Conseillers consulaires, «c'est quand qu'on va où ?»

Les conseillers consulaires sont les représentants des Français hors de France. Ils sont élus depuis 2014 au suffrage universel sur la base d'une loi de 22 juillet 2013. Or, le gouvernement LREM veut réformer ce dispositif. Sans donner de grandes indications sur ce qu'il compte faire. En tout cas pour l'instant. Même si une consultation numérique des conseillers a été organisée voilà un mois.

Une réforme du dispositif de représentation locale des Français de l’Etranger est dans les tuyaux gouvernementaux.

Beaucoup de rumeurs circulent suite à la consultation numérique organisée par le Ministre Lemoyne.

On a envie de s’écrier, comme Renaud Séchan « c’est quand qu’on va où » ? Car à ce stade beaucoup d’incertitudes demeurent sur le sorte des conseillers consulaires et de leurs jumeaux les conseillers AFE (conseillers auprès de l’Assemblée des Français à l’Etranger).

Une chose est sûre : Vous êtes des dizaines à nous contacter en tant que Conseiller consulaire des Français de Belgique pour un appui ou une aide.

Notre rôle et vos attentes ? Etre des médiateurs dans vos rapports avec l’administration, des accélérateurs de procédure, parfois, quand « ça coince » avec le consulat, quand il faut « ouvrir des portes » et partager un carnet d’adresse aux porteurs de projets, mais aussi des représentants qui siègent dans des commissions décisionnaires organisées par le Consulat :

Pour les Bourses scolaires attribuées aux enfants scolarisés dans le réseau AEFE, nous décidons de l’attribution de montants qui atteignent parfois plusieurs dizaines de milliers d’euros.

A nos yeux l’éducation de qualité n’a pas de prix…Même si elle a un cout et que nous nous battons pour faire progresser la démocratisation de l’accès aux lycées français de Belgique (Bruxelles et Anvers).

Nous sommes aussi appelés à vous représenter dans des cérémonies officielles (11 novembre, 14 Juillet, Cérémonie d’accès à la Nationalité…).

La cocarde que nous portons fièrement à la boutonnière est la marque du caractère républicain de notre engagement. Nous avons été élu en 2014 sous différentes couleurs politiques, mais nous sommes capables de nous rassembler entre élus républicains sur beaucoup de sujet d’intérêts locaux. Que ce soit la sécurité, toujours au cœur de l’engagement du Consulat, ou la défense de l’existence de la journée d’appel et de citoyenneté que nous voulons voir réorganisée.

Continuons à nourrir des échanges entre compatriotes et élus, pour faire vivre ce dispositif original et précieux.

Amitiés républicaines

Boris Faure

Conseiller consulaire

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.