Encerclement pacifique du Sommet du Conseil européen à Bruxelles le 19 décembre 2014

L’Alliance D19-20 appelle à un encerclement pacifique du Sommet du Conseil européen ce vendredi 19 décembre 2014. L’encerclement débutera à 7h du matin et sera suivi d’une manifestation à 10h au départ de l’Avenue de la Joyeuse Entrée. Plusieurs délégations étrangères sont attendues de France, Allemagne et des Pays-Bas*.

arton11021-fc427.jpgL’Alliance D19-20 appelle à un encerclement pacifique du Sommet du Conseil européen ce vendredi 19 décembre 2014. L’encerclement débutera à 7h du matin et sera suivi d’une manifestation à 10h au départ de l’Avenue de la Joyeuse Entrée. Plusieurs délégations étrangères sont attendues de France, Allemagne et des Pays-Bas*.

Pourquoi cette action ?

Cette action s’inscrit dans la suite de la mobilisation syndicale et associative de ces derniers mois et mettra en évidence les liens étroits qui existent entre les politiques nationales antisociales et les exigences venues de l’Union Européenne. En effet, les politiques que veut imposer le nouveau gouvernement belge découlent en droite ligne des prérogatives en matière de gouvernance économique, notamment via le pacte budgétaire (TSCG) approuvé par le gouvernement Di Rupo et les parlements belges. Au nom de la compétitivité, l’Union Européenne veut ainsi imposer ses recettes de sortie de crise, à savoir :

- L’austérité, signifiant réductions drastiques des dépenses publiques et ses corollaires que sont la libéralisation et la privatisation des services publics, la baisse des salaires et des droits de l’ensemble des travailleurs/euses (pensions, chômage, santé, index, droit de grève, ...).
- La conclusion d’accords de libre-échange comme le TTIP, le CETA ou le TiSA ou encore comme les APE (accords avec l’Afrique) qui ne feront qu’appauvrir les petits agriculteurs/trices, accentueront la concurrence entre les travailleurs/euses, abaisseront tous les standards sociaux et environnementaux et livreront la démocratie aux multinationales (regulatory cooperation).

Concrètement

Le 19 décembre, dès 7h du matin, nous nous rassemblerons avenue de la Joyeuse Entrée (en face de l’entrée du parc du Cinquantenaire côté Schuman). De 7h à 10h, une tribune y sera dressée pour y énoncer des messages politiques dénonçant l’austérité et le libre-échange. Nous serons également présent/es dans des rues qui mènent au Sommet.
A 10h, les groupes se rejoindront pour marcher ensemble autour du Sommet européen. Des organisations membres de D19-20 ou d’autres, non membres qui soutiennent l’action y prendront la parole. Un concert de Binamé clôturera l’action.
C’est une action de désobéissance civile non violente. Les manifestant/es seront pacifiques.

Qui sommes-nous ?

L’Alliance D19-20 rassemble des agriculteurs-trices, travailleur-ses, chômeurs-euses, artistes, féministes, représentant-e-s de syndicats, d’ONG, d’asbl, de collectifs d’activistes, etc. qui luttent contre les politiques d’austérité et les traités de libre échange (TTIP, CETA, TISA...) et pour une Europe réellement sociale, écologique et démocratique. Ses membres sont déterminés à construire et maintenir un rapport de force contre les attaques menées par l’Union Européenne et subies par toutes les couches de la population.

L’Alliance s’est fait connaître lors de sa première action de blocage du Sommet du Conseil européen le 19 décembre 2013. Les médias ont également parlé de l’Alliance le 15 mai 2014 suite à la violence de la réaction policière lors de sa deuxième grande action à l’occasion de l’European Business Summit au Palais d’Egmont.

 


 

www.d19-20.be
Facebook d19-20
Twitter d19-20
#d1920

 

* Organisations non belges ayant signé l’appel à la mobilisation du 19 décembre : Union syndicale Solidaires (France), ATTAC España, Attac France, AD FSR (Forum social Roumanie), Federation of Independent Trade Unions in Education (Roumanie), USO – Unión Sindical Obrera (Espagne), Attac Norway, Stop TAFTA Dunkerque (France), Alter Summit (UE), le Collectif citoyen Les Engraineurs (France), ATTAC Luxembourg, Plataforma Auditoria Ciudadana de la Deuda (Esp), International Citizen debt Audit Network (Eur), les Amis de la Confédération paysanne d’Alsace (France), Initiative for Democratic Socialism (Slovénie).

 

 

À lire sur les accords de libre-échange : http://cadtm.org/Dette-libre-echange-et-austerite

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.