Vite une dictature écologique par un gouvernement mondial !

En effet qu'espérer de mieux pour résoudre la question vitale du réchauffement climatique et ses conséquences mortelles pour nous, gens civilisés, cultivés et responsables, qu'une dictature écologique efficace et mondialisée ?

En effet qu'espérer de mieux pour résoudre la question vitale du réchauffement climatique et ses conséquences mortelles pour nous, gens civilisés, cultivés et responsables, qu'une dictature écologique efficace et mondialisée ? Oui, les 3 degrés en plus c'est déjà acquis. Voire plus si affinités pour le Chaos. Les experts de la chose climatique le disent sans le dire tout en le disant. Point de mesures efficaces à l'horizon immédiat, elles demeurent dans les discours et les fonds de tiroirs. Le modèle économique et les comportements qu'il induit  à l'origine de cette poussée de fièvre terrestre présentent toujours une certaine vitalité, et faisons confiance à la résilience des hommes," ils en ont connu d'autres", nous poursuivrons avec ardeur dans cette voie sans issue. Et puis le réchauffement ça a du bon, on va pouvoir creuser dans l'Arctique qui se dégèle, on nous assure d'y trouver plein de pétrole, du gaz et toutes ces sortes de choses réclamées par l'Humanité et les multinationales réunies. Néolibéralisme et réchauffement climatique vont de pair. Un exemple au hasard de ce fourvoiement collectif qui nous promet des lendemains qui déchantent. Jetons un regard inquisiteur quoique impartial sur le parc automobiles. Aux Etats-Unis , 821 voitures pour 1000 habitants, en France seulement (!) 580 soit quand même 32,2 millions de véhicules, en Chine 118, en Inde 22. Imaginons que la Chine rattrape avec ses 1,4 milliards d'habitants ou bien l'Inde avec ses 1,3 milliards d'habitants le taux d'équipement de la France. Je n'ai pas calculé mais je parie que ça fait quelques voitures en plus sur l'asphalte chauffé à blanc.Vous allez me rétorquer: et la voiture électrique, toute belle, toute propre, hein c'est pour les chiens ? Et bien non vous avez raison, c'est pour nous cher lecteur vigilant. Quel beau spectacle le soir au bas des immeubles ou dans les stations- services (magnifiques queues en perspective) les jours de départ en weekends et des migrations vacancières, ces millions de voitures pompant en même temps sur le réseau électrique, toutes ces batteries contenant lithium, manganèse, phosphate et autres métaux rares à extraire et à recycler (si possible). Cher lecteur toujours vigilant je vous le demande, est-ce bien raisonnable ? La production d'énergie nucléaire même très rayonnante, celles fournies par les énergies fossiles et renouvelables, suffiront-elles ? Le regard attristé, je vous le dis, la réponse est dans la question . Et  nous pourrions , je pourrais en l'occurrence, multiplier les exemples : les traités commerciaux internationaux pour "libérer" les échanges ( TAFTA, CETA, ALENA et patati et patata ), les kiwis de Nouvelle-Zélande, l'ail d' Argentine, les avocats du Pérou .... et tous ces produits BIO qui parcourent des milliers de kilomètres avant d'arriver sur les étals de nos super- hypermarchés ! Bon pour le portefeuille, mauvais pour l'emploi, excellent pour la pollution .Mais je ne veux pas fatiguer le lecteur attentif et conciliant en multipliant les exemples superfétatoires. Evitons la redondance avec un autre papier sur le sujet (*). Aussi passons à La Solution . Celle qui permettra d'éviter les 4, 5 degrés en sus d'ici 2100 ; les millions de déplacés climatiques qui vont frapper à nos portes hospitalières; les incendies en veux tu en voilà, les sécheresses et le manque d'eau ("et en même temps"), la mer qui monte qui monte ..., les inondations, les guerres et les conflits qui ne manqueront pas d'éclater, " le sauve qui peut ", les riches et les très riches d'abord; la faim qui tenaille parce qu' hélas, comme c'est bizarre, j'ai dit bizarre, nous constaterons avec effroi une raréfaction de terres disponibles pour les cultures ; les  tempêtes et les tornades, toutes ces beautés spectaculaires offertes par Dame Nature qui nous rendra ainsi la monnaie de notre pièce démonétisée. Le Chaos vous dis-je.

Afin d'éviter donc un avenir si peu engageant mais prometteur pour les aventuriers, mercenaires et gourous emplumés qui ne manqueront pas de surgir, afin donc d'échapper à cet enfer sur terre et dans le ciel, je propose l'instauration  d'une dictature écologique à l'échelle mondiale. Première étape, mise en place de l'état d'urgence. En France, nous aurons déjà la pratique et les lois d'application. Nos conseils fournis à titre gracieux s'avéreront forts utiles. D'autres dictatures déjà en place mettront leurs connaissance à disposition et enseigneront les techniques adéquates: enfermements, tortures et assassinats discrets des récalcitrants. Le réservoir d'expériences enrichissantes est de grande contenance. Toutes suggestions permettant de convaincre les citoyens irresponsables et manquant de compréhension seront étudiées avec attention. Seconde étape, dans la foulée, l'intervention musclée mais toute en mesure si les circonstances le permettent, de l'Armée. Bien sûr, pour suppléer l'Armée qui aura fort à faire, création de milices citoyennes (j'insiste sur ce terme, citoyennes). Ces milices permettront d'instaurer et de maintenir un climat de terreur fort utile dans nos quartiers, surtout certains de nos quartiers... L'ordre existe naturellement dans les quartiers chics...Enfin dernière étape, dans la foulée là encore, utilisation de drones munis de caméras pour surveiller et de missiles pour...enfin vous voyez. Dans cette même optique, c'est à dire la  surveillance , le contrôle puis l'arrestation des déviants, utilisation de brigades de robots-soldats. Ils existent déjà. Nos ingénieurs ont bien travaillé. Merci à la Science qui sait se rendre utile. N'oublions surtout pas le rôle primordial, avantageux et efficace de la Toile (d'araignée) qui méritera si bien son nom avec au Centre l'Œil et l'Oreille du Pouvoir Central.

 Cette dictature mondiale peut et doit être instaurée très rapidement. Les moyens sont à disposition, les hommes aptes à mener cette campagne salutaire et de salubrité publique existent. Le Pouvoir trouvera toujours des volontaires pour les tâches ingrates mais combien nécessaires , le naturel chez l'Homme (la Femme ?) revient au galop lorsqu'on le (la ?) titille pour la bonne cause et que l'occasion se présente. Sur le plan de la légalité, pas de problème, l'exécutif prend tout en charge, ça simplifie la résolution des problèmes et permet d'aller vite. Avantage non négligeable, ça fluidifie aussi les rapports humains. Le cadre institutionnel posé et le calme propre à toute bonne dictature efficace constaté, il devient aisé de réduire drastiquement toutes les consommations quelles soient alimentaires, d'énergies, d'eau, et d'objets devenus inutiles car sans emplois pratiques. Ascétisme et serrage de ceinture pour tous sauf pour quelques-uns qui devront se maintenir en excellente santé. Juste remerciement à leur sacrifice désintéressé. Une dictature exige vigilance, don de soi, sens du devoir , autorité implacable et juste (et vice-versa). Le fait de supprimer le superflu gonflera les chiffres des Pôles Emplois à travers le Monde, mais cette réalité secondaire ne fera l'objet bien sûr d'aucune communication et le Pouvoir saura occuper ces masses indistinctes errantes.

Par souci de l'équilibre des comptes, une réduction drastique du nombre de ministères et de Secrétariats sera engagée. Seront maintenus ou créés: Ministère de l'Intérieur-Ministère des Armées- Ministère des Travaux d' Intérêt Général- Ministère du Trésor des Dirigeants, leurs Familles et Amis - Ministère de la Justice Expéditive - Ministère de la Santé Mentale Publique . Ajoutons les Secrétariats auprès du Ministre de l'Intérieur : celui de l'Information Contrôlée et celui des Communications sous Surveillance.

La démonstration est me semble t-il limpide et nous pouvons ainsi l'assurer, les générations futures vivront en paix. Et enfin tous égaux.. Elles disposeront de suffisamment d'air respirable, de nourritures frugales et cependant bien équilibrées (2 repas distribués par jour), d'eau à consommer avec modération (17,5 litres par personne soyons précis, tous usages domestiques confondus, les compteurs intelligents bloqueront la distribution si besoin) pour mener donc une vie tranquille, sous le contrôle amical  d'un arsenal sécuritaire propre à décourager les importuns, à circonvenir les têtes brûlées irresponsables et à maintenir un environnent stable et enfin respecté.

Car enfin le choix à faire en lieu et place de nos héritiers est d'une grande évidence : soit le joug éclairé et consenti d'une autorité  paternelle,  aimante quoique rigoureuse, à circonstances exceptionnelles mesures exceptionnelles , soit la chienlit et la jungle même pas luxuriante où la loi du plus fort régnera. Alors je vous le demande, la réponse ne va t-elle pas de soi ?

Signé: un contributeur anonyme au Programme pour la Réalisation d'un  Monde Radieux (P.R.M.R )

*https://blogs.mediapart.fr/berthe-dominique-henri/blog/160817/freres-humains-qui-apres-nous-vivrez

 N.B. ce billet n'engage que l'auteur anonyme. Le blogueur de Médiapart, moi-même, qui lui a prêté cette tribune au nom de la liberté d'expression ne saurait cautionner de pareilles élucubrations dangereuses.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.