29 points du programme "Rassemblement du Peuple d'abord" !

 Le Rassemblement "le Peuple d'abord" regroupe le PRCF, le PARDEM, le CNSJS, Les Insoumis Démocrates, Les Franchement Insoumis, le courant interne/externe à la FI : "Rupture, Pouvoir aux insoumis". Il a pour porte-parole Jacques Généreux ou Jacques Sapir ou Jacques Cotta.

"Il faut un corps d'idées pour fédérer les femmes et les hommes autour d'une démarche historique" analyse Alain Badiou sur France Culture, janvier 2009. "La Politique se fait au régime de ce qu'elle affirme. Une politique, c'est une conviction active, organisée, une pensée en actes, qui indique des possibilités " (Alain Badiou, vidéo Youtube sur la crise grecque du 10 janvier 2013 ). En clair, il faut dire aux femmes et aux hommes : "voilà ce que nous allons faire".

Macron est une machine à désorienter les consciences. il faut un programme clair, pour servir de "boussole" aux gens désorientés, sidérés, cassés psychologiquement par le macronisme et les confinements successifs.

Voici donc un projet de programme rédigé par Philippe Meens ("Le Peuple d'abord"/PARDEM) et Brigitte Pascall ("Le Peuple d'abord"/Courant interne/externe à la FI : "Rupture, Pouvoir aux militants).

Concrètement, nous proposons un programme en 28 points sur les thèmes essentiels ; international, Constitution, économique, social, médecine.

Le projet du Rassemblement "Le Peuple d'abord" s'adresse aux classes populaires, aux petites classes moyennes, afin qu'ils se rassemblent autour d'une possibilité de vie nouvelle : notre projet du Rassemblement

(Al Capone : "le capitalisme est le racket légitime organisé par la Classe dominante"(sic))

 INTERNATIONAL :

 1°)- Référendum sur une sortie unilatérale de la zone euro sans condition. Sortie de l'OTAN, FMI, OMC, Shengen.

 2°)--Rétablissement du contrôle des changes :

 3°)-Pour un protectionnisme solidaire.

 CONSTITUTION :

 4°)- RIC en toutes matières. Convoquer un référendum sur la base de l'article 11 de la Constitution, pour engager un processus constituant.

 5°)-Fin du mille-feuilles administratif : retour à des communes, départements, régions, authentiques.

 6°)- Le Pouvoir à la base, qui décidera collectivement des choix de production et de consommation.

7°)- Faire de la laïcité la pierre angulaire de la société française.

8°)- Suppression de tous les Parlementaires (députés et sénateurs), au profit du Pouvoir à la base.

9°)- Suppression de toutes les rémunérations des Maires des grandes villes et de leur équipe interminable, onéreuse et inutile. Les nouveaux maires seront rémunérés sur la base de 120% du SMIC maximum.

10°)- Suppression immédiate du dispositif de financement de la vie politique, moyen d'engraisser les députés et sénateurs sur la manne de l'argent public.

Et surtout moyen pour Macron de faire chanter tel ou tel groupe parlementaire à l'Assemblée ou au Sénat, de façon à ce qu'il vote les réformes antisociales (casse du code du travail, réforme des retraites) voulues par ses mandants, le grand Capital (Rothschild, Soros, etc.) !

 ECONOMIE

 11°)- Nationalisation des banques,  assurances, des grands moyens de production, transports et Telecom, et des laboratoires médicaux.

 12°)-Pouvoir redonné à la Banque de France de battre monnaie. Abrogation de la loi Rothshild 1973.

 13°)-Fermeture de la Bourse.

 14°)-Restauration de tous nos services publics. Réforme profonde de l'Hôpital.

 15)°) -réforme fiscale redistributive; A la dernière tranche, l'Etat prend tout.

 16°)- Suppression des niches fiscales et sociales : 160 milliards donnés chaque année aux grandes entreprises.

 SOCIAL :

 17°)- augmentation générale des salaires, pensions et allocations, surtout pour les classes populaires et les petites classes moyennes;

 18°)- annulation immédiate de toutes les régressions sociales : restauration dans un premier temps du code du travail, des DP et CE, des CHSCT. Puis, rédaction d'un nouveau code du travail plus favorable aux salariés. Pouvoir donné au CE de contrecarrer un plan social de licenciement de l'employeur.

 19°)-Retour à la retraite à 60 ans.

 20°) plafonnement des salaires avec écart de 1 à 5 la rémunération minimale étant de 1500€ net. Ecart des revenus de 1 à 10.

 21°) rétablissement d'une véritable égalité femmes -hommes tant en matière salariale que de gouvernance.

 22°)-Retour au plein emploi et lutte contre la pauvreté. Création de 2 millions d'emplois dans le secteur associatif.

 23°)-Plan de relance économique d'un montant de 300 milliards d'euros pour initier des activités socialement utiles tant dans le secteur marchand que dans le secteur non marchand. Et augmenter les salaires de façon substantielle.

MEDECINE :

24°)- Autorisation de vendre sans ordonnance la Chloroquine.

25°)- Nationalisation des laboratoires de santé.

26°)- Retour de l'Etat stratège visant à soigner tous les malades, quel que soit leur âge et leur pathologie.

27°)- Réforme de l'hôpital et recrutement massif du personnel soignant.

28°)- Suppression des Agences régionales de Santé, qui imposent une logique libérale.

29°)- Reconfiguration de la Politique vaccinale.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.