Burquinis et kikis dans les piscines de Grenoble: pas d'amalgame.

A Grenoble on a échappé de peu à la prise d'assaut d'une piscine municipale par une horde de naturistes impudiques. Heureusement, la police municipale a empêché cet attentat à la pudeur ... et à l'hygiène. Ils comptaient ainsi répliquer à l'association Alliance Citoyenne qui exigeait, du maire de Grenoble, la modification du règlement intérieur afin de se baigner en burquini.

On ignore toujours si le devoir de se baigner en public et en burquini serait le sixième pilier de l'Islam,  et qu'on aurait , en l'interdisant , porté atteinte à une expression religieuse fondamentale. Le CCIF n'est pas clair sur le point théologique soulevé. En revanche, il milite activement pour le burquini, ce vêtement presque comme les autres...

D'après le Canard Enchaîné du 3 juillet, l'association Alliance Citoyenne, à l'origine de ce beau combat contre l'islamophobie, est partenaire, entre autres, des Etudiants Musulmans de France, considérés comme la branche étudiante des Frères Musulmans.

La présidente d'Alliance Citoyenne, n'est, d'ailleurs, pas n'importe qui. Mme Taous Hammouti est à l'origine d'une pétition appelant à la libération de Tariq Ramadan. Son sens de la justice n'a manifestement pas été altéré par l'impudeur du prédicateur queutard. Elle semble avoir une tendresse particulière pour les petits fils d'Hassan El-Banna, puisqu'elle diffuse aussi des textes d'Hani Ramadan.

Mais pour bien saisir le combat de cette femme, il faut rapporter, comme le palmipède, sa réaction après la tuerie de  Charlie Hebdo:

"N'oubliez jamais que c'est "Charlie" qui a dégainé en premier".  Bêtement , j'ignorais que la rédaction de Charlie était armée . Tout ce qu'on peut en penser, c'est qu'elle ne savait pas s'y prendre, cette rédaction, avec les armes parce que ce n'est pas elle qui a fait un carton en janvier 2015.

A mes amis qui penseraient enfourcher, à nouveau, le noble combat de la lutte contre l'islamophobie, j'aimerais proposer un mot d'ordre qui devrait plaire: Pas d'amalgame!

Cessez de faire l'amalgame entre ces islamistes et les musulmans , cela reposera tout le monde.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.