cadtm

Comité pour l'Abolition des Dettes Illégitimes

LIEGE - BELGIQUE

Sa biographie
Fondé en Belgique le 15 mars 1990, le CADTM est un réseau international constitué de membres et de comités locaux basés en Europe, en Afrique, en Amérique latine et en Asie. Partie prenante du « mouvement altermondialiste » le CADTM souhaite contribuer à l’émergence d’un monde fondé sur la souveraineté des peuples, la solidarité internationale, l’égalité, la justice sociale. L’objectif premier du CADTM est l’annulation des dettes publiques et l’abandon des politiques d’ajustement structurel ou d’austérités imposées par les Institutions financières internationales en complicité avec les gouvernements. Il s’agit de mettre un terme à la spirale infernale de l’endettement et de parvenir à l’établissement de modèles de développement socialement justes et écologiquement durables. Les projets, outils et activités qu’il développe à cette fin s’inscrivent dans une dynamique associant la recherche et l’action : publications (ouvrages, articles, analyses, revue...), conférences-débats, séminaires, formations, rencontres et manifestations internationales, campagnes de sensibilisation, concerts, etc. Plus d'infos, articles, publications sur www.cadtm.org.
Son blog
163 abonnés CADTM
Voir tous
  • Adam Smith et les Gilets jaunes

    Par
    Adam Smith (1723-1790) est en réalité très mal connu. Les néolibéraux et les défenseurs de l’ordre établi l’encensent en falsifiant systématiquement sa vision du monde. En fait, ils ne se préoccupent même pas de prendre sérieusement connaissance du contenu de son œuvre.
  • Adam Smith et les Gilets jaunes

    Par
    Adam Smith (1723-1790) est en réalité très mal connu. Les néolibéraux et les défenseurs de l’ordre établi l’encensent en falsifiant systématiquement sa vision du monde. En fait, ils ne se préoccupent même pas de prendre sérieusement connaissance du contenu de son œuvre.
  • Nicaragua : De 2007 à 2018, Ortega a mené une politique en faveur du grand capital

    Par
    Le détonateur principal des protestations sociales qui ont démarré en avril 2018, c’est l’imposition des mesures néolibérales, voulues par le FMI et prises par le gouvernement de Daniel Ortega, en matière de sécurité sociale et notamment des retraites.
  • Nicaragua - D’où vient le régime de Daniel Ortega et de Rosario Murillo ?

    Par
    La répression exercée par le régime à l’encontre de ceux et celles qui protestent dans la rue contre ses politiques néolibérales brutales constitue une des raisons qui amènent différents mouvements sociaux à la condamnation du régime du président Daniel Ortega et de la vice-présidente Rosario Murillo.
  • L’Argentine ouvre de nouveau la porte au FMI qui plongea le pays dans la crise

    Par
    Il y a 17 ans, le FMI avait entraîné l’Argentine dans la plus grande crise de son histoire récente, provoquant la chute de 4 présidents en une semaine. Aujourd'hui, l’Argentine s’adresse de nouveau au FMI et se soumet aux conditions du créancier le plus influent de la planète. Cela signifie, une fois de plus, l’approfondissement des politiques néolibérales au détriment de la population.