Pour un revenu universel pour résoudre le problème de la dette

Et si le revenu universel était une manière de résoudre les défauts majeurs du système de création monétaire actuel qui contribue à la montée des inégalités, à la montée de la dette publique et privée et in fine à la course à la croissance qui touche aujourd'hui les contraintes écologiques et environnementales...

Le point précis important pour la présente discussion concerne le lien entre le système monétaire et l'augmentation des inégalités (pour un développement plus long, on pourra lire cette note).

Le système de création monétaire actuel repose sur un ajustement de la masse monétaire utile, i.e. l'argent frais dont a besoin l'économie pour accompagner son développement (augmentation du nombre des échanges du fait de l'augmentation du nombre de produits mais aussi du nombre d'acteurs économiques), basé uniquement sur le crédit. 

Ce système a deux problèmes majeurs :

- les crédits ne sont accessibles qu'à ceux qui sont en capacité d'enprunter. Tous les autres voit leur part de possession monétaire diluée par une augmentation de la masse monétaire qui n'arrive dans la poche que des plus riches. Cela contribue à l'augmentation des inégalités.

- quand un crédit est contracté, la masse monétaire augmente mais lorsque le crédit est remboursé, la masse monétaire se contracte. Cela signifie que l'augmentation durable de la masse monétaire ne tient que parce que l'encours de crédit augmente (A minima, le maintien de la masse monétaire actuelle n'est possible qu'avec un maintien de la dette actuelle ! La dette n'est pas remboursable sauf à créer une contraction monstrueuse de la masse monétaire...). Le système va donc intrinséquement dans le mur car il a une limite intrinsèque : on ne pourra pas dépasser le stade où tous les acteurs se seront endettés au maximum de leurs possibilités. Au delà, la seule augmentation possible est portée par la croissance qui fait diminuer l'endettement relatif en augmentant les revenus... D'où la course à la croissance qui nous conduit dans le mur avec les contraintes écologiques qui nous assaillent.

Une solution est de changer ce système de création monétaire et que la puissance publique (BCE démocratisée par exemple) assure la création monétaire (ex-nihilo) dont l'économie a besoin et distribue cette monnaie aux acteurs économiques directement. Leurs dépots feront les crédits ensuite en imposant aux banques de prêter seulement de l'argent des dépôts sans faire de création monétaire comme aujourd'hui. La manière de faire cette distribution est un débat politique en soit mais requière dans tous les cas un moyen de dsitribution ad hoc qui serait bien rempli par un revenu universel que l'on pourrait nommer "dividende monétaire universel" pour bien expliciter de quoi il s'agit.

Cette composante monétaire n'est pas l'unique motivation pour ce revenu universel mais est un argument central pour sa création afin de nous permettre de sortir de la spirale infernale de la dette et de l'augmentation des inégalités. Plus de détails dans ce document de synthèse.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.