Frédéric Couderc: un vibrant hommage aux disparus en Argentine

Belle écriture, fluide, intense, de la bonne littérature. L'histoire de Gabriel et Ariane, une rencontre improbable, permet de dévoiler la sinistre complicité des français avec les bourreaux argentins. Un livre nécessaire qui complète, sous un angle français, la terrible période des années de plomb en Argentine, toujours présente.

LE LIVRE:  En 1998, Gabriel et Ariane se rencontrent dans un musée du Havre, face à un figuratif argentin. Ils l’ignorent encore, mais l’Argentine et l’amour viennent de se poser là, entre eux, bouleversant le cours de leur existence. Si Gabriel voit ressurgir les douloureux fantômes qu'il croyait avoir abandonnés à Buenos Aires vingt ans plus tôt, pour Ariane, femme de diplomate, la capitale argentine résonnait jusqu’alors comme le plus doux des souvenirs : celui de la maternité tant espérée. Mais à l’annonce de la réouverture des enquêtes liées aux trente mille disparus sous la dictature de Videla, l’attitude trouble de son mari lui fait soudain craindre le pire. Ariane n'aura d'autres choix que de plonger
dans son histoire familiale, entraînant avec elle Gabriel, prêt à faire éclater la vérité.


Aucune pierre ne brise la nuit explore les cicatrices et les silences laissés par la junte militaire et rend hommage aux disparus, à leurs proches et à ceux qui œuvrent à la reconstruction du pays. Une fois encore Frédéric Couderc se pose à la croisée des genres entre quête identitaire et polar
sentimental, en puisant dans l’Histoire de pays meurtris.

L’AUTEUR:  Grand voyageur, Frédéric Couderc vit un quart de l'année au Cap, en Afrique du Sud. Ancien reporter, il se consacre désormais à la fiction et enseigne l'écriture au Labo des histoires. Son roman Un été blanc et noir (Flammarion, 2013) a reçu le Prix du roman populaire. Son dernier roman, Le jour se lève et ce n’est pas le tien, a paru aux Editions Héloïse d'Ormesson.

Extrait de la présentation de l'éditeur.

http://www.editions-heloisedormesson.com/livre/aucune-pierre-ne-brise-la-nuit/

Aucune pierre ne brise la nuit © Editions EHO Aucune pierre ne brise la nuit © Editions EHO

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.