C’est Nabum
Abonné·e de Mediapart

3975 Billets

1 Éditions

Billet de blog 24 juil. 2020

C’est Nabum
Abonné·e de Mediapart

Par les chemins de traverse

Hommage ...

C’est Nabum
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

à la manière de ...

et en son hommage 

Bernard Meulien - La fin © Beauport22

J’aimerais vous narrer ma misère en c’monde

Espérant y aura quelqu’un pour m’écouter un peu

Mais pour sûr personne ici saura me réponde

J’avons m’tourner vers l’gars Gaston, nom d’Dieu

Lui qu’a poussé pareil à d’la mauvaise graine

Qu’a tourné si mal qu’n’a ren pu donné

Moi tout pareil à lui je me démène

Comme un mauvais diable qu’a mal tourné

Sapré petit vin nouviau de Gaston Couté par Bernard Meulien musique Jacques Florencie © jean-pierre Pierron

Quand j’étions tchiot gamin, mon maître d’école

M’a battu comme plâtre pour j’écrive au dret

J’me suis mis à l’ouvrage d’un main si main molle

Qu’j’avons toujours eu des nèfles sous sa dictée

M’a fait copier à plus soif des lignes

Sans qu’jamais j’ai su comprendre

Ces règles et exceptions indignes

Qu’à coups de triques fallu apprendre

Les Bohémiens texte de Gaston Couté dit par Bernard Meulien (Le discours du traineux) © jean-pierre Pierron

J’avions des histoires plein la tête

Un jour j’ai cessé d’les garder dans ma caboche

Qu’importe si la forme en est défaite

J’vons les offrir aux gentils p’tis mioches

J’f’rons pas des livres par brassées

Les mots sont trop lourds avec du plomb

Ma langue suffira pour les faire voyager

Pour tous ceuses qui aiment écouter les larrons

Y’en a ben encore qui m’j’ttent la pierre

Me montrent au doigt comme un mauvais gars

Parce qu’j’m gausse d’monsieur not’ maire

Qu’j respecte en rien tous nos magistrats

Quand j’fons des ment’ries c’est ti unee’honte

J’les tourmente ces pauv’es bourgeois

La rancune au cœur me régl’ront mon compte

C’est sûr qu’ça les mettra tous en joie

"L'Escale des trépassés" Gérard Pierron et Bernard Meulien © jean-pierre Pierron

Ce qui me console de toutes ces misères

Quand j’irons rejoindre le gars Couté

Y’aura ben queuuque homm’d’afffaire

Pour s’accaparer tout c’qu’j’ai bavé

Découvrant que j’avais dans la cervelle

De quoi faire du blé par grandes brassées

Enfin me l’a bailleront belle

Ceux qu’ont ren fait qu’à m’débiner

Bernard Meulien - Les gourgandines (Gaston Couté) © Beauport22

S’peut alors que là où qu’jsuis né

Leur vienne l’idée d’poser une plaque

Tandis monsieur not’ bon député

Fera discours d’vant la baraque

Déclarant qu’c’était ma gloire

D’avoir toujours voulu conter

Savent faire d’sacrées belles histoires

Ces canailles qu’ont trop ben tourné

Chemin de traverse © C'est Nabum

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Les Chinois défient la répression dans la rue sur l’air de « L’Internationale »
Le mouvement de protestation contre les mesures anti-Covid s’est étendu ce week-end à l’ensemble de la Chine. Plus d’une cinquantaine d’universités se sont également mobilisées. Des slogans attaquent le Parti communiste chinois et son numéro un Xi Jinping. Une première depuis 1989. 
par François Bougon
Journal — Asie et Océanie
« C’est un défi direct à Xi Jinping »
Pour le sinologue Zhang Lun, le mouvement de protestation en Chine est dû au sentiment de désespoir, en particulier chez les jeunes, provoqué par les mesures draconiennes de lutte contre la pandémie. Pour la première fois, les critiques envers Xi Jinping sont passées des réseaux sociaux à la rue.
par François Bougon
Journal — Europe
Bombardements russes : « Il n’y a aucune cible ici, ce sont des maisons, des jardins ! »
À Dnipro dans le sud de l’Ukraine, devant sa maison en ruines après une attaque de missile, l’infirmière Oxanna Veriemko ne peut que constater le désastre. Depuis le début de l’automne, la stratégie russe consistant à endommager les infrastructures fait de nombreuses victimes civiles. « Impardonnable », préviennent les Ukrainiens.
par Mathilde Goanec
Journal
Conditions de détention à Nanterre : l’État de nouveau attaqué en justice 
Le tribunal administratif de Cergy-Pontoise doit examiner ce lundi un référé-liberté visant à remédier d’urgence à « l’état d’indignité permanent et endémique au centre pénitentiaire des Hauts-de-Seine ». Les requérants dénoncent « l’inertie manifeste des autorités ». 
par Camille Polloni

La sélection du Club

Billet de blog
Bifurquons ensemble : un eBook gratuit
L’appel à déserter des étudiants d'AgroParisTech nous a beaucoup touchés, par sa puissance, son effronterie et l’espoir en de nouveaux possibles. C’est ainsi qu’au mois de mai, Le Club de Mediapart a lancé un appel à contribuer qui a reçu beaucoup de succès. Nous vous proposons maintenant ce livre numérique pour mettre en lumière la cohérence de toutes ces réflexions. Un eBook qui met des mots sur la révolte des jeunes qui aujourd’hui s’impatientent de l’inaction gouvernementale et qui ouvre des pistes pour affronter les désastres écologiques en cours.
par Sabrina Kassa
Billet de blog
Acte 2 d’une démission : la métamorphose, pas le greenwashing !
Presque trois mois après ma démission des cours liés à une faculté d’enseignement de la gestion en Belgique et la publication d’une lettre ouverte qui a déjà reçu un large écho médiatique, je reviens vers vous pour faire le point.
par Laurent Lievens
Billet de blog
À la ferme, tu t’emmerdes pas trop intellectuellement ?
Au cours d'un dîner, cette question lourde de sens et d'enjeux sociétaux m'a conduite à écrire cet article. Pourquoi je me suis éloignée de ma carrière d'ingénieure pour devenir paysanne ? Quelle vision de nombreux citadins ont encore de la paysannerie et de la ruralité ?
par Nina Malignier
Billet d’édition
Bifurquer : le design au service du vivant
15 ans d'évolution pour dériver les principes du design graphique vers une activité pleine de sens en faveur du vivant. La condition : aligner son activité professionnelle avec ses convictions, l'orchestrer au croisement des chemins entre nécessité économique et actions bénévoles : une alchimie alliant pour ma part, l'art, le végétal, le design graphique et l'ingénierie pédagogique.
par kascroot