C’est Nabum
Abonné·e de Mediapart

3907 Billets

1 Éditions

Billet de blog 15 août 2022

C’est Nabum
Abonné·e de Mediapart

La vertu par l'exemple

De la jet set au jet ski

C’est Nabum
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

La conversion écologique de Freluquet.

La main sur le cœur et l'autre tendu vers les bulletins de vote vers lesquels il ne cesse de lorgner, il nous l’a promis, l’a juré : « J'ai eu une révélation. La lumière m'est apparue, l'écologie est la seule voie possible ! » Naïvement, nombre d'entre vous ont cru les élucubrations du petit banquier. Il est si sympathique avec son sourire carnassier et sa manière unique de se fiche de la gueule des humbles qu'il n'y avait aucune raison de douter de sa parole.

Bon, il convient cependant d'apporter quelques nuances, dues il est vrai à la lourdeur de sa charge carbone. La fonction crée des besoins qui exigent de ne jamais lésiner sur l'usage du jet privé ou des immenses convois automobiles pour accompagner ses déplacements. L'homme fait couler autant de carburants que de paroles, c'est vous dire qu'il ne connaîtra jamais le coût de la pompe, tout marcheur qu'il se prétendre être.

Autre obligation relative à sa charge, il doit demeurer en prise électrique dans sa modeste résidence, laissant les lustres brûler pour nous laisser croire qu'il mène la vie de Château à l'instar des monarques d'antan à Versailles. Il est redevable des dépenses publiques, il ne va tout de même pas créer un emploi, qui crèverait le budget de la nation, pour employer un souffleur de bougies électriques.

Les affaires sont les affaires. Il n'est pas question de se plier devant le principe de réalité quand il s'agit de faire tourner à plein régime une industrie à bout de souffle. Le « tout électrique » sera le nouvel Eldorado de son mandat. La voiture, le vélo, la trottinette, j'en passe et des plus extravagants encore pour des mobilités qu'on prétend abusivement douces. Qu'importe si les métaux lourds pèsent sur la conscience de ceux qui en ont encore, lui et ses sbires ignorent tout de ce mot qui n'est pas coté en bourse.

Le nucléaire sera notre avenir, le but ultime à moins qu'il ne soit l'échéance fatidique. Il est même question d'appuyer sur le champignon (métaphore douteuse il est vrai) pour accélérer la création de nouveaux EPR dont les premiers modèles sont une fulgurante réussite qui un jour nous sautera aux yeux. Oublions en cours de route les déchets pour les cent mille prochaines années et la pénurie d'eau au tournant du prochain été. Un homme qui n'a pas d'enfant, ne se soucie guère de sa descendance.

Entre lui et les citoyens, le courant passe, c'est une certitude. Jamais personnage d'état n'aura été autant adulé, admiré, respecté que celui qui jamais ne nous paiera en retour d'un peu de respect. Il méprise à tout va et se permet de s'offrir des vacances à nos frais dans son fort intérieur, à Brégançon sans oublier les petits séjours à La Lanterne, le reste de l'année.

C'est sur les rives de la Méditerranée qu'il nous démontre de manière aussi spectaculaire que pétaradante qu'il se moque comme de sa première chemise, des efforts d'économie énergétique qu'il demande à ces salauds de pauvres. Lui, il chevauche pour son seul plaisir, pour les sensations que la vie politique semble ne plus lui offrir, la griserie du jet-ski, le symbole absolu de la folie de cette société.

Cet engin bruyant, polluant, inutile et dangereux n'a d'autre ambition que de fournir en émotions ceux qui ne pensent qu'à eux. Notre chef suprême exalte là les vertus de l'individualisme à outrance, de la vacuité de notre civilisation des loisirs, de la gabegie énergétique de la plus spectaculaire des manières. Il a pris son virage écologique en tournant à fond la poignée d’accélérateur. Il surfe sur les flots en noyant le poisson. Il démontre que tout ce qu'il nous dit n'est que poudre aux yeux. La Planète, il s'en tape le coquillard, bien calé sur son terrible engin.

À contre-exemple.

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

Les articles les plus lus
Journal — À Saint-Étienne, le maire, la sextape et le chantage politique
Journal — Qatar : le Mondial de la honte
Journal — À Saint-Étienne, le maire, la sextape et le chantage politique

À la Une de Mediapart

Journal — Moyen-Orient
Des Russes désertent vers la Turquie pour ne pas « mourir pour Poutine »
Après que le président russe a décrété la mobilisation partielle des réservistes pour faire face à la contre-offensive de l’armée ukrainienne, de nombreux citoyens fuient le pays afin de ne pas être envoyés sur le front. 
par Zafer Sivrikaya
Journal — Politique
La justice dit avoir les preuves d’un « complot » politique à Toulouse
L’ancienne députée LR Laurence Arribagé et un représentant du fisc seront jugés pour avoir tenté de faire tomber une concurrente LREM à Toulouse. Au terme de son enquête, le juge saisi de cette affaire a réuni toutes les pièces d’un « complot » politique, selon les informations de Mediapart.
par Antton Rouget
Journal — Exécutif
Retraites, chômage, énergie : Macron attaque sur tous les fronts
Le président de la République souhaite mener à bien plusieurs chantiers d’ici à la fin de l’année : retraites, chômage, énergies renouvelables, loi sur la sécurité, débat sur l’immigration… Une stratégie risquée, qui divise ses soutiens.
par Ilyes Ramdani
Journal
« L’esprit critique » cinéma : luxe, érotisme et maternité
Notre podcast culturel débat des films « Sans filtre » de Ruben Östlund, « Les Enfants des autres » de Rebecca Zlotowski et « Feu follet » de João Pedro Rodrigues.
par Joseph Confavreux

La sélection du Club

Billet de blog
Éolien : vents contraires !
[Rediffusion] Mal aimées parmi les énergies renouvelables, les éoliennes concentrent toutes les critiques. La région Provence Alpes-Côte d'Azur les boycotte en bloc sans construire d'alternatives au « modèle » industriel. le Ravi, le journal régional pas pareil en Paca, publie une « grosse enquête » qui ne manque pas de souffle...
par Le Ravi
Billet de blog
Les sulfureuses éoliennes de la baie de Saint-Brieuc en débat
[Rediffusion] A l’initiative d’Ensemble ! deux débats ont été organisés les 24 et 25 septembre autour du projet de parc éolien dans la baie de Saint-Brieuc. En voici le compte rendu vidéo, avec mon intervention, présentant mes enquêtes sur Mediapart, et les prises de parole de Katherine Poujol (responsable de l’association « Gardez les caps !) ou encore de Lamya Essemlali (présidente de Sea Shepherd France).
par Laurent Mauduit
Billet de blog
Le gigantisme des installations éoliennes offshore en Loire Atlantique et en Morbihan
Un petit tour sur les chemins côtiers en Loire Atlantique et en Morbihan pour décrire et témoigner du gigantisme de ces installations offshores, de la réalité de l'impact visuel, et de quelques réactions locales.
par sylvainpaulB
Billet de blog
Saint-Jean-Lachalm, un village qui a réussi ses éoliennes, sans s'étriper
Saint-Jean-Lachalm, un village de la Haute-Loire qui a trouvé le moyen de ne pas s’étriper lorsque l’idée d’un champ d’éoliennes a soufflé dans la tête de son maire, Paul Braud. En faisant parler un droit coutumier ce qui, de fil en aiguille, a conduit… au chanvre.
par Frédéric Denhez