Argentine: Cyber attaque au journal Pagina 12

Une atteinte à la liberté d'expression

Depuis le 7 décembre, la version numérique du journal Página 12, est victime d'un bombardement informatique qui empêche ses lecteurs d'accéder au site web. Il s'agit du plus important attaque à la liberté d'expression contre la presse nationale depuis des années. Les centaines de milliers des lecteurs du journal en Argentine et dans le monde se sont vus privés de la lecture du principal journal d'information qui n’appartient pas au réseau des journaux hégémoniques comme Clarin et La Nación, journaux qui ont tout fait pour aider la candidature de Mauricio Macri, aujourd’hui le nouveau président de l’Argentine.

Cette attaque intervient, comme par hasard deux jour avant la fin du mandat de la présidente Cristina Fernandez de Kirchner. Selon le journaliste Raúl Kollmann, l’attaque a été mise en œuvre « depuis un serveur sophistiqué qui génère des millions d’entrées par seconde bloquant de cette manière le site internet »

 La direction du journal a déposé plainte devant le Procureur Général de la Nation pour qu’une enquête soit ouverte par l’Unité Fiscale spécialisée en Cyber délinquance (UFECI) dirigée par le fiscal fédéral Horacio Azzolin.

Pour sa part, ADEPA (Association des entités de presse argentines) a condamné « les interférences massives contre les serveurs du site web de Pagina 12 et se solidarise avec le journal attaqué »

Veut-on étouffer, voir étrangler économiquement le principal journal d’opposition au nouveau gouvernement conservateur et néolibéral ? Qui est derrière cette attaque ?

 Les médias français devraient exprimer rapidement leur solidarité avec Página 12 et se mobiliser pour demander la fin des attaques en défense de la liberté d’expression.

 

Pour acceder au site miroir de Pagina 12 voici l'adressehttp://pagina12.tadevelapps.com/

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.