Mon poing sur la table

Je publie aujourd'hui ce bruit sourd - colère froide - de Râjel, artiste - lanceuse d'alerte : elle porte sur le devant cette atteinte à l'idée même de civilisation.

Mon poing sur la table !

Aux châssis de nos âmes des vortex ensanglantées, des crépuscules obscurs, des angles morts ;

Où traîne la poudre des chimères au royaume des fous, qui greffe des retours en arrière dans nos cerveaux à trous.

Aux socles de nos âmes, des croisades désarmées esquissent un nouveau jour où dansent et ruissellent des poussières d’or-pilleurs.

 

Nappe de brume sur la toile...

Dans des ruisseaux cailloux des flaques nous regardent :

Des bombes, des rafiots, des méduses, des traversées de fortune ;

Des enfants, des femmes, des hommes, des êtres humain·es débarqué·es de l’enfer.

Ici des révoltes :

Des lacrymos, des armées policées, des bêtes fauves...

Violences d’état, d’indélébiles meurtrissures ;

Les hauts financiers déploient leurs boucliers,

la peur fait rage, le capitalisme génocide boomerang !

 

Noël en approche...

Sur les écrans télé-viseurs des stratégies commerciales mettent l’accent sur la ville, Toulouse.

En vérité, lumière :

Sur la dernière marche du métro, la première ;

Un enfant, cinq ans, un bout de carton devant,

quelques pièces jaune dedans,

un enfant carton devant, seul il manche...

Une vieille dame lui tend un bout de croissant,

un pigeon lui tourne autour à l’affût de ses miettes,

il partage...

Le rire d’un oiseau l’enfant, le rire !

Selon statistiques pourtant

Comme trente mille autres enfants

Trente mille environ, peut-être…

N’ayant pas atteint l’âge de huit ans

Sur la première marche

La première

L’enfant est SDF

Il ne va pas à l’école

Il n’est pas roi

Il a cinq ans

Il est seul

Il a faim

Il a froid

Il est à la rue prison

Carton devant

Carton derrière

Destructions massives

Acteur d’un drame international

L’affaire économique ment

Otage d’un avenir hypothétique

Dans une Europe chronophage

Qui le cuit et recuit sur ses braises ardentes

Avant de l’engloutir définitivement

150 ans en arrière inspirés de faits réels

La petite fille aux allumettes & Le petit Poucet

Toutes et tous concerné·es

On est en France aux portes de l’an 2020

Où en sous-France un enfant

Seul sur une paroi de ciment

Ramasse-miettes

Et sans scrupule on lui passe devant

Lui passe derrière

Indifférentes

Indifférents

C’est la course vers Noël

Les courses !

Ça c’est important

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.