SARKOSY, ASSISTE DE LA REPUBLIQUE !!!

SARKOSY, ASSISTE DE LA REPUBLIQUE !!!

Avec l'invalidation des comptes de campagne de SARKOSY, qui représente un manque à gagner de 11 millions d'euros, il faut les voir, les responsables de ce parti, hier encore, preux chevaliers blancs du libéralisme triomphant, capitaines d'industrie ou leur tête pensante (SARKOSY ne disait-il pas "PARISOT, c'est une conne, le vrai MEDEF, c'est moi !!!), hautains, froids, inaccessibles, ne jurant que par le triomphe des plus forts, des plus riches, des plus bling bling ! Ne jurant que par l'initiative individuelle, le refus forcené de l'Etat sous toutes ses formes, surtout lorsque l'Etat verse quelques centimes aux "assistés". On ne l'a pas oublié, cette couverture du FIGARO MAGAZINE, ou l'on voit un jeune barbu, ayant visiblement fumé un joint, et dormant dans le drapeau bleu-blanc-rouge de la République Française ! Image (ah ! le "cancer" des assistés !), qui montrait la détestation, la haine, des cadres de l'UMP pour les pauvres allocataires du RSA et des onze minima sociaux, que compte notre système d'aide aux plus démunis. 

Aujourd'hui, c'est SARKOSY, qui dort dans le drapeau de la République, c'est lui l'ASSISTE MAJUSCULE du moment, et cela, à deux titres !!! Car, réfléchissons un peu : pendant des décennies, chaque parti politique est allé ferrailler aux élections, avec son propre porte-monnaie, plus ou moins lourd. Le système de remboursement des frais de campagne électorale est très récent, il ne va pas de soi. Mais surtout, qu'est ce que c'est, si on se met dans la tête d'un libéral de choc, sinon un ASSISTANAT DES PARTIS, qui ne dit pas son nom ??? Car de VRAIS LIBERAUX, à la tête de l'UMP, qui croient vraiment aux salades dont ils nous accablent, auraient certainement, quoiqu'il arrive, rejeté d'un revers de la main, tout principe de remboursement, qui les met sur le même plan que les autres assistés du système, les allocataires du RSA par exemple, que l'UMP vomit de toutes ses forces !!! Au lieu de quoi, il faut les voir, ces théoriciens de la seule initiative individuelle, se jeter dans les jupes de la mama étatique, crier "maman, pleurer beaucoup", comme dans l'immortelle chanson de BRASSENS, "Le gorille" !!! Vomir tout leur quatre heures d'indignation devant le refus du Conseil Constitutionnel de leur donner trois euros cinquante ! Et personne pour dénoncer ce double langage !!!

Mais il y a plus. Toute honte bue, les cadres de l'UMP organisent une grande souscription auprès des adhérents et sympathisants de l'UMP, pour récupérer un peu d'argent. D'ici peu, on va voir COPE faire la manche dans un couloir du métro, et SARKOSY, sa guitare à la main, chanter la Marseillaise dans les rames des voyageurs, histoire de remplir son gobelet en plastique de quelques piécettes !

Dire qu'on rigole comme des baleines de voir ceux qui symbolisaient l'arrogance du fric, se vautrer dans la mendicité la plus éhontée, la plus contraire à leurs principes libéraux, relève de la litote !!! Dire qu'on n'a pas fini de rigoler plein pot devant leur "kermesse" ( "la fête à la violette", désormais organisée chaque premier week end de juillet, ce qui laisse entendre que l'année prochaine, ils auront encore besoin d'argent), une fête minable, tartignolle, inconcevable avant la décision du Conseil Constitutionnel de ne pas les rembourser : et qui en dit long sur la vraie nature de Bernadette, la vraie nature des cadres de l'UMP, dissimulés sous des apparences d'autonomie anti-étatique, portées en sautoir : et qui, en réalité, ont privatisé l'Etat pour qu'il serve leurs seuls intérêts,comme le montre le crapuleux arrangement TAPIE, qui lui a permis de récupérer 403 millions d'euros sur la tête du contribuable ! 

BANDE DE LIBERAUX D'OPERETTE, DE FAUX ENNEMIS DE L' ETAT, VOUS ETES TOUS DES ASSISTES...!!!

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.