Boris Faure

Français de l'étranger depuis 2002

Bruxelles - Belgique

Sa biographie
Militant syndical, associatif et politique. Je vis à Bruxelles depuis 2011 après avoir résidé à Varsovie (2006-2011) et à Albion (ile Maurice) (2002-2006)/ Spécialiste des questions de coopération culturelle, linguistique et éducative, j'ai travaillé 13 ans pour le Quai d'Orsay dans le réseau de coopération. Je travaille désormais pour le syndicat UNSA où je suis chargé des questions internationales et européennes pour les personnels exerçant hors de France. J'assume un engagement politique et militant : Elu 1er secrétaire fédéral de la Fédération des Français de l'étranger du Parti socialiste depuis novembre 2012. Élu délégué consulaire des français de Belgique en 2014. Je suis devenu conseiller consulaire en 2016.Je suis un Européen convaincu. Membre de l'association "Français du Monde". Les propos tenus sur ce blog n'engagent que moi.
Voir tous
  • Une réforme "en kit", la réforme du réseau d'enseignement français à l'étranger

    Par
    Le débat sur la réforme de l’Agence pour l’Enseignement français à l’étranger rebondira-t-il dans l’opinion et dépassera t-il le cercle des communautés françaises à l’étranger ? Comment le débat se poursuit-il dans le réseau AEFE ? Le directeur adjoint de l'agence semble faire la "tournée des popotes" pour préparer les établissements et les élus à des changements à venir..
  • La réforme de l'AEFE ou le désert des tartars

    Par
    Le 20 mars le Président Macron a fait des annonces tonitruantes pour le réseau d'enseignement français à l'étranger dont il voudrait, tout simplement, doubler le nombre d'élèves. Rien de concret ni de précis et des personnels de l'Agence pour l'Enseignement Français à l'Etranger toujours un peu en apesanteur...
  • Conseillers consulaires, «c'est quand qu'on va où ?»

    Par
    Les conseillers consulaires sont les représentants des Français hors de France. Ils sont élus depuis 2014 au suffrage universel sur la base d'une loi de 22 juillet 2013. Or, le gouvernement LREM veut réformer ce dispositif. Sans donner de grandes indications sur ce qu'il compte faire. En tout cas pour l'instant. Même si une consultation numérique des conseillers a été organisée voilà un mois.
  • 7 mois après mon agression

    Par
    Comment se remettre vraiment de deux coups de casque, d'un coma et d'une campagne calomnieuse sinon par une Justice rendue de manière équitable ?
  • Immigration - Asile :Attention matière radioactive -La gauche doit dépolluer le débat

    Par
    Ni angélisme ni fatalisme. Les mots "Immigration" et "Asile" sont irradiants et trop souvent idéologiquement piégés. La Lepénisation des esprits est passée par là. Le 1er devoir de la gauche en matière d'immigration et d'asile ? Dépolluer le débat. Le rationaliser. Pour dire que l'immigration est économiquement et humainement nécessaire. Et que l'asile est un devoir.