Quand la petite histoire se mélange à la grande …

Il est plus que jamais necessaire de faire preuve de discernement. Si non, un de ces jours, à force, on va se retrouver avec des cons au pouvoir …

Personne n’en parle, personne n’ose en parler, mais c’est maintenant une certitude, l’auteur-interprète de « Où sont les femmes » a entretenu, des années durant, une liaison secrète et passionnée avec le futur président de la République, François Mitterrand, à qui il avait dédié, en 1980, sa célèbre chanson au titre prémonitoire « De plus en plus seul », souvenons-nous des paroles : « Il est vraiment de plus en plus seul, même parmi ses amis. Il aimerait qu’on lui dise je t’aime, mais il n’y croit qu’à demi ».

De fait, Mietterrand a été élu d’une très courte majorité face à VGE en 81, avec 51,76 % des voix, c’est peu, Patrick avait vu juste ; une fois au pouvoir, ces hommes sont terriblement seuls !

Sur les réseaux sociaux on voit distinctement le 4e président de la République échanger des sms (brulants, forcément !) avec Patrick Juvet sur son iPhone 12 Pro au volant de sa nouvelle DS 7 Crossback hybride fabriquée en France sur le site de Mulhouse, en dégustant un Big Mac végan arrosé d’une bière sans alcool pasteurisée par l’usine ultramoderne de Lubrizol, entièrement reconditionnée pour la circonstance.

C’est confirmé par plusieurs youtubeurs influenceurs ambianceurs conpénétreurs, des gens en général très bien informés. Et riches, ce qui ne gâche rien même si cela n’a aucun rapport, mais alors aucun rapport !

La presse n’en parle pas tout simplement parce que nous fêtons le 38e anniversaire du « tournant de la rigueur » qui a définitivement enterré le socialisme au profit du libéralisme, il eut été, en effet, de très mauvais goût de gâcher cette fête par des rumeurs malveillantes en prêtant à François des amours sodomites : on ne fête pas l'érection l’élection de Mitterrand du 10 « mais » 81, on fête la fin du socialisme en 83, nuance ! Et l’avènement du libéralisme re-nuance !

Que Mietterrand soit pote avec tout ce que Vichy comptait de fachos, passe, mais avec un Juvet mi-homme mi-travelo …faut quand même pas déconner !

Le tournant de la rigueur dont tout le monde parle vient de cette rupture entre le chanteur bisexuel suisse et François Mietterrand qu’il surnommait affectueusement « ma petite baguette magique » : leur passion était essentiellement physique.

Une chose m’étonne tout de même, que vient faire Michel Fourniret au volant de la nouvelle Audi e-tron GT quattro 100 % électrique, on le voit passer en trombe et très silencieusement, sournoisement diront certains, derrière le Mac drive où se trouve Mietterrand ? Cette voiture serait-elle en passe de devenir le moyen de locomotion officiel des meurtriers en série ? Le bilan carbone des voitures électriques est très largement sous-estimé d’après Michel Onfray dont le livre « Vies parallèles-de Gaulle Mitterrand » analyse de façon assez détaillée les mérites comparés de LIDL versus Leclerc, entre autres.  Un Fourniret qui échappe définitivement à la justice malgré les efforts des policiers belges, en 2003. La différence entre un gendarme belge et un gendarme français ? Il y en a un qui est vraiment nettement plus con que l’autre ! Passons.

Le seul gendarme français intelligent est une femme, une certaine capitaine Marleau dont Stéphane Bern retrace le parcours atypique dans « Secrets d’histoire » diffusé en clair sur Anal +, un groupe piloté par l’ingénieux et talentueux Thomas Pesquet qui n’hésite pas à aller très loin pour trouver de bons scénarios.

Une gendarme qui n’hésite pas à se dénuder pour faire triompher la vérité en ces temps de violences et d’impudeurs morales, c’est un très bon exemple pour la jeunesse et pour la police. Darmalin le sait mieux que personne ; ses assistantes aussi !

En tout cas, c’est (on parle bien d’insécurité, ndlr) ce qu’a l’aire de sous-entendre Éric Zemmour interrogé sur CNEWS par Laurent Fabius en charge des investigations pour le magazine « Tout le sport » diffusé à 20 heures sur la TNT, dont la devise est « Avec nous, ça va péter ! ». On veut bien le croire.

L’actualité, celle d’avant-hier, d’hier et d’aujourd’hui, nous oblige à ingurgiter une quantité phénoménale d’évènements, de dates et de noms …les anecdotes le disputent aux cancans, les rumeurs finissent par tisser une gigantesque toile d’araignée qui remplacent, parfois en mieux, les faits tels qu’ils se sont réellement déroulés.

Mais il est très difficile de faire la part des choses, de séparer le bon grain de l’ivraie : il faut être attentif aux détails tout en étant capable d’identifier une tendance générale pour mieux anticiper le futur, le général de Gaulle excellait dans cet exercice géopolitique, entre histoire et futurologie, Onfray l’explique très bien dans son bouquin.

Alors ? Apple ou androïde ?

Napoléon aurait été plus Apple qu’Androïde, c’est sans doute ce qui explique sa déroute (appelée déroute Napoléon) qui le conduisit du trône à l’ile Sainte Hélène (Saint Helena en anglais), car, comme le dit Henri Monnier « Ce qui a perdu Napoléon, c’est l’ambition. S’il était resté simple officier d’artillerie, il serait encore sur le trône » ; Henri Monnier à qui on doit aussi cette autre remarque pleine de bon sens « Que la nature est prévoyante ! Elle fait pousser les pommes en Normandie sachant que les indigènes de cette province ne boivent que du cidre ».

On s’éloigne trop du bon sens, enfin je crois.

La vision misogyne des femmes qui se concrétisa par le Code civil de 1804 qui fit des femmes des éternelles mineures soumises a pour origine la petite taille de Napoléon, car ce « grand homme », haut comme trois pommes Normandes, avait un tout petit zizi. Il était petit de partout !

Petite cause, grands effets !

Plus tu as de l’ambition et plus elle est petite ! Je parle des hommes, on l'aura compris. J'espère !

Ce qui ne veut pas dire que celui qui n’a aucune ambition en a une très grande, la réciprocité n’est pas automatique. Malheureusement pour moi …

Quoi qu’on en dise, Macron a une ambition démesurée …le doute n’est plus permis !

Bon, je suis obligé de vous laisser, je vais à Leclerc avant la fermeture, ce soir, ils ont un rayon « livres » qui est classé « meilleure librairie de France » devant Amazon : je vais acheter « La Phénoménologie de l'Esprit » (Phänomenologie des Geistes) écrit par un certain Georg Wilhelm Friedrich Hegel, un copain de Zemmour et de Stéphane Bern d'après Mireille Mathieu. L’auteur d’origine suisse, comme Patrick Juvet, il n’y a pas de hasard, décrit l’évolution dialectique de la conscience par le jeu des négations successives. Il était germanophone, un peu pour faire son intéressant.

Il traite du « non », c’est quand même intéressant à une époque où on essaye de nous faire gober tout et n’importe quoi.

Non ?

Comme le disait le regretté Claude François, et plus que jamais, il faut faire preuve de DISCERNEMENT !

Si non, un de ces jours, à force, on va se retrouver avec des cons au pouvoir …

 

 P.-S. - Le trinitrotoluène (TNT) est un explosif. TNT vs TNT vous l’aviez, bande d’insignifiants ? "ça va péter" vient de là ...faut tout vous expliquer !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.