C Morel Darleux
Militante écosocialiste, Conseillère régionale Auvergne Rhône Alpes, Autrice de "Plutôt couler en beauté que flotter sans grâce" (éditions Libertalia)
Abonné·e de Mediapart

14 Billets

1 Éditions

Billet de blog 8 nov. 2015

Prévention jeunesse, pompiers : le Budget 2016 vu de la Drôme

Budget 2016 : une austérité sans avenir, des conséquences désastreuses…par Olivier Jospin et Corinne Morel DarleuxL’Assemblée Nationale vient d’adopter le budget recettes de la nation avec, malheureusement, la poursuite d’une politique d’austérité. Après les 17 milliards de coupes en 2015, ce sont 16 milliards de baisse des dépenses publiques (dont 7,4 milliards de dépenses sociales) qui interviendront en 2016. Alors que leurs dotations ont été réduites de 3,4 milliards d’euros en 2015, les régions verront de nouveau leurs marges de manœuvre budgétaires réduites de 3,7 milliards.

C Morel Darleux
Militante écosocialiste, Conseillère régionale Auvergne Rhône Alpes, Autrice de "Plutôt couler en beauté que flotter sans grâce" (éditions Libertalia)
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Budget 2016 : une austérité sans avenir, des conséquences désastreuses…

par Olivier Jospin et Corinne Morel Darleux

L’Assemblée Nationale vient d’adopter le budget recettes de la nation avec, malheureusement, la poursuite d’une politique d’austérité. Après les 17 milliards de coupes en 2015, ce sont 16 milliards de baisse des dépenses publiques (dont 7,4 milliards de dépenses sociales) qui interviendront en 2016. Alors que leurs dotations ont été réduites de 3,4 milliards d’euros en 2015, les régions verront de nouveau leurs marges de manœuvre budgétaires réduites de 3,7 milliards.

Pendant ce temps, plus de 40 milliards sont prévus dans le cadre du pacte de responsabilité, au bénéfice des entreprises. Loin de favoriser une croissance toujours atone, ces aides profitent surtout aux dividendes, c’est-à-dire aux actionnaires des grandes entreprises, tandis que le chômage reste au plus haut.

Bien entendu, cette politique d’austérité impacte aussi le Département et la Région

Elle se traduit par la remise en cause des services publics et une diminution continue des moyens affectés aux institutions économiques, sociales et culturelles des territoires.

Un récent exemple nous est donné dans la Drôme avec les projets de suppression de la prévention spécialisée jeunesse en zone rurale, ou encore la fermeture de 19 casernes de pompiers situées dans les petites villes, sous prétexte d’économies. Un projet contre lequel se dressent les populations concernées et leurs élus qui veulent que cette institution de proximité, qui s’appuie sur des bénévoles, soit maintenue.

Cette mesure de suppression, qui résulte d’un plan préparé il y a longtemps - en 2006 - par l’ancienne majorité départementale du Parti socialiste, est appliquée brutalement par la nouvelle issue de Les Républicains.

Une politique sans avenir

Cette politique englobe, au plan national, un cortège de mesures et de projets, annoncés jour après jour qui constitue une triste actualité. Présentées comme des « réformes », elles apparaissent plutôt comme autant de retours en arrière : allongement du départ à la retraite, baisse des pensions dont les femmes sont les premières victimes, casse du code du travail… Comme on le sait, la liste est longue.

Pourtant, les économistes et experts sont de plus en plus nombreux qui alertent sur les effets nocifs de cette politique d’austérité. Elle asphyxie l’économie, pèse sur les petites et moyennes entreprises, pousse à la baisse des salaires et à la précarité, creuse plus encore les inégalités. Ils sont nombreux également à prôner un engagement audacieux et des investissements dans une politique plus écologique, qui ne cherche pas une croissance à tout crin mais l’engagement dans une véritable transition qui permette le « bien vivre », dans le respect du vivant et des écosystèmes.

Qui sont les acteurs et défenseurs de cette politique d’austérité ?

En premier lieu, il s’agit du gouvernement en place, soutenu par sa majorité au parlement qui, loin des engagements de la campagne présidentielle pris par M. Hollande, instaure une politique économique à caractère ultra libéral. Parmi ces soutiens on compte les principaux dirigeants PS de notre région qui, approuvant cette politique au plan national, sont contraints d’en accepter les conséquences en région.

Les partis de droite quant à eux, loin de critiquer cette politique d’austérité et de limitation des droits sociaux, protestent qu’elle serait encore trop timorée et en profitent pour enfoncer le clou de l'« assistanat » et vilipender l'action collective et syndicale, comme le fait M. Wauquiez.

Le Front National, de son côté, en profite et cherche à transformer l’inquiétude sociale de la population en une inquiétude identitaire, ciblant les boucs émissaires parmi la population d’origine immigrée.

La liste Le Rassemblement 2015* pour les élections régionales en Auvergne - Rhône Alpes insiste sur son opposition à cette politique d’austérité et s’engage sur des principes politiques, économiques, démocratiques et sociaux qui représentent une véritable alternative pour la Région. Notamment en s’écartant des grands projets inutiles et en proposant de réorienter les aides au développement économique de la Région vers les PME/PMI, TPE et artisans, conditionnées par des critères écologiques et sociaux, de création d'emplois locaux et de qualité.

* Le Rassemblement réunit deux membres du Front de Gauche, le PG et Ensemble, EELV, Nouvelle Donne et les déçus du PS regroupés dans la Nouvelle Gauche Socialiste aux côtés de citoyens qui ne sont membres d'aucun parti

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France
Un chirurgien de l’AP-HP cherche à vendre aux enchères la radio d’une blessée du 13-Novembre
Le chirurgien Emmanuel Masmejean a mis en vente sur un site d’enchères pour 2 700 dollars la radio d’une survivante du Bataclan, sur laquelle on voit une balle de Kalachnikov. Après l’appel de Mediapart, il a retiré le prix dans son annonce. L’AP-HP qualifie la publication du professeur Masmejean de « problématique, choquante et indécente ».
par Matthieu Suc
Journal — Gauche(s)
Le Titanic Hidalgo fait escale à Aubervilliers
Dans une salle à moitié vide, la candidate socialiste à la présidentielle a estimé que le combat n’était pas perdu, même si la voie est « ardue et semée d’embuche ». En interne, certains la jugent déjà sans issue.
par Mathieu Dejean et Pauline Graulle
Journal
Le PS et les quartiers populaires : vingt ans de trahison
Le Parti socialiste poursuit sa lente dislocation dans les quartiers populaires. En Île-de-France, à Évry-Courcouronnes et Aulnay-sous-Bois, les désillusions traduisent le sentiment de trahison.
par Hervé Hinopay
Journal
Les défections vers Zemmour ébranlent la campagne de Marine Le Pen
Le départ de Gilbert Collard, après ceux de Jérôme Rivière ou Damien Rieu fragilise le parti de Marine Le Pen. Malgré les annonces de prochains nouveaux ralliements, le RN veut croire que l’hémorragie s’arrêtera là.
par Lucie Delaporte

La sélection du Club

Billet de blog
Romani Herstory : réinscrire les femmes roms dans l’Histoire
Objets de tous les fantasmes, les femmes roms se voient sans cesse privées du droit à la parole. Les archives Romani Herstory montrent pourtant que beaucoup de ces femmes ont marqué nos sociétés de leur empreinte. (Texte d'Émilie Herbert-Pontonnier.)
par dièses
Billet de blog
Traverser la ville à pieds, être une femme. 2022.
Je rentrais vendredi soir après avoir passé la soirée dehors, j'étais loin de chez moi mais j'ai eu envie de marcher, profiter de Paris et de ces quartiers où je me trouvais et dans lesquels je n'ai pas souvent l'occasion de passer. Heureusement qu'on m'a rappelé, tout le trajet, que j'étais une femme. Ce serait dommage que je l'oublie.
par Corentine Tutin
Billet de blog
Entre elles - à propos de sororité
Sororité, nf. Solidarité entre femmes (considérée comme spécifique). Mais du coup, c'est quoi, cette spécificité ?
par Soldat Petit Pois
Billet de blog
La parole des femmes péruviennes
Dans un article précédent, on a essayé de comprendre pourquoi le mouvement féministe péruvien n'émergeait pas de manière aussi puissante que ses voisins sud-américains. Aujourd'hui on donne la parole à Joshy, militante féministe.
par ORSINOS