Carine Fouteau
Journaliste
Journaliste à Mediapart

16 Billets

6 Éditions

Billet de blog 5 juin 2015

Carine Fouteau
Journaliste
Journaliste à Mediapart

Des migrants expulsés de La Chapelle: «Nous sommes des personnes pacifiques»

À la suite de l'expulsion, mardi 2 juin aux aurores, du campement de La Chapelle, qualifiée d'«évacuation humanitaire» par les pouvoirs publics et l'association France terre d'asile, plusieurs dizaines de migrants se sont retrouvés à la rue.

Carine Fouteau
Journaliste
Journaliste à Mediapart

À la suite de l'expulsion, mardi 2 juin aux aurores, du campement de La Chapelle, qualifiée d'«évacuation humanitaire» par les pouvoirs publics et l'association France terre d'asile, plusieurs dizaines de migrants se sont retrouvés à la rue. Dès le lendemain, une centaine d'entre eux ont trouvé refuge dans la salle Saint-Bruno, dans le XVIIIème arrondissement de Paris, à proximité de l'église Saint-Bernard. La nuit d'après, de jeudi 4 à vendredi 5 juin, ils l'ont passée dans le square d'à côté. Dans la soirée, des policiers accompagnés de chiens les ont empêchés d'entrer dans le lieu de culte, celui-là même que des sans-papiers avaient occupé en 1996, jusqu'à l'intervention des forces de l'ordre, entrées à coups de hache. Le ministre de l'intérieur d'alors, Jean-Louis Debré, avait estimé avoir agi «avec humanité et cœur».

Ce vendredi a été ubuesque. Dans l'après-midi, des gendarmes ont pris position autour du square. Ils ont sommé les personnes d'en sortir, à l'aide d'un mégaphone. Celles-ci ont d'abord refusé, organisant un sit-in. Puis l'expulsion a eu lieu. Le journaliste Raphael Kfrafft a live twitté l'événement (@RafAvelo). Les migrants ont été conduits (sous la contrainte) au métro La Chapelle et poussé de force dans une rame, qui a ensuite été évacuée, le signal d'alarme ayant été tiré. Les personnes ont été ramenées à la sortie de la station. Les gendarmes auraient quitté les lieux...

Voici le communiqué que des migrants expulsés de La Chapelle ont rédigé. Il a été transmis par la CIP-IdF:

Nous sommes des personnes pacifiques
Nous sommes des demandeurs d'asile
Nous demandons des papiers
Nous voulons que nos droits soient respectés
نحن أشخاص مسالمون نريد العيش بسلام،وعيشة هيئة ومنزل
نريد حقنا كإنسان
نريد وثائق وحلول نهائية لحالنا في الحال
ونطالب من الرئيس ومساعدتنا ومشكلاتنا

Firstly we are peaceful people
Then we are asylum seekers
We are asking to have documents
We need to have good human rights.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

Les articles les plus lus
Recommandés par nos abonné·es

À la Une de Mediapart

Journal
Un projet de loi au détriment du vivant
En pleine crise énergétique, le gouvernement présente dans l’urgence un projet de loi visant à accélérer le déploiement de l’éolien et du solaire. Un texte taillé pour les industriels, et qui sacrifie la biodiversité comme la démocratie participative.
par Mickaël Correia
Journal — Éducation
Revalorisation salariale : les enseignants se méfient
Plusieurs enseignants, très circonspects sur la réalité de la revalorisation salariale promise par Emmanuel Macron, seront en grève le 29 septembre 2022, dans le cadre d’une journée interprofessionnelle à l’appel de diverses organisations syndicales. La concertation annoncée pour le mois d’octobre par le ministre Pap Ndiaye sur le sujet s’annonce elle aussi houleuse.
par Mathilde Goanec
Journal — Social
Anthony Smith, inspecteur du travail devenu symbole, sort renforcé du tribunal
Devant le tribunal administratif de Nancy ce mercredi, la rapporteure publique a demandé l’annulation des sanctions visant l’agent de contrôle, accusé par le ministère du travail d’avoir outrepassé ses fonctions en demandant que des aides à domicile bénéficient de masques en avril 2020.
par Dan Israel
Journal — Extrême droite
Extrême droite : les larmes (de crocodile) des élites libérales
Les succès électoraux de l’extrême droite, comme en Suède ou en Italie, font souvent l’objet d’une couverture sensationnaliste et de dénonciations superficielles. Celles-ci passent à côté de la normalisation de l’agenda nativiste, dont la responsabilité est très largement partagée.
par Fabien Escalona

La sélection du Club

Billet de blog
Giorgia Meloni et ses post-fascistes Italiens au pouvoir !
À l’opposé de ce qui est arrivé aux autres « messies » (Salvini, Grillo…), Giorgia Meloni et ses Fratelli d’Italia semblent - malheureusement - bien armés pour durer. La situation est donc grave et la menace terrible.
par yorgos mitralias
Billet de blog
Italie : il était une fois l’antifascisme
On peut tergiverser sur le sens de la victoire des Fratelli d'Italia. Entre la revendication d'un héritage fasciste et les propos qui se veulent rassurants sur l'avenir de la démocratie, une page se tourne. La constitution italienne basée sur l'antifascisme est de fait remise en cause.
par Hugues Le Paige
Billet de blog
Interroger le résultat des législatives italiennes à travers le regard d'auteur·rices
À quelques jours du centenaire de l'arrivée au pouvoir de Mussolini, Giorgia Meloni arrive aux portes de la présidence du Conseil italien. Parfois l'Histoire à de drôles de manières de se rappeler à nous... Nous vous proposons une plongée dans la société italienne et son rapport conflictuel au fascisme en trois films, dont Grano Amaro, un film soutenu par Tënk et Médiapart.
par Tënk
Billet de blog
Italie, les résultats des élections : triomphe de la droite néofasciste
Une élection marquée par une forte abstention : Le néofasciste FDI-Meloni rafle le gros de l’électorat de Salvini et de Berlusconi pour une large majorité parlementaire des droites. Il est Probable que les droites auront du mal à gouverner, nous pourrions alors avoir une coalition droites et ex-gauche. Analyse des résultats.
par salvatore palidda