La Grande Bretagne sortira du confinement le 2 décembre !

LA GRANDE BRETAGNE SORTIRA DU CONFINEMENT LE 2 DECEMBRE !

Infos LCI du 22 novembre : Selon Boris Johnson, la Grande Bretagne sortira du confinement le 2 décembre. De son côté, Jean Castex annonce que les commerces et les églises rouvriront autour du 1er décembre.

C'est là où on voit l'utilité de la visite diplomatique de Pompéo (Ministre des affaires étrangères de Trump), qui a rencontré ses homologues et chefs d'Etat européens. Ayant discutée avec Le Drian (1) et macron lundi dernier.

La victoire annoncée de Trump (410 grands électeurs). La preuve des fraudes massives commises par Biden et le camp démocrate (machines à faux votes Dominion trouvées à Francfort et en Espagne vendues à la Fondation Clinton. "pouvant être" (sic) publiée ce week end, selon Sidney Powell. Elle a dit exactement : "Les preuves de la fraude pourront être mises en ligne officiellement ce week end"(sic). Mise en cause expresse de tous les chefs d'Etat ayant félicité hâtivement Biden, dont Johnson et Macron...

Tout ceci explique cela : à savoir un retour progressif à la vie économique "normale". Au bout d'un mois de confinement qui n'aura servi à rien sur la plan sanitaire, analyse le Professeur Jean-François Toussaint chez André Bercoff. Sauf à casser un peu plus notre PIB, notre économie nationale, nos emplois durables et à durée déterminée.

Sur une photo récente, macron est livide, sous la couche épaisse du maquillage....

Sidney Powell promet un "procès biblique" contre le camp démocrate !

"Nous avons des tonnes de preuves; c'est tellement, c'est difficile de tout rassembler », a déclaré Powell à Newsmax . Elle n'a pas fourni ni développé les preuves.

“Espérons que cette semaine nous le préparerons à être déposé, et ce sera biblique”, a affirmé Powell, ajoutant que “c'est un projet énorme pour rassembler cette allégation de fraude avec les preuves que je veux mettre.”

"Elle a ajouté que les votes du candidat démocrate Joe Biden avaient été «pondérés» à 1,25 fois tandis que les votes du président Donald Trump étaient analysés à 0,75.

"L'avocat de longue date et ancien procureur fédéral a également allégué qu'il y avait eu des modifications à certaines machines à voter après la coupure légale pour les changements. (entretien du 21 novembre)

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.