Bernard Sudan
Ex Chef de Laboratoire en toxicologie et pharmacologie Ciba-Geigy, CIBA, Novartis 1975-2006 Bâle Suisse
Abonné·e de Mediapart

155 Billets

0 Édition

Billet de blog 23 févr. 2013

Bernard Sudan
Ex Chef de Laboratoire en toxicologie et pharmacologie Ciba-Geigy, CIBA, Novartis 1975-2006 Bâle Suisse
Abonné·e de Mediapart

Les abeilles et les fleurs au secours de Jacques Benveniste !

Bernard Sudan
Ex Chef de Laboratoire en toxicologie et pharmacologie Ciba-Geigy, CIBA, Novartis 1975-2006 Bâle Suisse
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Photo © Martine Sudan-Bédikian, Mouriès, France, 17 février 2013

Une récente étude des chercheurs de l'Université de Bristol montre que les abeilles et les fleurs communiquent à l'aide d'un faible courant électrique (1).

Ainsi les fleurs émettent un faible champ électrique chargé négativement qui envoie aux insectes pollinisateurs le signal de la présence de nectar alors que l'hyménoptère est chargé positivement.

Lorsque l'abeille se pose sur la fleur pour butiner, la communication peut donc s'établir entre elles.

Cette étude est d'une importance primordiale car elle permet de montrer un mode de communication électrique entre fleurs et insectes pollinisateurs qu'il est possible d'étendre à tous les organismes vivants et notamment aux cellules humaines.

Maladies de la peau, eau salée et eau pure

J'avais été surpris en mars 2010 de bloquer ma dermite séborrhéique faciale en utilisant un simple pain dermatologique contenant des sels de la Mer Morte (2) et j'ai ainsi focalisé ma recherche sur l'eau salée et l'eau pure dont la conductivité est la différence marquante. Ainsi, l'eau salée a une conductivité élevée, donc le courant électrique passe facilement alors que l'eau totalement pure ne permet pas au courant de passer.

J'avais ainsi émis l'hypothèse de la restauration de la communication des mastocytes tissulaires, cellules impliquées et à l'origine des rougeurs observées avec une libération de médiateurs de l'inflammation comme l'histamine (3, 4).

Nous retrouvons ainsi le même mode de communication électrique aussi bien pour les fleurs et les insectes pollinisateurs que pour les cellules humaines. On pourra évidemment étendre ces nouvelles informations à tous les systèmes vivants sur terre et donc réorienter la recherche en biologie.

Jacques Benveniste et la biologie numérique

Alors que l'industrie pharmaceutique en complète perdition tente de récupérer la biologie numérique de Jacques Benveniste (5,6), cette dernière publication des chercheurs de Bristol nous montre l'évolution de la recherche vers une évidence dont Jacques Benveniste avait déjà ouvert une voie originale à la fin des années quatre-vingt...

On pourra ainsi lire un papier de Jacques Benveniste datant de 1998 et montrant sa haute capacité à anticiper une découverte pouvant modifier l'avenir de l'humanité (7).

Références

(1) Dominic Clarke, Heather Whitney, Gregory Sutton, Daniel Robert. Detection and Learning of Floral Electric Fields by Bumblebees.http://www.sciencemag.org/content/early/2013/02/20/science.1230883 

(2) http://www.bernardsudan.net/post/Dermite-s%C3%A9borrh%C3%A9ique%2C-eau-sal%C3%A9e-ou-eau-pure%3A-la-solution-%C3%A9lectromagn%C3%A9tique-%213

(3) http://www.carevox.fr/sante-maladies/article/dermite-seborrheique-et-nouvelles 

(4) http://www.dermiteseborrheique.net/ 

(5) http://www.jacques-benveniste.org/ 

(6) http://www.carevox.fr/sante-maladies/article/l-industrie-pharmaceutique-tente 

(7) http://www.onnouscachetout.com/themes/medecine/memoire-de-leau.php 

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

L’auteur n’a pas autorisé les commentaires sur ce billet

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Affaire Kohler : le secrétaire général de l’Élysée est mis en examen
Le bras droit du chef de l’Etat a été mis en examen pour « prise illégale d’intérêts » et placé sous le statut de témoin assisté pour « trafic d’influence », pour avoir caché ses liens familiaux avec le groupe de transport MSC et être intervenu à de multiples reprises en sa faveur. L’Élysée a mis tout en œuvre pour enterrer le dossier.
par Martine Orange
Journal
Guerre en Ukraine : des Français collaborent avec la « justice » de Poutine
Depuis le lancement de l’invasion de l’Ukraine, plusieurs militants français d’extrême droite fabriquent des preuves de crimes de guerre ukrainiens pour un faux tribunal russe.
par Elie Guckert
Journal — Afrique
Burkina Faso : récit d’un putsch sur fond de rejet de la France
Huit mois après avoir pris le pouvoir par la force, le lieutenant-colonel Damiba a été déchu à son tour. Les « néo-putschistes » et des activistes l’ont présenté comme le suppôt de la France afin de mobiliser la jeunesse. Sans cela, ils ne seraient peut-être jamais arrivés à leurs fins.
par Rémi Carayol
Journal
Comment l’exportation de lait et de viande « bas de gamme » démultiplie la catastrophe écologique
Dans un rapport publié mardi 4 octobre, Greenpeace, Oxfam et Réseau Action Climat analysent les conséquences de l’élevage français destiné au marché international. Un désastre environnemental et une concurrence déloyale pour les pays importateurs.
par Amélie Poinssot

La sélection du Club

Billet de blog
Artistes, écrivains et journalistes iraniens arrêtés
Une traduction de la chanson « Barayé » (Pour...) du chanteur Shervin Hajipour, arrêté le 29 septembre.
par Mathilde Weibel
Billet de blog
Dernier message de Téhéran
Depuis des années, mon quotidien intime est fait de fils invisibles tendus entre Paris et Téhéran. Ces fils ont toujours été ténus - du temps de Yahoo et AOL déjà, remplacés depuis par Whatsapp, Signal, etc. Depuis les manifestations qui ont suivi la mort de Mahsa, ces fils se sont, un à un, brisés. Mais juste avant le black out, j'avais reçu ce courrier, écrit pour vous, lecteurs de France.
par sirine.alkonost
Billet de blog
Appelons un chat un chat !
La révolte qui secoue l'Iran est multi-facettes et englobante. Bourrée de jeunesse et multiethnique, féminine et féministe, libertaire et anti-cléricale. En un mot moderne ! Alors évitons de la réduire à l'une de ces facettes. Soyons aux côtés des iranien.nes. Participons à la marche solidaire, dimanche 2 octobre à 15h - Place de la République.
par moineau persan
Billet de blog
Voix d'Iran - « Poussez ! »
À ce stade, même s'il ne reste plus aucun manifestant en vie d'ici demain soir, même si personne ne lève le poing le lendemain, notre vérité prévaudra, car ce moment est arrivé, où il faut faire le choix, de « prendre ou non les armes contre une mer de tourments ».
par sirine.alkonost