Cette mystérieuse maladie du cerveau qui tue !

Au Canada, une mystérieuse et terrible maladie inquiète sérieusement les médecins depuis quelques années déjà. En six ans, une quarantaine de cas ont été détectés, on déplore 5 morts, tous au Nouveau-Brunswick. Le taux de mortalité est de 12 %, ce qui est considérable comparé, par exemple, à la grippe ou au Covid 19. La France connait bien cette terrible maladie ...

Au Canada, une mystérieuse et terrible maladie inquiète sérieusement les médecins depuis quelques années déjà.

En six ans, une quarantaine de cas ont été détectés, on déplore 5 morts, tous au Nouveau-Brunswick.

Le taux de mortalité est de 12 %, ce qui est considérable comparé, par exemple, à la grippe ou au Covid 19.

Cette maladie neurologique se caractérise par un changement brutal de comportement, des troubles du sommeil, de fortes douleurs inexpliquées, des problèmes de coordination, une sévère atrophie musculaire et cérébrale accompagnée d’hallucinations visuelles, des symptômes qui ressemblent à la maladie de Creutzfeldt-Jakob, cousine germaine de l’encéphalopathie spongiforme bovine aussi appelée maladie de la vache folle de triste mémoire. Nous y reviendrons.

Cette dégénérescence cérébrale semble se rapprocher des maladies dites à prions expliquent les experts canadiens, mais elle est nouvelle, c’est ce qui les inquiète le plus.

Ce mal mystérieux et mortel touche toutes les tranches d’âges, ce n’est pas une maladie génétique, l’eau, l’alimentation et l’air seraient suspectés.

La Dr Jennifer Russel en charge des recherches déclare « À ce stade, nous avons plus de questions que de réponses », ce qui n’est pas franchement encourageant.

Même si ce n’est pas de nature à rassurer complètement nos amis canadiens, la France connait bien cette terrible maladie qui est née, chez nous, en 2007, sur la Côte d’Azur, à Nice en particulier. Elle s’est ensuite développée à Neuilly-Sur-Seine, la ville dont Nicolas Sarkozy fut maire, puis à Paris dans le 1.6.

Les électrices blondes pyroxylées de Nice, majoritairement supportrices de Sarkozy, ont toutes attrapé, en même temps, la maladie de la vache folle, une maladie qui caractérise les femmes niçoises âgées de plus de 60 ans rattrapées par une forme particulièrement agressive d’aménorrhée qui s’accompagne d’une logorrhée au débit inversement proportionnel.

La dégénérescence cérébrale s’est ensuite très rapidement propagée, sur tout le territoire national, entre 2007 et 2012 ; un premier variant (mou) en 2012 a laissé sa place à un autre variant (toxique), particulièrement mortel, en 2017.

Analysons ensemble les symptômes que la Dr Jennifer Russel a identifiés.

Le changement de comportement : en 2005, les Français avaient massivement rejeté la ratification d’un traité européen que Nicolas Sarkozy s’est empressé de faire ratifier par le Parlement au lendemain de son élection !

Ce changement brutal de comportement politique qui s’apparente de très près à une trahison démocratique a généré de fortes douleurs chez les Français, dans le bas du dos, sous le sacrum, dans la zone du fessier c.-à-d. de l’arrière-train.

Culrieusement, le premier à être victime de troubles de la coordination fut Nicolas Sarkozy en personne ! ses hochements de têtes, de gauche à droite et de haut en bas viennent de là.

Les problèmes de coordinations se sont généralisés à partir de 2017 : les électeurs de gauche ont voté pour un candidat de droite, la droite à explosé, encore aujourd’hui, à Nice (on y revient) comme on peut le voir en ce moment …n’oublions pas qu’un certain nombre d’électeurs de « gauche » ont voté pour Macron ! c’est une chose que l’on ne peut pas oublier …

La droite de la droite (Thierry Mariani) a rejoint l’extrême droite, Eric Chiotti va bientôt le rejoindre. Beaucoup d'autres suivront le mouvement.

L’atrophie musculaire est certes impressionnante, mais beaucoup moins que l’atrophie cérébrale : quand on écoute la droite dite « républicaine » on a l’impression d’entendre la Le Pen, la connerie gagne du terrain et, là encore, elle se généralise !

Que dire des hallucinations visuelles ? Est-il nécessaire d’en parler ?

L’extrême droite, la droite de la droite, la droite, la droite du centre et enfin la droite de la gauche voient en chaque musulman un terroriste en puissance ; la laïcité devient exclusive, les cathos trahis tradi finissent par prendre le pouvoir ; on manifeste contre le mariage mixte, contre la PMA, contre les pédés, les gouines et les trans, car, comme les musulmans, ils sont partout, dans la rue, dans la presse, dans les états-majors des grandes banques, c’est la théorie du grand remplacement que certains experts psychiatres français ont requalifiée en Gland Remplacement.

La Manif pour tous dirigée par Ludovine de La Rochère, Frigide Barjot et Albéric Dumont est une organisation typiquement infectée par la maladie des prions tous ensemble mes bien chers frères, madame Russel a raison.

Que dire de Frigide Barjot ? Son nom et son prénom expliquent l’essentiel, en tout cas beaucoup de choses, n’insistons pas …

Cette mystérieuse maladie du cerveau qui tue n’est rien d’autre que la connerie envahissante qui a tendance à se généraliser partout en Europe, rien de plus, mais c’est tragique en effet.

Une maladie ultra libérale

Une maladie médiatique et médiatisée.

Une maladie qui rend plus con que con.

Un nouveau slogan pour la campagne de 2022 : Avec Macron, on atteint le plafond des cons !

 

P.-S. – Pour celles et ceux qui veulent approfondir le sujet de cette terrible maladie qui rend con :

https://www.midilibre.fr/2021/05/06/quelle-est-cette-mysterieuse-maladie-du-cerveau-qui-a-deja-tue-au-moins-5-personnes-au-canada-9529845.php

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.