Bruno Painvin
Nouvelliste et spectateur engagé.
Abonné·e de Mediapart

758 Billets

2 Éditions

Billet de blog 2 déc. 2022

Bruno Painvin
Nouvelliste et spectateur engagé.
Abonné·e de Mediapart

La baguette inscrite au patrimoine immatériel de l'humanité

La baguette (de pain) française vient d’être reconnue par l’UNESCO comme faisant partie du patrimoine immatériel de l’humanité : un petit pain pour la France, un grand pas pour l’humanité !

Bruno Painvin
Nouvelliste et spectateur engagé.
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

La baguette (de pain) française vient d’être reconnue par l’UNESCO comme faisant partie du patrimoine immatériel de l’humanité : un petit pain pour la France, un grand pas pour l’humanité !

C’est une excellente nouvelle pour le rayonnement culturel de notre pays qui en a tant besoin.

Pour l’anecdote, le fils aîné de l’un de mes neveux qui vit depuis sa naissance à Chicago, il est américain pur jus, mais s’exprime dans un français parfait, s’est cru drôle en troquant « baguette » par « braguette », un humour potache qui en dit long sur la réputation des Français à l’étranger, soit dit en passant. Il était nécessaire si ce n’est urgent de relever le niveau !

Mon patronyme – Painvin – me rend sensible à cette distinction qui, indirectement, très indirectement, m’honore quand même un peu, mon égo familial disproportionné, mais discret, s’en trouve flatté, c’est une petite partie de moi, bien qu’immatérielle (quoique...), qui entre au patrimoine mondial de l’humanité.

J’exagère à peine, j’espère d’ailleurs que ma modestie n’échappera à personne.

Pour en savoir plus sur cette notion de patrimoine immatériel, je me suis penché sur ces « objets culturels » si pertinemment sélectionnés, si dignement élus.

J’en ai recensé plusieurs qui me plongent dans une profonde perplexité teintée d’émerveillement.

La chasse à la truffe, en Italie, honorée en 2021 par l’UNESCO. Il y a pléthore de truffes en France, j’en connais plein, je les tutoie pour la plupart. Eux aussi me tutoient, c'est gênant, surtout quand nous sommes en groupe avec quelques inconnus ...

La bière, en Belgique, plus de 1500 marques, élue en 2016. La bière est à la Belgique ce que le fromage est à la France, un obstacle majeur pour ceux qui nous gouvernent, d'après feu le général de Gaulle.

Le concours de fauchage, appelé « Strljanica », dans un pré particulier du même nom. Le but ? Faucher le plus d’herbe le plus rapidement possible à l’aide d’une faux : inscrite en 2020. Avec une brosse à dents, c’est plus difficile. Quant à se brosser les dents avec une faux ...

L’Askiya, ou l’art de la plaisanterie en Ouzbékistan : plaisanter est devenu un art en Ouzbékistan et inscrit sur la liste de l’UNESCO en 2014, c’est un mélange entre une battle de rap et un one man chauve, un art que je pratique quelques soient les conditions météorologiques, mais avec un chapeau ou une perruque, selon l'humeur du moment.

Les tours humaines en Espagne Catalogne, les « castells », depuis 2010. Si vertige, s’abstenir. Prestige assuré auprès des spectatrices quand on ne décède pas dans d'atroces douleurs suite à la chute de 7 ou 8 étages d'une vingtaine de corps ...

La gestion des avalanches en Suisse et en Autriche ; mais pas en France, en 2018.

Depuis 1989, date de lancement de ces « inscriptions » par l’UNESCO, sont remarqués des procédés originaux, typiques, des traditions ancestrales et des savoir-faire, la gastronomie française est dignement représentée, on s’en doute bien, la baguette a donc toute sa place dans une liste déjà très longue ; j’ajouterais « il était temps » !

L’augmentation moyenne de 60 % de la rémunération des patrons du CACOUAC 40 n’entre pas dans le patrimoine immatériel de l’humanité pour deux raisons : d’abord parce que c’est un patrimoine matériel ; ensuite parce que c’est uniquement en France que cela se passe.

Même chose pour la distribution des dividendes.

Pour ces raisons, Nicolas Sarkozy n’entrera jamais, lui non plus, au patrimoine mondial.

La TVA, inventée et mise en œuvre en 1954 – année de ma naissance, le 7 février pour ceux qui voudraient m’envoyer un petit cadeau, je le note au passage, pure coïncidence ? – par un inspecteur des finances, Maurice Lauré, s’est généralisée partout dans le monde à l’exception notoire du Qatar, des Bermudes, des Isles Caïmans et des Bahamas (des pays où règne un universalisme de bon aloi et des températures propices au football ) mais ne figure pourtant pas au patrimoine mondial immatériel de l’humanité, c’est une erreur, d’autant plus qu’il s’agit d’un impôt injuste, inégalitaire. C’est dommage.

Mireille Mathieu n’a pas été élue, François Valery non plus …

Non, franchement, faut arrêter de déconner !

Pour redresser la barre, rehausser le niveau, je propose la candidature d’Emmanuel Macron : sa dimension essentiellement « immatérielle » saute aux yeux et plaide pour lui, il n’aura pas de concurrent capable de rivaliser. C'est l'étalon référence du vide, du creux ; ce qui n'exclue en rien les bosses et les plaies, bien sûr, de mémoires de gilets jaunes. Entre autres.

Si j'osais, pour résumer Macron, j'utiliserais la parabole du verre : c'est un verre renversé, qui enferme du vide.

On a rarement vu un homme politique aussi …aussi …aussi …

Je ne trouve pas de mot …c’est dire si nous avons des chances de le voir enfin récompensé !

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans Le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte