ARTE et les biens curieux détracteurs de l’homéopathie

ARTE a diffusé récemment un documentaire sur l’homéopathie en espérant analyser une controverse très ancienne puisque les travaux de Samuel Hahnemann remontent à 1796 ! En effet, comment avoir un effet biologique sans molécules et sans remettre en cause le paradigme en place qui favorise l’industrie pharmaceutique elle-même à l’origine de multiples scandales sanitaires ?

ARTE a diffusé récemment un documentaire sur l’homéopathie :

https://www.arte.tv/fr/videos/083974-029-A/vox-pop/

en espérant analyser une controverse très ancienne puisque les travaux de Samuel Hahnemann remontent à 1796 !

En effet, comment avoir un effet biologique sans molécules et sans remettre en cause le paradigme en place qui favorise l’industrie pharmaceutique elle-même à l’origine de multiples scandales sanitaires ?

Malgré les travaux du génial chercheur Jacques Benveniste publiés dans la revue Nature en 1988 démontrant bien une telle activité biologique à hautes dilutions avec le test de dégranulation des basophiles humaines (TDBH) qui était utilisé dans le monde entier depuis plus de dix années…pour détecter les allergies et qui était plus sensible que le test de détection des anticorps allergiques circulants IgE (RAST) avec de plus l’évidence reconnue par l’éditeur de Nature John Maddox que le TDBH n’était pas en cause…(voir sa lettre du 14 septembre 1988), la réalité des expériences avec des tests utilisés couramment en laboratoire de recherche ne peut être niée  :

https://www.slideshare.net/BernardSudan/historical-recallofthenaturesagasaturdayjune3020182-2

Depuis plusieurs années, le lauréat Nobel de médecine Luc Montagnier a confirmé l’existence du phénomène avec plusieurs équipes internationales en utilisant le test PCR (Polymerase Chain Reaction), test couramment utilisé en biologie…montrant ainsi comment le doyen de la faculté de médecine de Lille Didier Gosset est bien loin de la réalité des laboratoires de recherche alors qu’aux dernières nouvelles Monsieur Gosset n’est pas encore lauréat Nobel de Médecine !

Bernard Sudan, Facebook, 10 octobre, 11:37 · 

Conférence du Professeur Luc Montagnier, lauréat Nobel de Médecine "L'eau peut-elle stocker l'information ?" à la Conférence internationale de la Paix UNESCO Paris 9 octobre 2019. L'utilisation de la PCR (polymerase chain reaction) démontre comment ce stockage de l'information est une réalité !

mediapartartemontagnier

De plus, je plains ses étudiants qui ont docilement répondu à des questions à choix multiples (QCM) et qui ont ensuite montré leur grande finesse diagnostique… à soigner des dermites soi-disant séborrhéiques « sans séborrhée », une maladie de la peau décrite depuis 1887…avec des crèmes corticoïdes provoquant notamment des réactions de dépendance catastrophiques !

https://blogs.mediapart.fr/bernard-sudan/blog/170818/de-1887-2019-l-effondrement-du-dogme-de-la-dermite-seborrheique

J’ai publié l’étiologie de cette réaction dès 1978…, une hypersensibilité à l’haptène nicotine de la fumée de tabac passive, qui est apparue à une époque où la fumée de tabac a commencé par envahir les lieux publics. Je n’ai plus vu de dermatologues depuis quarante années alors que l’immunologiste Alain de Weck de Berne qui avait confirmé mes résultats avec l’anaphylaxie cutanée passive chez le cobaye me proposait de retirer mon premier manuscrit accepté pour publication pour publier «ensemble »…Ces quarante années m’ont montré comment les lobbies de l’industrie du tabac et de l’industrie pharmaceutique avec l’ "aide" des dermatologues n’avaient aucun intérêt à trouver une solution pour les patients:

captureecranamazonsudan

 

 

commentairesamazonbernardsudandermiteseb
Évidemment ma solution avec des sels de la Mer Morte depuis début 2010 démontre le ridicule d’une tendance qui n’est pas du tout concernée par cette maladie…et qui voulait aussi à cette époque vacciner de force toute la France contre le virus H1N1 sans pandémie !

captureecrancarevoxselsmermorte2

Dès 1980, je publiais dans la revue Cutis (Paris) une solution avec une crème de cromoglycate de sodium qui est seulement maintenant en développement en Grande-Bretagne :

captureecrancromoglycate

On peut sourire en observant le style péremptoire du médecin généraliste Pierre de Brémond d’Ars dont nous n’avons jamais vu le nom dans des revues scientifiques de haut niveau…(par exemple The Lancet) proposant de supprimer totalement l’homéopathie pour financer des postes d’infirmières alors que les effets secondaires des médicaments (Vioxx, Mediator, Dépakine, opiacées, paracétamol, etc.) amènent des dizaines de milliers de patients à l’hôpital !

captureecranlancetnicotinesudan1
captureecranlancetnicotinesudan2

En conclusion, les multiples réactions des conservateurs de la médecine montrent un changement de paradigme vers la biologie numérique de Jacques Benveniste : il n’est désormais plus possible de rouler les patients et les citoyens !

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.