GCO : verdict sur 6 recours jeudi 15 juillet

Le 17 juin dernier, la rapporteure publique a demandé l’annulation partielle des autorisations de construction du GCO, l’autoroute de Vinci à l'ouest de #Strasbourg contestée par GCO non merci. Le verdict sur les six recours, initialement annoncé pour le 15 juillet, le sera le mardi 20 juillet. Le collectif appelle à se rassembler.

Mise à jour le 15 juillet à 12h00

Le tribunal administratif de Strasbourg a repoussé au mardi 20 juillet les délibérés concernant les six recours. En conséquence, le collectif GCO NON MERCI décale son rassemblement à la même date, même heure, même lieu !

Le 17 juin dernier était une date importante pour les opposants au contournement Ouest de Strasbourg (GCO) puisque le tribunal administratif a examiné sur le fond six recours introduit par l'association Alsace Nature pour le compte du collectif GCO NON MERCI.

La rapporteur publique a demandé l'annulation partielle des autorisations de construction de l'autoroute de Vinci actuellement en cours de travail suite à la validation contestée du préfet Jean-Luc Marx le 31 août 2018. 

© GCO NON MERCI

Même si les opposants n'attendent pas de miracle de la part du tribunal, si celui-ci suit les préconisations de la rapporteure publique, ce sera tout de même la reconnaissance que le collectif GCO NON MERCI avait raison de pointer les insuffisances du dossier qui, rappelons-le, avait reçu sept avis négatifs d'organismes d'État. 

APPEL A RASSEMBLEMENT LE JEUDI 15 MARDI 20 JUILLET A STRASBOURG

Le collectif GCO NON MERCI appelle à se rassembler ce même jour
à 18 heures sur la place Broglie (côté opéra) à Strasbourg. 

Plusieurs prises de parole auront lieu.  

Quel que soit le verdict du tribunal,
Quoique disent les porteurs du projet (élus, professionnels du BTP, …),
LE GCO RESTE UNE MAUVAISE IDEE A DE VRAIS PROBLEMES !     

Dites-vous que même si nous avons perdu la bataille de la terre, la lutte pour le climat n’est pas finie. Et si nous avons encore des cartouches juridiques à utiliser, sachez que nous ne nous priverons pas de les utiliser. 

Vinci imaginait venir construire son autoroute sans embuche et l’inaugurer en 2017. Nous sommes en 2021. Même si l’entreprise est en passe de l’ouvrir bientôt, elle n’en connait pas encore la date avec certitude. Nous avons été une épine coriace. L’avenir jugera. En tout cas, une chose est certaine, nous resterons au travers de sa route jusqu’à ce que les enjeux écologiques et climatiques soient pris en compte à travers des solutions pérennes !

NON au GCO ! OUI aux autoroutes à vélo !

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.