L'abstention a un boulevard devant elle !

"Et le gagnant des législatives partielles d'hier est... l'abstention ! 79% (Haut-Rhin), 82% (Seine-Maritime et 3e Maine-et-Loire), 84% (la Réunion) et même 87% (Val-de-Marne).

1°)-Gregory Filo : "LREM se prend certes une belle baffe mais tous les autres candidats aussi, vu le niveau de l'abstention. Entre débandade du Nouveau et reconquista molle de l'Ancien..

2°)- Brigitte Pascall :  "Et le gagnant des législatives partielles d'hier est... l'abstention ! 79% (Haut-Rhin), 82% (Seine-Maritime et 3e Maine-et-Loire), 84% (la Réunion) et même 87% (Val-de-Marne). Tous les candidats macronistes ont été battus (AFP)" (cf Revue de presse de Stéphanie Mesnier-Angeli).

2.1°)- L'abstention a un boulevard devant elle !

Avec des taux d'abstention supérieurs à 70%, de français, déçus de la Classe politique actuelle, abstentionnistes ont un boulevard devant lui... !

Comme montrent les études de sciences politique sur l'abstention, les jeunes et les ouvriers sont les deux catégories à déserter l'isoloir républicain. A cela s'ajoute depuis 2017 une abstention interclasses, qui ne se satisfait pas de l'offre politique actuelle, délaissant la question économique et sociale, au profit d'une écologique bobo et d'un racialisme peu ancré dans le pays.

Prenons l'exemple des jeunes : "Les jeunes dans leur fraction éduquée sont clairement demandeurs d'une offensive politique antisystème" analysait Alain Badiou, dans un entretien paru dans Les Inroks du 17 mai 2017.

A)-Les jeunes délaissent le suffrage universel : 2 jeunes sur 10 à peine a voté aux 4 élections 2017 :

Constat important : à peine 2 jeunes sur 10 (enquête Insee d'octobre 2017) a voté aux quatre scrutins de 2017 : soit aux deux tours des présidentielles + deux tours des Législatives. Encore faut-il préciser que ce ratio est construit sur le nombre de jeunes INSCRITS sur les listes. Donc la vérité globale (jeunes inscrits et non inscrits abstentionnistes) est encore plus faible que le 20% officiel de participation. Ce qui montre que les jeunes ne sont pas dupes de la ruse électorale, piège tendu par la bourgeoisie, vieil oppresseur historique. En cela, il ne s'agit pas d'un cas isolé.

L'histoire du suffrage universel (voir les livres d'Alain Garrigou, notamment : "Histoire sociale du suffrage universel en France, 1848-2000, points Histoire, H n°303, 2002) montre qu'il ne suscite aucun enthousiasme. Sauf dans une petite bourgeoisie républicaine, qui en fait un acte d'émancipation sociale, mais sur la base d'une lecture biaisée, fantasmé de la réalité sociale.

B)-Les jeunes se mobilisent massivement dans la rue :

Par ailleurs, avec le réveil des luttes catégorielles, les lycéens et les étudiants se mobilisent massivement contre la réforme des études supérieures organisant la sélection à l'université. Ou contre la réforme des retraites commencée le 05 décembre 2019. Facebook est plein de photos d'amphis pleins à craquer de jeunes grévistes. Et de photos du cortège de la manif d'hier étudiants-professeurs, bravant le froid, pour se rendre au Ministère de l'Education Nationale.

Il existe un lien direct entre cette jeunesse, ignorant le monde du travail, ses codes, sa discipline. Et la grande radicalité de ses propos. Cette génération Y des moins de 40 ans, ne regardant pas la télé, apprenant tout sur les réseaux sociaux. Ignorant le combat réformiste des directions syndicales. Elle ignore ce qui est possible et ce qui ne l'est pas. Son statut d'étudiant ou de lycéen incite ses membres à croire que tout est possible. Et si elle conteste cette réforme, c'est qu'il n'existe pour elle qu'une solution : le retrait définitif de ce texte.

II- Le Rassemblement "Le Peuple d'abord" a un boulevard devant lui :

Le programme  du Rassemblement "Le Peuple d'abord" en 23 points est un programme structurellement anti système. Il préconise notamment une sortie de la zone euro en plan A. Une politique de relance keynésienne à partir de l'augmentation substantielle des salaires, de nature à créer des centaines de milliers d'emplois. La création de 2 millions d'emplois pour les jeunes et chômeurs de longue durée dans le secteur associatif.

PS : Le Rassemblement "Le Peuple d'abord" regroupe le PCRF, le PARDEM, le CNSJS, les "Insoumis démocrates", les "Franchement insoumis", le courant interne/externe à la FI : "Rupture, Pouvoir aux insoumis". Le porte-parole pourrait être Jacques Généreux ou Jacques Sapir ou Jacques Cotta.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.