Bruno Dalpra
Citoyen engagé
Abonné·e de Mediapart

140 Billets

2 Éditions

Billet de blog 11 mai 2022

Sécheresse : « l'eau c'est la vie, mais que fait l'Etat ? »

Voilà que l'on nous reparle de sécheresse. Vous pensez que l'État a tiré les leçons des épisodes précédents ? Bah non, les JT préfèrent parler du bonheur procuré par cette période estivale avant l'heure avec quelques secondes sur la problématique du manque d'eau. Pourtant, la situation en France comme en Europe n'est pas bonne.

Bruno Dalpra
Citoyen engagé
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

– mise à jour le mercredi 11 mai 2022 à 19h30

« L'eau, c'est la vie ! » dit-on souvent. Mais cette vie est menacée si nous ne prenons pas des précautions. Pour comprendre, voici une carte des risques hydriques en Europe :

La situation hydrique en Europe n'est pas bonne et la France n'est pas épargnée.

L'anthropologie nous révèle que depuis des temps immémoriaux, l'eau est à la fois un médium des relations sociales, une condition des flux de pouvoir et des rapports de domination.

Hautement spirituelle, elle est aussi un emblème de la fertilité et des communs, aujourd'hui confrontée au processus de marchandisation des biens naturels.

C'est un miroir de la « modernité » qui catalyse les déséquilibres et les défis contemporains. Et qui les catalysera toujours plus dans les temps qui viennent.

Car la trajectoire à 1.5 degrés pour 2100 est engagée même si nous arrêtions tout aujourd'hui. Tout ce que nous pouvons faire, c'est maintenir la trajectoire globale de la planète en dessous des 2 degrés, et c'est déjà immense.

Il existe de nombreuses voies pour parvenir à atténuer le phénomène dont nous sommes la cause.

Mais quoi qu'il arrive, les épisodes de sécheresses vont se multiplier. Il est donc grand temps de passer partout à la phase d'adaptation des territoires.

Ce n'est pas être pessimiste que de le dire, c'est comprendre le rapport du GIEC Groupe 1 paru en août dernier dont vous pouvez consulter un résumé pour décideurs ici.

Certes, toutes les régions ne sont pas exposées aux mêmes risques. Mais pour mieux comprendre le sujet, prenez le temps d'écouter l'hydrologue Emma Haziza qui nous parle de l'urgence de repenser l'aménagement des sols, l'agriculture et la ville afin de s'adapter aux pénuries.

– en savoir plus :
Sécheresse : "On n'a que quelques années pour agir", prévient une hydrologue qui appelle à "repenser" l'agriculture et les villes

– petit retour en arrière de quelques mois :
Emma Haziza : Après l'alerte lancée par le Giec, "on se demande comment changer de système"

Une nouvelle fois, c'est un enjeu de territoire. 

En France, les sécheresses successives mettent à l’épreuve les forêts françaises, leur biodiversité et incidemment notre climat national. En créant des « îlots d’avenir », l’Office national des forêts (ONF) cherche à donner leur chance aux essences qui, demain, sauront résister aux climats plus chauds et secs, et par là, à augmenter les chances de pérennisation de la forêt. Voilà déjà un exemple d'adaptation.

Il existe tant de voies de résilience, d'actions d'adaptation et de génie insoupçonné. Sauf que pour que nous garantissions une stabilité dans la fraternité, il faut agir collectivement... Et maintenant ! 

La version mondiale de la carte ci dessous, éditée par le World Resources Institute se trouve ici

Quelques données complémentaires pour ceux qui le souhaitent :

– source Maxim Blondeau sur son profil Facebook

« Sans travail sur la gestion de la ressource en eau nous perdrons la bataille du réchauffement climatique » © capture @brunodalpra67
La question du dérèglement climatique entre périodes de forte chaleur et des périodes de fortes précipitations.

« EAU BOULOT ! »
– titre Libération –

voir la publication twitter ci-contre

De son côté Frédéric Denhez, chroniqueur sur France5, introduit son billet de blog en écrivant que « la sécheresse est déjà là alors que l'été n'y est pas encore". Puis, il ajoute : "le blé est en pousse et manque déjà d'eau. Ce n'est pas une découverte" dit-il, puisque "les gestionnaire de l’eau ont bien remarqué que les choses changent. Ils avaient pour habitude de travailler sur la qualité de l’eau, ils sont embarrassés depuis un moment déjà par la quantité d’eau. Même en France, pays de flotte, l’eau se fait désirer ».

Lui comme moi, nous ne sommes pas hydrologue, mais nous avons suffisamment d'esprit critique. Mais que fait l'Etat ?

– lire l'article de F. Denhez ici :
La flotte, on va en manquer ? Partie 1


MON REGARD – Ce n'est pas la première fois que je parle de la sécheresse et de ses conséquences. Je ne suis pas hydrologue, ni scientifique et encore moins préfet. Pour autant, quand je lis dans Actu-Environnement : « le gouvernement ajuste les dispositions concernant l'agriculture » pour faire face à la situation qui touche déjà 15 départements en ce début mai, je m'interroge. Le phénomène commence de plus en plus tôt depuis quelques années et j'ai le sentiment que l'État reste dans le bricolage.

Quand est-ce qu'il va prendre conscience qu'il doit adapter sa législation sur l'utilisation de l'eau potable afin de préserver les populations et travailler sur l'anticipation et la prévention pour éviter les ruptures ? La solution pour le milieu agricole ce n'est pas les bassines. 

L'État doit travailler avec le monde agricole et industriel pour les pousser à changer les procès pour permettre de réduire leur consommation. Ils doivent évoluer. La population a sa part, mais elle ne doit pas être la variable d'ajustement vis-à-vis des professionnels.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France
Redon : un mutilé, les fautes du ministère de l’intérieur et la justice qui enterre
Le 19 juin 2021, en Bretagne, lors d’une opération menée pour interdire une rave party, Alban, 22 ans, a eu la main arrachée par une grenade tirée par les gendarmes. Le 11 mars 2022, le parquet de Rennes a classé sans suite. Pourtant, l’enquête démontre non seulement la disproportion de la force mais les responsabilités de la préfecture et du ministère de l’intérieur. Mediapart a pu consulter des SMS et des appels aux pompiers, accablants, enterrés par le procureur de la République.
par Pascale Pascariello
Journal
La majorité se montre embarrassée
Après les révélations de Mediapart concernant le ministre Damien Abad, visé par deux accusations de viol qui ont fait l’objet d’un signalement à LREM le 16 mai, la majorité présidentielle peine à justifier sa nomination au gouvernement malgré cette alerte. La première ministre a assuré qu’elle n’était « pas au courant ».
par Marine Turchi
Journal
La haute-commissaire de l’ONU pour les droits humains en Chine pour une visite à hauts risques
Michelle Bachelet entame lundi 23 mai une mission officielle de six jours en Chine. Elle se rendra au Xinjiang, où Pékin est accusé de mener une politique de répression impitoyable envers les populations musulmanes. Les organisations de défense des droits humains s’inquiètent d’un déplacement trop encadré et de l’éventuelle instrumentalisation. 
par François Bougon
Journal — Europe
À Kharkiv, des habitants se sont réfugiés dans le métro et vivent sous terre
Dans le métro ou sous les bombardements, depuis trois mois, la deuxième ville d’Ukraine vit au rythme de la guerre et pense déjà à la reconstruction.
par Clara Marchaud

La sélection du Club

Billet de blog
L'extrême droite déchaînée contre Pap Ndiaye
Le violence des propos Pap Ndiaye, homme noir, annonce une campagne de criminalisation dangereuse, alors que les groupes et militants armés d'extrême droite multiplient les menaces et les crimes.
par albert herszkowicz
Billet de blog
Racisme systémique
Parler de « racisme systémique » c’est reconnaître que le racisme n’est pas uniquement le fait d’actes individuels, pris isolément. Non seulement le racisme n’est pas un fait exceptionnel mais quotidien, ordinaire : systématique, donc. Une définition proposée par Nadia Yala Kisukidi.
par Abécédaire des savoirs critiques
Billet de blog
Attaques racistes : l'impossible défense de Pap Ndiaye
L'extrême droite et la droite extrême ont eu le réflexe pavlovien attendu après la nomination de M. Pap Ndiaye au gouvernement. La réponse de la Première ministre est loin d'être satisfaisante. Voici pourquoi.
par Jean-Claude Bourdin
Billet de blog
Pap Ndiaye : la nouvelle histoire des migrations
En décembre dernier, en direct de Pessac, Pap Ndiaye a évoqué de façon magistrale la nouvelle histoire des migrations, estimant que la France n’est pas un bloc, mais faite de « variations ». On se grandit en les prenant en compte, disait-il, contrairement au projet des « marchands de haine ».
par YVES FAUCOUP