BONNEAU Alain

Je suis attentif à la défense de la dignité et de son expression, par la démocratie, le dialogue et la paix et tente de comprendre les ressorts profonds qui meuvent les événements.

Son blog
63 abonnés Le blog de BONNEAU Alain
Ses éditions
  • suivie par 166 abonnés Bordeaux sur Garonne
1 / 2
Voir tous
Voir tous
  • Édition En Bigorre

    “C’était mieux avant » par le Théâtre du Jeu

    Par
    C’est à Tarbes, au théâtre Scapin que j’ai eu cette impression puissante, hurlante de l’actualité : le Théâtre du Jeu, sous la direction de Michel Gomez, y donnait hier et aujourd’hui, une pièce assez incroyable, étonnamment prémonitoire d’Emmanuel Darley : “C’était mieux avant.“
  • Édition En Bigorre

    Braquage au Comité de bassin Adour-Garonne

    Par
    Rappelons-nous : le 25 novembre 2020, En Bigorre titrait « l’Institution Adour mène un travail démocratique: diagnostic et propositions ». Cet immense travail vient d’être réduit à néant, ce jeudi 10 mars 2022, par le lobby industriel, avec le soutien des autorités publiques qui ont validé l’accaparement de la ressource en eau pour l’irrigation !
  • Édition En Bigorre

    Protéger « quoi qu'il en coûte » ?  Seconde partie

    Par
    Dans un précédent article, nous avons vu que le gouvernement ne protège pas la santé de la population. Nous allons maintenant aborder une autre facette de cette problématique au travers des déterminants politiques de la santé.
  • Édition En Bigorre

    Protéger « quoi qu'il en coûte » ?

    Par
    En Bigorre s'associe au travail persévérant des Citoyens Libres des Pyrénées afin de questionner des sujets qui ont fragilisé durablement l'économie du pays tout en instaurant de toute pièce un apartheid inédit en France. La période ne serait-elle pas propice à ce débat de société ?
  • Édition En Bigorre

    Citoyens Libres des Pyrénées interpelle Cédric Villani et les parlementaires

    Par
    L’association CLP souhaite contribuer au relais de ces informations essentielles auprès des citoyens, afin de susciter la réflexion et conduire ainsi vers un véritable débat démocratique sur la crise sanitaire. En Bigorre publie ci-après deux courriers adressés, le premier par le docteur Thierry Medynski au président de l’OPESCT et le second de la CLP à l’ensemble des parlementaires français.