mot de passe oublié
MediapartLive

«En direct du Théâtre de la Ville», jeudi soir : Solidarité avec les réfugiés !

Mediapart vous invite jeudi 26 mai au Théâtre de la Ville, Place du Châtelet à Paris, pour une soirée consacrée à «l'Europe face à la tragédie des réfugiés».

LE PROGRAMME DE LA SOIRÉE
Le Club de Mediapart jeu. 26 mai 2016 26/5/2016 Dernière édition

Artaud et l'envoûtement occidental

Rencontre radiophonique avec Frédéric Neyrat sous la pluie et les cygnes sauvages.«Le monde de la terre actuelle est mené par des séries d'envoûtements concertés et calculés» nous dit Artaud. Quelle signification autre que délirante accorder à une telle déclaration ?La folie d'Artaud serait entrée en conjonction - en résonance - avec le déni occidental. Elle s'exprime là où l'«Occident» a toujours refusé de s'exprimer sur lui-même - à moins qu'il n'en ait jamais été capable.

neyrat_big.jpgRencontre radiophonique avec Frédéric Neyrat sous la pluie et les cygnes sauvages.
«Le monde de la terre actuelle est mené par des séries d'envoûtements concertés et calculés» nous dit Artaud. Quelle signification autre que délirante accorder à une telle déclaration ?
La folie d'Artaud serait entrée en conjonction - en résonance - avec le déni occidental. Elle s'exprime là où l'«Occident» a toujours refusé de s'exprimer sur lui-même - à moins qu'il n'en ait jamais été capable.


L'envoûtement est un nom qui vient à la place de l'impensé occidental. L'impensé colonial.
L'impensé du rapport entre Dieu, la techno-science et le capitalisme. L'impensé qui empêche de vivre et donne faim. L'impensé du corps auquel on fabrique une âme. On dira pourtant que l'on sait pertinemment aujourd'hui ce que sont le colonialisme et le post-colonialisme, le monothéisme, la Big Science et le capitalisme.
Mais si l'on sait, nous dit Artaud, alors c'est pire. C'est qu'on ne veut vraiment rien changer et qu'on se veut du mal. L'impensé serait-il ce que nous savons le plus ? Il y a de quoi parler... d'envoûtement.
Il s'agirait de "crever la Croix", pour élaborer de nouveaux croisements. La tâche est éminemment bio-cosmo-politique.
Faire l'immanence... consisterait à inventer des assemblées composites qui ne se résignent ni à la pulvérisation postmoderne, ni à la solution du "retour" au Grand Un : des "collectifs asymétriques de la Terre" qui n'indemniseraient plus une région intouchable de l'être.

Durée : 100 min.
Réalisation Intercessions


Pour podcaster l'émission : webradio A Bout de Souffle

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

Tous les commentaires

A bout de souffle,

Artaud le motmot est sorti de sa cachette pour bégayer le monde.

Par ricochet, jusqu'à aujourdhui.

Construisez l'indépendance de Mediapart

onze euros par mois

Souscrivez à notre offre d'abonnement à 11€/mois et découvrez notre nouvelle application mobile.
Je m'abonne

Le blog

suivi par 19 abonnés

A Bout de Souffle