Tout fout l’camp…

Il est impossible de lire toute la presse, d'écouter tous les médias, on y passerait ses journées et ses nuits. Il faut opérer un tri, faire des choix, être sélectif. Séparer le bon grain de l'ivraie n'est pas chose facile. Pour être certain de bien comprendre l'actualité il faut rester très concentré. Si non...

L’époque n’est pas tendre avec les sentimentaux, les romantiques et les chasseurs d’utopies.

Ni avec les intellectuels, les artistes et les philosophes, tous des bons à rien. Quand ils ne sont pas de vulgaires fauteurs de troubles, pervers et subversifs.

Et narcissiques.

Comme Michel Onfray, par exemple.

Il y en a à gauche. Plein ! Je ne me trompe jamais ! j'ai toujours raison.

Normal, me direz-vous, je lis la presse, j'écoute la radio, je regarde la télévision et je passe mon temps à lire et à relire « Google actualités » avec un s à actualités...

Je comprends tout.

Penons des exemples et de la hauteur, soyons exigeants, les sujets ne manquent pas :

Après avoir été lâchement virée de LR, Virginie Calmels ne peut plus accéder à son bureau fermé à double tour, elle a retrouvé ses affaires entassées dans une vulgaire boîte en carton que n’aurait pas reniée Linda de Suza. Ce que j’aime le plus, chez Wauquiez, c’est quand sa virilité s’exprime intelligemment, avec délicatesse, surtout si la victime est une femme. Elle ferait mieux de s’occuper de ses enfants, Virginie. A la maison, c’est encore là où elle est le mieux. Comme toutes les femmes.

Autolib’ est en faillite faisant de Bolloré un collectionneur avide et impatient de (très belles) casseroles.

Les frères Bogdanoff – un nom qui s’orthographie aussi  Bogdanov, c’est important de le savoir, mais ne me demandez pas pourquoi – sont placés en garde à vue sur commission rogatoire dans le cadre d’une affaire d’escroquerie, ils auraient « conseillé » une personne « vulnérable » d’investir dans  différents business…montant de l’escroquerie : 800 000 €. Si on ne peut plus conseiller les personnes » vulnérables » placées sous curatelle, où va-t-on ? il y a là un risque certain de discrimination. Les électeurs français sont-ils, oui ou non, des êtres « vulnérables » ? Qu’en pense Mélenchon ? Que fait Mélenchon ? Rien ? Toujours rien ?

La ministre de la Sécurité intérieure américaine, Kirstjen Nielsen, s’est faite très injustement huée dans un restaurant, pas n’importe lequel, un restaurant Mexicain dans lequel elle a eu le bon goût d’aller déjeuner juste après avoir expliqué pourquoi elle avait décidé de séparer 2300 enfants de leurs parents et de les parquer dans des « centres de rétention ». Elle a quand même le droit d’avaler un bon morceau de carne asada à la sauce piquante, ça creuse les Mexicains…et pas que pour faire des tunnels. Paraît que le taulier du resto était en règle avec l’immigration US, une chance. Ou une magouille de plus. Sont sournois ces Mexicains. Et très retors. Basanés pour la plupart.

Le gouvernement a décidé de geler les APL, une vraie bonne nouvelle pour tous les ayants droit ; certains pisse-vinaigre  – la fondation Abbé-Pierre, notamment –  voudraient nous faire croire que cette mesure ferait perdre 5 € de plus aux foyers concernés ; après la baisse intervenue l’année dernière, ils dénoncent un « scandale d’État ». On ne va tout de même pas nous faire croire que les étudiants, les plus pauvres, sont à 5 € près. Ah ces démagogues ! ces populistes ! manque plus que Mélenchon s’en mêle.

La croissance est en train de ralentir, l’inflation repart, elle répare aussi, mais c’est un autre sujet, trop technique. Et alors ? Toutes les bonnes choses ont une fin, non ? De toute façon, il ne faut pas que les pauvres s’habituent à (trop) consommer, c’est la raison d’être de l’inflation, il faut diminuer leur pouvoir d’achat, d’une manière ou d’une autre. Le prélèvement à la source arrivera opportunément en janvier pour freiner les ardeurs dépensières de tous ces râleurs qui rêvent de partir en vacances. Avec Mélenchon. A Marseille…et bien qu’ils y restent !

Avec 6 % des suffrages exprimés et 15 millions d’euros dépensés, Hamon est le deuxième candidat le plus dépensier des dernières présidentielles. Après Macron, juste avant Fillon. Les socialistes en viennent aux mains pour savoir qui est responsable de cette gabegie. Faut vraiment être con pour poser une question  pareille: c’est à cause des électeurs et de Mélenchon, voyons ! Évidemment. Surtout à cause de Mélenchon, d’ailleurs. C’est fou ce que Mélenchon est toxique, quand on y pense. Acariâtre et atrabilaire à ce qu’on peut lire ou entendre ici ou là, et là aussi. Et là, et encore là.

Ouf ! Cyril Hanouna ne sera pas poursuivi ni sanctionné. Nous sommes passés à côté d’un drame, on va pouvoir continuer de se moquer ouvertement et tranquillement des gays, des homos, des tarlouzes, des PD, des tapettes et des brouteuses de gazon.  On est des mecs, oui ou merde ?

Il y a un petit problème tout de même : il va falloir rembourser la chaîne C8 qui avait été sanctionnée, pécuniairement parlant, or le CSA qui avait prononcé la peine à l’encontre de TPMP, n’a pas d’argent ni de caisse pour envisager la moindre indemnisation.

C’est donc l’État qui va régler la note.

Et vous savez quoi ? l’État c’est le contribuable, c’est vous et moi !

Chaque chose a son prix, le droit à l’homophobie aussi.

La bonne nouvelle : une fois que nous aurons indemnisé Bolloré, on pourra enfin s’en donner à cœur joie !

Comme dirait mon ami et néanmoins voisin, Christian, en se grattant l’entrejambe, «  ça va faire jurisprudence ».

Il y a plein d’autres sujets intéressants : la bataille juridique autour du cadavre de notre Jojo national, pauvre Laura ; la défaite de l’Allemagne contre le Mexique dans la coupe du monde football, c’est bien fait pour les schleus ; la rencontre de Donald Trump et de Kim Kardashian dans le bureau ovale, elle est quand même belle, Kim, il faut bien le reconnaître ; la météo humide, c'est une catastrophe, mon potager, mes haricots verts ne poussent pas ; les costards de Macron, il est étriqué, sa vaisselle, c’est notre pognon

À-propos, Il en pense quoi, Mélenchon, de la vaisselle de l’Élysée ?

En écrivant ces quelques lignes, je prends soudain conscience de l’importance de Jean-Luc Mélenchon et du rôle éminent qui pourrait, qui devrait être le sien.

Hic et nunc.

Pour ceux et celles qui ne se rendent pas encore bien compte de la petitesse des hommes, de leur médiocrité, cette magnifique, et trop méconnue, chanson d’Édith Piaf intitulée « Tout fout l’camp ».

Pour les oiseaux aussi, nous sommes tout petits...

 https://www.youtube.com/watch?v=uBo53odVDHo

 

PS : Jean-Luc, tiens bon la barre, matelot !

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.