on ferme

Le système de vigilance dont Frontex constitue le fer de lance se verra prochainement renforcé par une disposition qui imposera aux ressortissants des 61 pays non encore soumis á obligation de visa un filtre sécuritaire sur le modèle du système électronique d’autorisation de voyage des Etats Unis. Ce système de tri annonce la couleur: “suivre les visiteurs”.

Colmater les frontières de l’Europe, tel est l’objectif explicite de l’autorisation ETIAS à obtenir pour entrer que l’UE compte mettre en place prochainement moyennant 7 €  par candidature:

 Si ce que vous avez rempli sur le formulaire de demande est correct, et que vous êtes admissible et sans risque aux yeux du système ETIAS, alors vous serez approuvé.“. 

 Sur le papier ne prévalent que des questions d'État civil et d’”admissibilité” sur des critères sécuritaires: pas un mot du pouvoir d’achat mais comme cette mesure consiste à élargir l'actuel visa schengen autorisant le transit entre pays européens aux ressortissants de pays non soumis actuellement á cette obligation, les critères de celui-ci seront bien évidemment applicables:

 Les gardes-frontières de l’UE/Schengen peuvent également demander d’autres informations et documents tels qu’une somme d’argent suffisante, une preuve d’hébergement, la durée prévue de votre séjour, un billet d’avion pour le retour, le but de votre entrée, une assurance voyage, une lettre d’invitation, etc.”

 Un ballon d’essai avait déjà été lâché sans grand effet dans l’opinion avec le dispositif cyniquement baptisé “bienvenue en France” qui du jour au lendemain multipliait par seize les frais d’inscription à l’université pour les étudiants non ressortissants de l’UE afin de tarir ce qui constituait aux yeux de certains une filière d’immigration. Mise en place l’année dernière, cette mesure n’a pas fait l’objet de reportages sur les drames humains ainsi provoqués: cursus tronqués, couples disloqués, chutes dans la clandestinité... silence radio (et TV).

 Pour ne pas verser dans les demi-mesures, l'actuelle fermeture sanitaire des frontières est venue préparer le terrain à ETIAS qui ne manquera pas d’approfondir son questionnaire-santé: il serait logique que sa mise en oeuvre prévue en 2022 soit avancée pour faire face à la réouverture des frontières en les maintenant fermement entrebâillées. Quant aux pays exempts d'exigence de visa pour les citoyens de l'UE, ils n’auront pas droit au principe de réciprocité puisque ETIAS s’appliquera à tous les pays.

 La forteresse Europe méritera alors bien son nom en ne laissant plus entrer que les étrangers sains et riches.

 

LE SYSTÈME D’AUTORISATION DE VOYAGE VA: ETIAS - LE SYSTÈME D'AUTORISATION DE VOYAGE VA

 

pour juger sur pièces: https://www.schengenvisainfo.com/fr/etias/ et https://www.etiasvisa.com/fr/formulaire-demande-etias

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.