900 000 destructions d'emplois...!

900 00 destructions d'emplois et LCI dit que la mirabelle nouvelle est arrivée !

 Enfant des réseaux sociaux, je veille. Je vois briller le malheur social le plus sombre dans les villes écroulées, les campagnes endeuillées. Les hommes aux yeux de pierre dures de la Macronie sèment la mort, la mort toujours recommencée. Et personne ne moufte.

1°)-La liste des entreprises en difficulté s'allonge chaque jour. On remercie notre amie Marie-Luce-Mouly, qui a posté cette liste sur son mur :Tweeter :

- AIRBUS

- Célio (procédure de sauvegarde)

- Naf Naf (repris par Sy Corporate)

- Camaïeu (redressement judiciaire)

- André (redressement judiciaire)

- La Halle (redressement judiciaire)

- Alinea (redressement judiciaire)

- Orchestra-Prémaman (redressement judiciaire)

- Conforama (repris par But ? 1000 emplois menacés)

- Nokia (1233 emplois supprimés en Drapeau de la France)

- TUI France (600 emplois menacés)

- NextRadioTV (380 CDI + 200 pigistes supprimés)

- PicWicToys (447 emplois menacés en Drapeau de la France)

- Air France (8000-10K emplois menacés)

- Astronics PGA (71 emplois supprimés)

- Derichebourg Aéronautics Services (700 emplois menacés, APC signé)

- Daher (3000 emplois menacés dans le monde)

- Renault (15.000 emplois supprimés dans le monde dont 4600 en France)

- BeIN Sports (20 postes menacés)

- Rolls-Royce ("au moins" 9000 emplois menacés dans le monde)

- Easyjet (4500 emplois supprimés dans le monde)

- Ryanair (3000 emplois supprimés dans le monde)

- Grazia (31 emplois menacés)

- BP (10.000 emplois supprimés dans le monde)

- Conduent (304 emplois supprimés)

- Boeing (16.000 emplois supprimés dans le monde)

- British Airways ("jusqu'à" 12.000 emplois menacés)

- Lufthansa (22.000 emplois menacés)

- Bentley (1000 emplois supprimés)

- Air Canada (19.000 emplois supprimés)

- General Electric (13.000 emplois menacés)

- Hertz (placé sous le régime américain des faillites)

- Debenhams (faillite)

- Airbnb (1900 emplois supprimés)

- Uber (6700 emplois supprimés)

- Lyft (1250 emplois menacés)

- Tripadvisor (900 emplois supprimés)

- Groupon (2800 emplois supprimés)

- Yelp (1000 emplois supprimés)

- Juul (800 emplois supprimés)

- Jcrew (placé sous le régime américain des faillites)

- Novares (sorti du redressement judiciaire);

Et à l'avenir :

- L'Equipe (négociations sur un APC)

- Airbus

- Le Parisien..

-BFMTV : plan social revenant à licencier un salarié sur trois.

- Hilton (2100 emplois supprimés)

- Chevron (4500 à 6700 emplois menacés)

- Virgin Atlantic (3000 emplois supprimés)

- Marriott (2100 emplois menacés)

- United Airlines, American Airlines, Delta Air Lines, IBM, HP (des suppressions d'emplois attendues mais pas encore confirmées)

- BMW (6000 emplois menacés)

- JCPenney (placé sous le régime américain des faillitees)

- Sephora (plus de 3000 emplois supprimés)".

 

2°)-De son côté, Felipe Jirault écrit sur son mur Facebook :

-"Victoria's Secret vient de déclarer faillite.

-Zara a fermé 1.200 magasins.

-Chanel, Hermès et Rolex ont interrompu la production.

- Nike se prépare pour la deuxième étape des licenciements.

-Le fondateur d'AirBnb dit qu'en raison de la pandémie, 12 ans d'efforts ont été détruits en 6 semaines.

-Starbucks a annoncé la fermeture permanente de 400 magasins.

3°)-Et ce n'est pas fini : à cette liste macabre, il convient d'ajouter la fermeture des commerces, petites entreprises, artisanats, associations culturelles ou autres...Rien que dans mon quartier du XIIIème arrondissement de Paris, quatre petits commerces ont déjà mis la clef sous la porte. Et pendant le confinement, les producteurs, sur le Marché Blanqui, ont du jeter leur production de façon importante, faute de clients....

L'Histoire jugera sévèrement le quinquennat de Macron.. Sa responsabilité majeure dans la tragédie sociale sans précédent frappant un Peuple français à terre, après 15 semaines de confinement. Une casse sociale inédite : 900 000 destructions d'emplois d'ici fin 2020 : une casse sociale dont on a du mal à mesurer l'ampleur. Pour mémoire, la précédente récession de l'année 2009 (- 2 points de PIB) avait conduit à la destruction de 600 000 emplois, avec des mensualité de chômage de 89 000 nouveaux demandeurs d'emploi, rien qu'en janvier 2009.

Pire encore, on occulte sciemment l'information dans les médias. De façon profondément hypocrite, LCI nous dit que la mirabelle nouvelle est arrivée : no comment...Aucun gratte-petit pour oser parler de la triste mise à mort sociale, qui va secouer notre pays : tel un terrible tremblement de terre, le chômage et la pauvreté de masse vont se répandre comme un raz de marée.

Personne ne dit rien. En effet, le pire, c'est qu'on va vivre ce cataclysme social dans l'indifférence générale d'un champ politique, qui a renoncé depuis longtemps à parler du chômage et de la pauvreté : depuis les années 80 de Mitterrand, où on a substitué à la question riche/pauvres, le clivage français/étranger dans le sillage de Jean-Marie Le Pen. Femmes et hommes politiques préfèrent s'étriper sur la cause communautaire ou l'écologie de salon. C'est bien connu : la mise au rancart des sujets dits "sensibles" (chômage) fait partie des armes du maintien de l'ordre social. C'est compter sans les réseaux sociaux, qui heureusement déterrent les sujets interdits....!

"L'Etat est impuissant" pour Nokia affirmait un gratte-petit libéral de LCI, il y a peu. Phrase qui rappelle le célèbre mot de Jospin en 2000, affirmant, à propos d'un plan social à Michelin : "l'Etat ne peut pas tout" (sic). On connait la suite : éliminé dès le premier tour, au profit de Jean-Marie Le Pen. Je dis ça, je dis rien.

Car, à la place de la Macronie, on ferait très attention : si le petit banquier de Rothshild veut se faire réélire en 2022, son intérêt bien compris est de mener UNE POLITIQUE KEYNESIENNE DE RELANCE PAR LES SALAIRES, de nature à créer des centaines de milliers d'emplois. Et la création de 2 millions d'emplois dans le secteur associatif : comme le préconise le programme de notre Rassemblement "Le Peuple d'abord" regroupant les Insoumis Démocrates, les Franchement Insoumis, le courant interne/externe à la FI "Rupture, Pouvoir aux insoumis", le PRCF, le PARDEM, et le CNJS, avec pour porte-parole Jacques Généreux, Jacques Sapir ou Jacques Cotta......

L'hypothèse contraire reviendrait à livrer le pays au Chaos et à la Révolte généralisée de femmes et d'hommes qui n'auront plus rien à perdre.

LE POUVOIR A LA BASE SINON RIEN : RESISTANCE !

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.