Que se passe-t-il quand une force irrésistible rencontre un obstacle insurmontable ?

Cette question m’obsède depuis plusieurs semaines et m’empêche de dormir, j’ai déjà perdu sept kilos en plus du sommeil...rien ne serait anecdotique, tout aurait du sens en ce bas monde ? Ne nous emballons pas ! Surtout si les mots ont un sens...

Cette question m’obsède depuis plusieurs semaines et m’empêche de dormir, j’ai déjà perdu sept kilos en plus du sommeil.

Nathalie, ma femme, est inquiète, je l’ai entendu parler à ma fille ainée, psychologue à Barcelone, pour savoir ce qu’il convient de faire en pareil cas : bien que clinicienne confirmée et professeure d’université, elle lui a expliqué que c’est la première fois qu’elle entendait parler d’un tel blocage. En ajoutant toutefois que, venant de moi, cela ne l’étonnait pas vraiment…

Mes chiens, deux adorables Beaucerons, n’arrêtent pas de me lécher les mains comme s’ils voulaient me réanimer.

Mes poules ne pondent plus. Je soupçonne les Beaucerons d’avoir bavassé dans mon dos, c’est plus fort qu’eux.

J’ai eu le malheur de prendre à témoin Jo, mon voisin le plus proche…résultat : il ne vient plus les mercredis, en fin d’après-midi, après la pêche, pour l’apéro…

Je fais le vide autour de moi. Involontairement. Inexorablement.

J’ai beau prendre des exemples concrets en m’inspirant de l’actualité rien n’y fait, mes amis, ma femme, mes enfants, mes voisins restent indifférents, voire hostiles, ils ne se sentent pas concernés par cette question fondamentale, ils me prennent pour un doux dingue.

Je dérange.

La force irrésistible de la démocratie, du peuple, peut-elle surmonter l’obstacle néolibéral ? Le capital aurait-il définitivement gagné la bataille contre le travail ?

La lutte contre les inégalités est-elle perdue d’avance ?

La disparition de l’ours polaire à l’horizon de 2100, une fatalité ? L'écologie un cul-de-sac ?

Jean « Fétide » Castex (cf. mon avant-dernier billet) est-il sincèrement motivé pour reconstruire l’hôpital qu’il a si consciencieusement ruiné en 2007 ?

Nicolas Sarkozy va-t-il aller en prison ? Si jamais il arrive à s’en tirer – ce qui n’est pas complètement impossible – c’est la justice qui ira en taule…ou Edwy Plenel qui fera rempart de son corps pour protéger l’impétueux Fabrice Arfi.

La force irrésistible est-elle du côté des femmes ? 121 sont mortes en 2018 sous les coups de leur conjoint, 149 l’année dernière…ce désastre est-il impossible à arrêter ?

Georges Lloyd, Adama Traoré : le racisme est-il, à ce point, devenu un obstacle insurmontable ?

Mireille Mathieu a-t-elle remplacé Édith Piaf dans le cœur des Français ? Peut-on remplacer Édith Piaf ? Comment remplacer Mireille Mathieu ?

Michel Polnareff Onfray est-il devenu fasciste ? Plus fasciste et plus raciste qu’Éric Zemmour ? Moins que Finkielkraut ?? Plus que Le Pen ???

Qui est vraiment Emmanuel Macron, que cache-t-il ?

Je ne sais pas vous, mais moi je le trouve dépressif en ce moment, les traits tirés, l’œil triste, le verbe embarrassé, il me fait penser à un vendeur de casseroles, non pas que je méprise les vendeurs, encore moins les vendeurs de casseroles, mais les casseroles se vendent toutes seules, c'est connu, il suffit de demander à Sarkozy ce qu'il en pense ; Macron survend tout ce qu'il fait, moins il a de résultats, plus ses résultats sont négatifs et plus il se vante...pitoyable surenchère de l'inutile, Macron ne sert à rien !

Comment se fait-il qu’un gland flic comme Bernard Squarcini (dit « Le squale » comme à l’air de le sous-entendre le toujours bien informé Fabrice Arfi) soit sur écoute ? S’il était aussi gland qu’on le dit…quoiqu’à la réflexion, il n’est peut-être pas aussi grand qu’on veut bien nous le dire…on est toujours le gland de quelqu’un, c’est vrai aussi.

Bizarre que ces écoutes téléphoniques révélées par Médiapart ne soient relayées par personne, on parle tout de même d’une dérive politique particulièrement grave qui met à mal l’appareil d’État dans ses fonctions régaliennes les plus sensibles.

Bizarre, mais tellement logique ! 

Il n’y a pas de questions innocentes, mettre Emmanuel Macron au même niveau que Mireille Mathieu a du sens ; l’inverse est moins vrai, c'est tragique pour un président de la République en exercice. Encore deux ans !

La vraie question est de savoir si l’intelligence aura le dernier mot ou bien si elle butera sur l’obstacle insurmontable de la connerie envahissante.

La vraie question est de savoir si la démocratie a encore du sens. Ou un avenir. Le reste n’a aucun intérêt. Sauf Mireille Mathieu, peut-être…

C’est ce que l’on appelle le paradoxe de l’omnipotence.

Il faut se battre contre toutes les formes d’omnipotences, ou de pouvoirs, se battre contre les faux semblants, contre les illusions et les pièges que l’on nous tend par médias interposés, l'actualité est un vaste champ de dynamite qui pulvérise la lucidité et la liberté de conscience, des milliardaires sont à la manœuvre. Pendant ce temps-là, ils font du commerce. Sur notre dos.

Nous faisons face à de multiples questions biaisées, c'est là où réside la force du néolibéralisme : essayer de nous occuper l'esprit à disserter sur des sujets creux ou de seconde importance, nous sommes bien biaisés, nous nous faisons biaisés en permanence !

La réponse est dans la question, un amuse-gueule, une fausse barbe, un trompe-l’œil, l’important n’est pas là, ce qui compte c’est l’Action.

Ne le dites pas à Nathalie, à ma fille, à mes chiens, à mes poules ni à Jo, mon voisin, mais j’ai la réponse à ma question : quand une force est dite irrésistible, par définition elle surmonte tous les obstacles ; a contrario quand un obstacle est insurmontable, cela veut dire qu’aucune force ne peut en venir à bout.

Ci-gît le paradoxe de l'omnipotence !

En fait je les pousse à réagir, à bouger, à crier, à se révolter contre tous ces cons qui nous pourrissent la vie.

Oui, d’accord, je les manipule un peu, c’est vrai, mais je donne de ma personne, moi ! Sept kilos en trois semaines, ce n’est pas rien !

Pour l’instant il n’y a que mes poules qui réagissent, elles ne pondent plus, mais elles gloussent de plus en plus fort.

C’est bon signe.

Une armée de poules en colère pourrait réveiller les moutons endormis que nous sommes, car oui, nous sommes bien dans un État de léthargie politique avancée, n’en déplaise à la Covid 19 qui monopolise et émoustille fort opportunément notre égocentrisme de plus en plus envahissant.

Réinventons ensemble la démocratie, la vraie, la souveraineté appartient au peuple : faisons-en sorte qu’elle nous revienne !

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.