Quand la Loire inspire l'expression artistique

Elsia : chanteuse ligérienne.

Une Artiste Atypique

scoot-clip-4
Elsia vient de produire son premier clip pour illustrer sa dernière chanson. Nous y avons remarqué des images fugace de la Loire et forcément nous nous sommes intéressés à elle d’autant plus que nous avons aimé sa chanson. Elle évolue dans un univers musical mêlant la Soul, le Jazz et le Blues, des styles qui au demeurant se fondent à merveille avec notre rivière


Originaire d'Orléans, cette artiste est une touche à tout. Sa palette créative est large.
Se destinant à l'origine à une carrière dans la Haute Couture, elle se tourne vers le Design. Son diplôme en poche, elle se lance en tant que Designer de mobilier, Décoratrice et Artiste Peintre.

Mais Elsia a plusieurs facettes artistiques et la Musique en fait partie. Étudiante, elle chantait déjà dans un groupe de Rock et de Blues (les 24 nights). Sa voix chaude est charnue, puissante et délicate. Son répertoire est fait de reprises et nous propose certaines de ses créations. Elle écrit, se fait parolière, puis arrange les morceaux avec ses musiciens. Liberty est sa première composition jusqu’alors, elle reprenant des standards.

Pour Elsia, Musique et Peinture se rejoignent, elles suscitent l'émotion, elles ont un rythme, une densité... C’est d’ailleurs ce que nous découvrons dans ce clip que nous sommes heureux de vous offrir ici. Elsia compose ses chansons comme des tableaux. Et la musique lui inspire des peintures.

Son clip "Liberty".

Il traite du thème d'actualité la "Liberté". Il s'agit de la liberté au sens large :
Elle évoque tout naturellement la liberté d' Expression comme tous les artistes qui aimeraient pouvoir se faire entendre. Que ce soit dans tous les domaines de l'art, la liberté d’expression est illusoire quand le silence s’impose à ceux qui ne sont pas dans les réseaux et les coteries.

Femme libre et créative, elle défend sa liberté individuelle tout autant que son désir d’assumer ses choix sans contrainte. Elle nous propose une peinture qui passe de l’ombre d’une société sclérosée à la lumière du libre arbitre.

Le morceau débute sur une note triste, évoquant le fait que l'on perd pied parfois, qu’on oublie de jouir de notre liberté. Elle est à côté de nous, on ne la voit plus. Or, sans elle, on souffre, on s'éteint, on perd espoir, on dépérit. Puis, lorsqu'on réalise que nous sommes libres de vivre, de faire nos propres choix, on peut bâtir de grandes choses. La liberté est une énergie positive. Il n'y a pas de raison d'être triste : "Sadness stay in the background". La tristesse reste derrière. La Liberté est précieuse !!!!

Le clip a nécessité un gros travail, tout a été minutieusement préparé. Non seulement "Liberty" est une de ses compositions, mais l’Artiste Plasticienne qu’est Elsia a créé le storyboard, sélectionné avec soin les lieux de tournage comme tout l’environnement : tenues et accessoires. À noter que la robe qu’elle porte est également l’une de ses créations. 

Le film a été tourné sur Orléans et ses environs. Nous pouvons y apercevoir des images fugaces certes mais oh combien symbolique d’une Loire que notre chanteuse voit d’abord comme un fleuve "libre", magnifique, sauvage. C’est auprès de la rivière, en bonne ligérienne qu’elle est que l’artiste aime à se ressourcer.

Aimant sa région, Elsia tenait à mettre en valeur le beau patrimoine Orléanais, notamment avec la salle de l'Institut, splendide salle de concert, de style Napoléon III. Elle bénéficia pour cela du soutien de la Mairie d'Orléans qui lui a accordé le privilège de pouvoir tourner une partie du clip dans cette magnifique salle.

 

Les liens

La page Facebook de l’artiste :
https://www.facebook.com/elsiachanteuse/

Sa page Instagram :
https://www.instagram.com/elsiaelsia/ 

Un article que France 3 Centre lui a consacré :
https://france3-regions.francetvinfo.fr/centre-val-de-loire/loiret/orleans/orleans-mis-valeur-clip-chanteuse-elsia-1419869.html

 

Liberty © Elsia

Ligériennement vôtre

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.