Bunchun
Abonné·e de Mediapart

12 Billets

0 Édition

Billet de blog 27 mars 2020

Bunchun
Abonné·e de Mediapart

La science a bon dos… Dr Raoult conflit d’égo ou conflit d’intérêt

Les plus farouches détracteurs du traitement du Pr Raoult parlent-il seulement au nom de la science ? Quels sont leurs conflits d’intérêt. On trouve des médecins liés aux labos ou aux études qui misent sur les antiviraux (remdesivir etc. ), ce sont souvent des médecins investis dans la lutte contre le VIH lequel a suscité beaucoup d’études sur les antiviraux.

Bunchun
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Nos comités machins  n’ont pas toujours été aussi regardant sur les dangers d’un médicament…

 Une observation d’abord : on peut gagner beaucoup d’argent sans même produire la moindre molécule : Bruce Aylward ce n’est pas un de ceux qui critiquaient le Pr Raoult ?? tiens tiens… :que lis-je ? Shares of American biotech firm Gilead Sciences rose nearly 5% Monday after an official from the World Health Organization said that Gilead's drug remdesivir is showing signs that it may be able to help treat the deadly coronavirus.

France info : "Il n'y a pour l'instant qu'un seul médicament dont nous pensons qu'il pourrait avoir une réelle efficacité. Et c'est le remdesivir", expliquait le 25 février un responsable de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), Bruce Aylward. Cet antiviral produit par la firme américaine Gilead a été testé en Chine avec des résultats prometteurs, et utilisé aux Etats-Unis mais aussi en France, à Bordeaux, pour guérir le tout premier cas de Covid-19 annoncé dans le pays

 Tiens là, la chine est crédible mais elle ne l’est plus pour la chloroquine ? On oublie systématiquement de dire la Chine  a testé la chloroquine avant l'essai du Pr Raoult.

 Je tombe ensuite sur cette vidéo très violente de Karine Lacombe médecin cheffe. etc. contre Raoult etc.  On ne l’a pas entendu crier au scandale quand un patient a été soigné avec remdesivir à Bordeaux. Alors je me dis tiens je vais voir sur quoi elle bosse, ses liens d'intérêt. Et tiens c'est curieux je trouve maintenant à son sujet :

Mis à jour le 17/09/2018 l'auteur déclare avoir des liens d’intérêts avec MSD, Gilead, Janssen.

Je cherche un peu plus : je vois que je ne suis pas le seul à chercher…   https://www.tweet247.net/france/gilead

 Tiens comme par hasard la prix Nobel de médecine nommée à la tête du nouveau comité d’expert est une spécialiste du sida pour lequel  les études tournent autour des antiviraux. Elle est sans surprise très critique. N’y aurait-il pas du parti pris. En tous cas la façon dont elle balaye l’usage concomitant de la chloroquine et d’antibiotique révèle une extraordinaire fermeture d’esprit et une singulière mauvaise foi. En gros : c’est viral donc les antibiotique la dedans c’est de la foutaise  … Mais ça c’est du dogmatisme ! pas de la science !

 Raoult montre sur un petit échantillon que c’est plus efficace. L’attitude scientifique consiste à essayer de comprendre pourquoi et préciser les connaissances,  l’attitude médicale consiste à tenter ce traitement au moins sur les personnes à risque pour lesquels le pronostic est sombre mais dès le début des symptômes ou de la détection du virus comme l'indique le Pr Raoult. Il ne faut pas oublier que certains patients ne seront même pas admis en réanimation. Ce raisonnement est tenu par des médecins chevronnés que curieusement on entend peu et qui naturellement sont immédiatement contredit à la télé par des stars des medias... lobbying efficace ?

 Allez un autre exemple Dr Xavier LESCURE Médecin qui s’élève contre Raoult

Liens d’intérêt : L'auteur déclare avoir des liens d'intérêts avec Gilead Sciences, MSD, ViiV Healthcare, Abbott, BMS.

Il cosigne l’article suivant où il penche sans retenue pour les antiviraux

Severe SARS-CoV-2 infections: practical considerations and management strategy for intensivists

 Lila Bouadma, Francois-Xavier Lescure, Jean-Christophe Lucet, Yazdan Yazdanpanah , Jean-Francois Timsit

In ARDS patients, superinfection is often associated with shock and multiple organ failure. Etiologic agents vary with the patients’ country of origin but uncommon pathogens such as Acinetobacter baumannii and Aspergillus fumigatus have been collected [6]. There is no effective disease-specific treatment or vaccine. However, experimental drugs and drug combinations such as remdesivir, lopinavir–ritonavir, or lopinavir–ritonavir and interferon Beta-1b are under investigation and may be considered for compassionate use in severely ill patients [8]. It has been shown that remdesivir and interferon Beta-1b have superior antiviral activity to LPV and RTV in vitro [8].

 Tiens c’est curieux là, notre professeur n’attend pas de PREUUUUVE scientifique. L’essai in vitro ne démontre rien de l’effet sur l’homme !!! et ne constitue en aucun cas un essai clinique.

 Bref des médecins et non des moindres demandent un usage plus rapide de ce traitement alors quand j’entends quelqu’un  s’opposer avec véhémence au recours à ce traitement, si ce n’est pas un cardio qui pense aux effets à long terme ou qui souhaite étaler ses connaissances, je me demande toujours si ce n’est pas un spécialiste du sida ou d’ébola qui travaille ou a travaillé sur les antiviraux...c'est très instructif.

Le Dr Raout a clairement indiqué que son traitement devait être administré au début de la maladie et pas en mode compassionnel. Limiter l'utilisation aux malades très atteints est le plus sûr moyen de faire une pseudo-démonstration de son inefficacité. Quel est l'objectif? Fait-on semblant d'être bête?

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

Les articles les plus lus
Journal — Qatar : le Mondial de la honte
Journal — À Saint-Étienne, le maire, la sextape et le chantage politique
Journal — À Saint-Étienne, le maire, la sextape et le chantage politique

À la Une de Mediapart

Journal — Europe
Le jour où le post-fascisme a pris le pouvoir en Italie
Le parti de Giorgia Meloni a largement dominé les élections italiennes du 25 septembre. La coalition de droite devrait obtenir une majorité absolue au Parlement. Le résultat de décennies de confusionnisme et de banalisation du fascisme dans lesquels se sont fourvoyés tous les mouvements politiques de la péninsule.
par Ellen Salvi
Journal — Europe
« La droite fasciste n’a jamais disparu de la société italienne »
L’historienne Stéfanie Prezioso explique ce qui a rendu probable l’accès d’une post-fasciste à la tête du gouvernement italien. De Berlusconi en « docteur Frankenstein » au confusionnisme propagé par le Mouvement Cinq Étoiles, en passant par le drame des gauches, elle revient sur plusieurs décennies qui ont préparé le pire.
par Fabien Escalona
Journal — Moyen-Orient
Des Russes désertent vers la Turquie pour ne pas « mourir pour Poutine »
Après que le président russe a décrété la mobilisation partielle des réservistes pour faire face à la contre-offensive de l’armée ukrainienne, de nombreux citoyens fuient le pays afin de ne pas être envoyés sur le front. 
par Zafer Sivrikaya
Journal — Politique
La justice dit avoir les preuves d’un « complot » politique à Toulouse
L’ancienne députée LR Laurence Arribagé et un représentant du fisc seront jugés pour avoir tenté de faire tomber une concurrente LREM à Toulouse. Au terme de son enquête, le juge saisi de cette affaire a réuni toutes les pièces d’un « complot » politique, selon les informations de Mediapart.
par Antton Rouget

La sélection du Club

Billet de blog
L’éolien en mer menacerait la biodiversité ?
La revue Reporterre (par ailleurs fort recommandable) publiait en novembre 2021 un article auquel j’emprunte ici le titre, mais transposé sous forme interrogative … car quelques unes de ses affirmations font problème.
par jeanpaulcoste
Billet de blog
Parc éolien offshore en mer d’Oléron : le gouvernement persiste
Après un débat public très critique, une décision ministérielle publiée le 29 juillet 2022 au Journal officiel confirme la réalisation d’un parc éolien posé en Sud-Atlantique, au large de l’île d’Oléron. Malgré son éloignement des côtes, sa localisation dans le périmètre d’une zone « Natura 2000 » de protection des oiseaux ne permet pas de dissiper les inquiétudes.
par Laurent BORDEREAUX
Billet de blog
Les sulfureuses éoliennes de la baie de Saint-Brieuc en débat
[Rediffusion] A l’initiative d’Ensemble ! deux débats ont été organisés les 24 et 25 septembre autour du projet de parc éolien dans la baie de Saint-Brieuc. En voici le compte rendu vidéo, avec mon intervention, présentant mes enquêtes sur Mediapart, et les prises de parole de Katherine Poujol (responsable de l’association « Gardez les caps !) ou encore de Lamya Essemlali (présidente de Sea Shepherd France).
par Laurent Mauduit
Billet de blog
Le gigantisme des installations éoliennes offshore en Loire Atlantique et en Morbihan
Un petit tour sur les chemins côtiers en Loire Atlantique et en Morbihan pour décrire et témoigner du gigantisme de ces installations offshores, de la réalité de l'impact visuel, et de quelques réactions locales.
par sylvainpaulB