Des Peuples pris en otage par des Pouvoirs illégitimes !

Des peuples de plus en pus pris en otage par les Pouvoirs de plus en plus illégitimes. C'est la période qui s'ouvre aujourd'hui.

 Brigitte Pascall : Excellente analyse de notre ami Dominique Kern.

1°)- Dominique Kern : QUE CE SOIT AU LIBAN OU A PARIS, OU A GENEVE ...

Ce qu'on peut constater c'est que globalement, "à cause du covid-19" ou du battage fait autour, il y a eu plus de prévention des populations, qui avant mourraient encore de la grippe (ce qui en soi est un échec flagrant de la vaccination contre les virus de la grippe )...

GLOBALEMENT MAINTENANT, SI ON VOULAIT, ON POURRAIT mieux soigner les gens atteints de la grippe et sauver des milliers de vies, des centaines de milliers de vies de par le monde, ce qu'on ne fait surtout pas : POURQUOI ?

Ils sont arrivés, en fait aux résultats inverses de ceux qu'ils escomptaient, pour terroriser les populations...

MAINTENANT LES IMMENSES CARENCES du système de soin du a leurs politiques destructrices, sont apparues au grand jour, ont été révélées...

ON POURRAIT MIEUX SOIGNER AVEC DES STRUCTURES DE SOINS PLUS ADAPTEES !.

Ca nécessite une seule chose, ne surtout pas laisser la gestion du soin à l'état, mais à des gens plus compétents à définir ... DANS UN SYSTEME SOLIDAIRE ...

CA NECESSITE AUSSI MALHEUREUSEMENT DE PUNIR LES COUPABLES DE CETTE GESTION CATASTROPHIQUE, puisque leurs intentions étaient clairement criminelles...

L'autorisation d'assassiner les vieux au rivotril, c'est clairement une intention criminelle !... C'EST UNE DECISION INDIGNE QUI N'AURAIT JAMAIS DU ÊTRE PRISE, NI APPLIQUER ... D'AILLEURS !.. C'EST UNE DECISION CRIMINELLE ! ... Qui me révolte ! .

DONC TOUT CELA REVELE, QUE CE NE SONT PAS DES MALADRESSES NI DES PREUVES D'IRRESPONSABILITES MAIS QUELQUE CHOSE DE BIEN PLUS GRAVE ! Des intentions criminelles de masse ...

Dans ce contexte, le vaccin devient un instrument de ses intentions... Qui dans ce contexte devient un réel danger !...

JE VOUDRAIS PARLER AUSSI DU LIBAN, MAIS JE LE FERAI DANS UN AUTRE CONTEXTE ...

JE POSERAIS UNE SEULE QUESTION : QUI A INTERÊT A DETRUIRE CE PAYS ?...

Poser cette question je sais, c'est déjà orienter les regards vers des pays limitrophes !. Voire les déclarations des dirigeants politiques des pays autour pourraient nous donner des indications...

Les déclarations des dirigeants turques, israëliens, par exemple, mais aussi syriens et irakiens. Ou de tous ceux qui sont impliqués dans le conflit en Syrie !...

CA FAIT UNE BROCHETTE DE GENS PAS TOUJOURS HONNETES !

2°)- Brigitte Pascall : il n'y a plus d'ETAT STRATEGE capable d'anticiper et de combattre une épidémie sur la durée.

Vous remarquerez d'ailleurs, que même les plus critiques vis à vis du ratage XXL de l'épidémie de covid-19 (Par exemple : Fabrize Di Vizio, avocat des familles meurtries par le covid-19) par la Macronie parlent de "gestion calamiteuse" (sic). du coronavirus en France. Et non pas d'absence totale de "lutte contre ce virus" et de "soin donné à chaque malade" , nuance ...!

Ce qu'on reproche à Buzyn, Véran, Philippe, et Macron de temps en temps, ce n'est pas d'avoir abandonner les malades livrés à eux même avec un peu de Doliprane. C'est, dans le meilleur des cas, de poser la question, malgré tout secondaire du manque de masques.

A titre personnel, j'ai beaucoup écrit sur les masques, parce que c'était "facile" de parler et de convaincre sur un sujet "technique", "concret", ne posant pas le problème de l'architecture globale de la décision politique prise par la Macronie.

Mais à supposer que le nombre de masques ait été fourni en mars 2020, pour le reste, il n'y avait rien à redire...! Pas un mot sur l'absence de chloroquine en libre vente dans les pharmacies, "grâce" au décret Buzyn.

*Silence sur les médecins généralistes et les pompiers mis sur la touche. Idem pour les cliniques privées.

*PENDANT TOUTE L'EPIDEMIE et de façon scandaleuse, LA FRANCE A MAINTENU SES FRONTIERES OUVERTES : du jamais vu de mémoire d'épidémiologiste. Et personne n'a moufté, accuse P-Y Rougeyron sans sa vidéo Youtube sur le bilan du covid-19 août 2020

Petit commentaire perso : on rappelle au passage que pendant la grande peste noire de 1350, et afin de se protéger, la bourgeoisie milanaise a fait construire de grands murs autour de la ville, pour empêcher les paysans pestiférés de pénétrer dans la ville : un comportement peu philanthrope, mais que l'on peut comprendre. Et qui participe d'une  certaine défense sanitaire, par la défense des frontières de la ville, l'Etat italien n'existant pas encore : tandis que là, rien du tout !

Inversement, on se souvient comment notre camarade Alain Benajam a pris l'avion à Roissy au mois de mars 2020, en pleine épidémie, pour les Emirats Arabes Unis, sans se voir opposer un seul contrôle !

La décision de 1971, visant à mettre fin au contrôle des personnes et des capitaux aux frontières en 1971, justement dénoncée par Jacques Généreux dans son livre : "La grande régression", édition du Seuil, 2011, casse jusqu'à l'idée d'un territoire français à défendre, en cas d'épidémie.

Comment en est-on arrivé là ?

La vidéo de P-Y Rougeyron nous apprend aussi : "Pour comprendre l'absence de contrôles aux frontières, l'absence de masques, de lits de réa, absence de bâtiments pour soigner, de gel hydroalcoolique, il faut comprendre la destruction sciemment effectuée de l'Etat gaulliste stratège : Un Ministre qui décide, un Préfet et un Maire qui exécutent.

Ces trois étages ont été mis en l'air par le pouvoir grandissant de l'énarchie. Et au succès du néo management public, qui :

1°)- a pris la main sur l'hôpital public et l'enlève de la vision stratégique gaulliste d'après guerre. Elle est au-dessus des médecins, via les ARS. C'est là où on voit que le conflit Raoult/Buzyn participe de ce conflit entre médecins continuant à avoir une pensée stratégique et à vouloir soigner. Et consignes technocratiques hors sol.

2°)- a imposé une vision comptable, à court terme : zéro délai, zéro stock, comme si l'Etat était une simple entreprise. Résultat : plus de calcul stratégique comme aux échecs, où on fait un premier coup en anticipant le second, voire le troisième.

Résultat : l'Etat américain est malade du néomanagement, et ne gère plus les infrastructures.

3°)- Le Pouvoir libéral a limité la liberté médicale de prescrire, via le Conseil de l'ordre des médecins, fliquant ses adhérents. Il faut savoir que le Conseil de l'ordre des médecins murmure à l'oreille des Ministres de la Santé.

L'Etat français est rongé par la corruption, comme le montre le couple Buzyn/Lévy : l'une au Ministère de la santé, l'autre à la tête de l'INSERM. Lévy a essayé de rattacher l'IFU de Marseille de Didier Raoult à la tutelle de l'INSERM, alors que l'IHU est une fondation privée, ce qui lui donne beaucoup de liberté d'action : acheter des tests sans demander l'autorisation à l'INSERM; cette manoeuvre a échoué à la dernière minute. Si elle avait fonctionné, on n'aurait jamais entendu Raoult critiquer Buzyn, puis Véran. (cf vidéo Youtube de Marcel D de mars 2020)..!

SI Poutine avait fait la même chose, on en aurait parlé pendant trois mois d'horloge !

Et Rougeyron de noter à propos de Didier Raoult : "on a dépensé des sommes folles pour abattre ce type", véritable caillou dans la chaussure de Macron et des labos.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.