit rester ici. Voici quelques vérités fortes apportées par son avocate et un des responsable de RESF63, le jour même d'un « débat » sur la loi immigration à l'Assemblée Nationale !
par Georges-André