Joffrin, incapable de créer du neuf !

Ce n'est pas Joffrin, idéologue libéral usé, qui est capable de créer du neuf !

Comme disait Einstein, "On ne résoud pas un problème, avec le mode de pensée de ceux qui l'ont généré"(sic). Comment imaginer Joffrin, médiacrate usé de l'idéologie libérale depuis 30 ans ; celui qui a fait de "Libération" un torchon illisible et menteur, cirant démesurément les pompes de la Macronie, quand "Le Figaro" ou "Le Parisien" gardent encore quelques flèches contre le petit banquier (cf gestion calamiteuse du covid-19) : comment Joffrin serait-il capable avec son cerveau formaté aux seuls désirs du capital, de CREER DU NEUF en politique, tirer par le haut les Classes populaires, petites classes moyennes paupérisées par la rigueur à vie imposée depuis Mitterrand... ???!!!

En réalité, Joffrin est la "plume" de l'imposteur Hollande, incapable d'écrire ses propres livres, trop habitué à se donner une valeur qu'il n'a pas : en repompant les textes rédigés soigneusement hier par la gauche du PS ; demain, en s'attribuant les idées de la FI, qui n'a vraiment pas intérêt à se laisser faire..!

"La recomposition politique de la gauche" voulue par l'ex-Directeur de "Libération", est un plan visant à mettre le Président "normal" sur orbite. Ce mouvement comprend quelques célébrités parisiennes bobos, comme Mazarine Pingeot, Agnès Jouy, Régis Wargnier, et n'a aucune base sociale, aucun militant de base prêt à coller les affiches.

Pire encore : un sondage énumérant les "personnalités prêtes à changer la France" met en avant le trio : Hulot, Philippe, Raoult. Tandis que Hollande est rétrogradé à la 60ème place : c'est dire le grand Désir des français de le voir remonter sur la scène politique !

Ce mouvement n'a aucune idéologie politique propre autre qu'un libéralisme mollasson donnant tout pouvoir à la finance. On ne donne pas cher de cette nouvelle formation. Elle aura le mérite cependant d'obliger la FI à se positionner clairement à gauche, reprendre vigoureusement notre programme 'L'avenir en commun" rédigé par Jacques Généreux mis au rancart depuis juin 2017, si elle ne veut pas que Hollande le lui pique salement.

Inversement, ce nouveau mouvement donne un boulevard à notre Rassemblement et laboratoire d'idées travaillant en lien avec les Gilets Jaunes "Le Peuple d'abord", regroupant les Insoumis démocrates, les Franchement insoumis, le courant interne/externe "Rupture, Pouvoir aux insoumis", le PRCF, le PARDEM, le CNSJS, avec un porte-parole comme Jacques Généreux, Jacques Sapir, Jacques Cotta. Il propose des nationalisations, la sortie de la zone euro en plan A, une augmentation substantielle des salaires, réduction sévère des inégalités : bref, une vie décente pour tous, le futur joyeux, qui n'existe plus sous la Macronie, poursuite du siphonnage féroce de l'argent public au profit des seuls patrons oblige.

De son côté, le mouvement des Gilets Jaunes se réarme pour la rentrée sociale de septembre, qui s'annonce agitée, et propose un programme proche du notre, comme le RIC..

LE POUVOIR A LA BASE, SINON RIEN : RESISTANCE !

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.