mot de passe oublié
11 euros par mois

Construisez avec nous l'indépendance de Mediapart

Souscrivez à notre offre d'abonnement à 11€/mois et découvrez notre nouvelle application mobile disponible sur Android et iOS.

Je m'abonne
Le Club de Mediapart ven. 29 avr. 2016 29/4/2016 Dernière édition

se mobiliser

La blogosphère, nous dit-on, a joué un rôle significatif dans le déclenchement du Printemps arabe avec la complicité de Al Jazeera. De même Obama devrait en bonne partie sa victoire aux réseaux sociaux et à son BlackBerry. Même si d'aucuns s'accordent à relativiser l'importance des prochaines élections, l'échéance d'avril déterminera la mesure dans laquelle le réformisme réactionnaire sera accentué ou non. C'est pourquoi il est important dès maintenant d'agir.

La blogosphère, nous dit-on, a joué un rôle significatif dans le déclenchement du Printemps arabe avec la complicité de Al Jazeera. De même Obama devrait en bonne partie sa victoire aux réseaux sociaux et à son BlackBerry. Même si d'aucuns s'accordent à relativiser l'importance des prochaines élections, l'échéance d'avril déterminera la mesure dans laquelle le réformisme réactionnaire sera accentué ou non. C'est pourquoi il est important dès maintenant d'agir.

Malgré les feux de la rampe qui, nous le savons, éblouiront le public avec le spectacle UMPS à la mode des USA en noyant dans les clairs-obscurs les voix plus lucides, le suffrage universel direct présente l'avantage bien connu du vote affectif au premier tour. Voter blanc comme le préconisent les indignados ? Pourquoi pas, mais là n'est pas le problème : il s'agit avant tout d'endiguer d'une façon ou d'une autre la déferlante réactionnaire ficelée dans le discours sécuritaire xénophobe néolibéral.

 

Le « Je ne savais pas » ne nous sera d'aucun recours une fois le totalitarisme installé à coup d'article 16 et de lois Hadopi. Et la logique du pourrissement qui ferait le lit de la révolution ne tient pas debout dans notre contexte actuel de repli sur soi et de cloisonnement des intérêts : le pouvoir a montré à maintes reprises comme il se joue des querelles de chapelles. Panem et circences et le système se perpétue alors que dans le village gaulois des braillards de Mediapart on se régale de beaux discours.

 

Le Mossad paierait selon des informations non confirmées des agents pour infiltrer les réseaux sociaux et les forums afin d'affaiblir la cause antisioniste et la cinquième colonne est à pied d'œuvre pour orienter âmes et consciences... pourquoi ne pas retourner l'arme contre l'ennemi ? Se tenir au chaud en prêchant le violet aux bleus et aux rouges ne fait pas avancer le schmilblick, non : adressons-nous directement à nos adversaires. Tentons l'impossible, à savoir convertir un ou deux votes UMPS en vote blanc ou gauche réelle.

 

Inutile me semble-t-il d'aller naviguer dans les eaux troubles de françaisdesouche et similaires qui risquent de nous donner la nausée car en effet les perspectives de réussite sont minces : il s'agit de granit impénétrable. Le lectorat du Figaro par contre ou de l'Express se veut plus nuancé et leurs articles sont ouverts aux commentaires (après modération à l'Express) pour ne citer que ces sites mais d'autres forums existent où fourbir nos armes dialectiques et opposer aux esprits ouverts nos arguments que les médias officiels taisent soigneusement.

 

Oui, je persiste à penser que l'intelligence n'est pas le monopole de la gauche et qu'il existe aussi des esprits ouverts à droite, n'en déplaise à certains : la Vérité est morcelée et nous nous distinguons par notre tentative de recoller les morceaux vouée à l'échec cela va sans dire. Mais une répartie « bien sentie » à un commentaire lue par quelques dizaines d'électeurs indécis multipliée par cent si nous sommes nombreux peut faire des ravages chez les sarkozystes déçus qui n'attendent qu'une petite pichenette pour surmonter leur peur du « rouge » .

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

Tous les commentaires
NB. Cela fait au moins 4 avis différents en 4 commentaires...