Fillon porte plainte contre une voyante qui avait prédit son élection.

C'est bien connu, les hommes et les femmes politiques consultent régulièrement des voyant(e)s ou des médiums. Ils ou elles veulent se rassurer mais parfois l'art divinatoire se retourne à la fois contre le politique et contre le médium...

Il ne décolère pas, il en veut à tout le monde.

Cette fois c’est à une voyante qu’il s’en prend, c’est dire si la théorie du complot qui, d’après lui, expliquerait à elle seule sa cuisante défaite électorale, tourne à l’obsession.

Déjà la semaine dernière il en était venu aux mains avec un fournisseur de fuel domestique pour son manoir de Beaucé dans la Sarthe, à l’approche de la saison froide : la note lui paraissant beaucoup trop salée, il demanda au chauffeur s’il était de mèche avec le Canard Enchainé ou s’il entretenait des relations personnelles et secrètes voire inavouables avec Edwy Plenel pour le compte de MEDIAPART.

Cette allusion à d’éventuelles relations « contre-nature » – dixit Christine Boutin – avec le célèbre journaliste acheva d’énerver le chauffeur, par ailleurs soucieux d’anonymat.

Au plus haut poing…

« Des quoi avec Plenel » ? hurla le chauffeur, « tu me prends pour qui ? pour un jambon ou Kevin Spacey, peut-être ? » ajouta-t-il sur un ton menaçant, puis, joignant le geste à la parole, sans attendre les explications – toujours un peu fumeuses, il est vrai – de l’ancien premier ministre, lui assena un direct du gauche sur le nez ! Fillon rétorqua par un uppercut du droit assez mollasson et beaucoup trop imprécis d’après les gendarmes présents sur place, gendarmes qui étaient venus lui délivrer une assignation à comparaître dans le cadre d’une enquête sur le financement libyen de la campagne de Sarkozy de 2007.

Il serait question d’enveloppe reçue, une ou plusieurs…des enveloppes bourrées de cash… dégoulinantes de billets de 100 euros.

Un phénomène d’accumulation qui explique en partie la lassitude et la susceptibilité de François Fillon.

Sa frustration est proportionnelle à l’optimisme de la voyante qui le gratifiait de 54 % des suffrages huit semaines seulement avant le scrutin. Certains parlaient même d'un « boulevard »…or c’est dans un cul-de-sac que son aventure politique s’est piteusement et lamentablement terminée.

D’après des juristes compétents la voyante aurait une  obligation de moyens  mais pas d’obligation de résultat, la plainte de Fillon n’aurait donc aucune chance d’aboutir, ce que confirma, d’ailleurs, l’Adjudant-chef Langlois qui fait régulièrement appel aux services de mediums notamment pour des affaires politiques, toujours très complexes et parfois embarrassantes.

Cette voyante est aveugle, cela a l’air paradoxal à première vue ( ?) mais c’est beaucoup plus fréquent qu’on ne le croit comme on peut le constater ici http://www.nouvelordremondial.cc/2016/08/06/la-voyante-aveugle-qui-a-predit-le-11-septembre-a-des-nouvelles-terribles-pour-lavenir/

C’est Patrick Buisson qui aurait conseillé à Fillon de consulter une voyante aveugle au prétexte que sa cécité décuplait ses pouvoirs de divination…

A sa place je me serais quand même un peu méfié …en plus, Patrick Buisson…pas toujours de bon conseil.

Il parait qu’en regardant les cérémonies d’investiture d’Emmanuel Macron, Fillon aurait lâché un laconique « ce n’est pas avec une mise en examen sur le dos que j’aurais pu être à sa place ».

Une lucidité un rien tardive.

On notera toutefois dans cette courte phrase pleine de bon sens comme un embryon de mea culpa, ou le début d'une contradiction avec les propos que tenait le candidat avant le 1er tour de la Présidentielle.

S’en prendre à une voyante aveugle a de quoi choquer les âmes sensibles.

Le reste, les emplois fictifs, le détournement de fonds publics, les financements de Kadhafi, les enveloppes bourrées d’argent liquide, les costards…du menu fretin !

La preuve : juste avant l’intronisation du nouveau locataire de l’Elysée, Fillon est parti chasser le chevreuil en Angleterre, à l’invitation de son ami et soutien, l’ancien patron d’Axa, Henri de Castries.

A ce qu'il parait il se serait même baigné entièrement nu en Island...en Island !

Il se sent complètement à l’aise, décontracté, un tel détachement prouve bien son innocence.

Ou sa confiance en la justice de son pays.

Frustré mais innocent.

Il faut bien reconnaître que 30 ans de vie politique, 30 années de magouilles, ça vous forge un caractère en béton armé.

Solide et inviolable comme un coffre-fort suisse.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.