La démocratie équatorienne est attaquée. Nous devons lutter pour la défendre

Déclaration de l'Internationale Progressiste: "Le peuple équatorien décide de son avenir. Les forces réactionnaires - en Équateur et dans toute la région - complotent contre elle. Nous demandons à la communauté internationale de faire preuve de vigilance, de solidarité et de défense de la souveraineté populaire."

DECLARATION DE L'INTERNATIONALE PROGRESSISTE

"La démocratie équatorienne est attaquée. Nous devons lutter pour la défendre.

Le peuple équatorien décide de son avenir. Les forces réactionnaires - en Équateur et dans toute la région - complotent contre elle. Nous demandons à la communauté internationale de faire preuve de vigilance, de solidarité et de défense de la souveraineté populaire.

Le 7 février, le peuple équatorien a exercé son droit constitutionnel d'élire un nouveau Président, un Vice-président et une Assemblée nationale. Les résultats sont clairs: une belle victoire au premier tour pour Andrés Arauz, Carlos Rabascall et leur Unión por la Esperanza (UNES).

Actuellement, une réaction violente contre la démocratie est en cours. Les forces réactionnaires - à la fois en Équateur et dans tout l'hémisphère - mènent une campagne sale et malhonnête pour éliminer Arauz, retarder les élections et empêcher la formation d'un bloc progressiste, indigène et féministe.

En Équateur, les autorités électorales ont essayé de faire un «recomptage» sans précédent des votes qui menace de perturber le processus démocratique. Soyons clairs: il n'y avait aucune base légale pour ce «décompte», et aucune preuve de fraude pour le justifier. Nous avons vu les conséquences des allégations non fondées de fraude lors du coup d'État contre Evo Morales en novembre 2019 et nous en informons la CNE, l'OEA et l'USA: Nous sommes vigilants.

À présent, le parquet intensifie ses efforts pour rejeter les résultats du premier tour. Contre les règles constitutionnelles claires, le parquet a appelé à la saisie de «tout le contenu numérique des bases de données administrées par le système électoral». Nous tirons la sonnette d'alarme: le gouvernement de Lenín Moreno prépare un coup d'État contre la démocratie.

L'attaque contre la démocratie équatorienne ne vient pas seulement de l'intérieur du pays. Le mois dernier, le magazine colombien « Semana » a diffusé la rumeur absurde et malveillante selon laquelle l'Internationale Progressiste avait facilité un prêt entre les forces de guérilla de l'ELN en Colombie et la campagne du candidat à la présidentielle Andrés Arauz. Ces rumeurs absurdes ont été facilement démenties par divers experts et rejetées par l'Internationale progressiste.

Cependant, le gouvernement Duque en Colombie continue de répandre ce mensonge. Le 13 février, le procureur général de la Colombie s'est rendu en Équateur pour transmettre des informations «secrètes» qui pourraient être utilisées dans une affaire judiciaire pour disqualifier Arauz des élections présidentielles.

L'Équateur a une longue tradition de «guerre juridique» contre les partis politiques et les militants progressistes. Le mensonge absurde sur l'ELN est simplement la dernière tactique de guerre juridique pour empêcher les forces progressistes d'arriver au pouvoir.

Ils ne réussiront pas. Le «décompte» illégal et le «prêt» absurde reflètent le désespoir des forces réactionnaires dans toute l'Amérique latine. Ils savent que leur temps est écoulé. Ils savent qu'ils ne peuvent rester au pouvoir que par des moyens illégaux. Et ils savent que les peuples du monde sont prêts à récupérer leurs démocraties pour la paix et la prospérité.

Leur peur est notre force. Plus que jamais, nous devons nous unir pour défendre nos démocraties fragiles. Nous devons rassembler les forces progressistes, féministes, écologistes et indigènes pour vaincre la droite réactionnaire. Ensemble, nous pouvons démanteler ce régime de «guerre juridique» et restaurer la souveraineté populaire en Équateur et dans le monde. »

Signataires:

Elizabeth Gómez Alcorta 

Cabinet Minister, Argentina

Celso Amorim

Former Foreign Minister of Brazil

Alicia Castro

Former Ambassador of Argentina and Trade Union leader

Noam Chomsky

Laureate Professor of Linguistics, University of Arizona

Jeremy Corbyn

Member of Parliament, UK

Sevim Dagdelen

Member of German Bundestag

Adolfo Pérez Esquivel

Nobel Peace Prize Winner

Wang Hui

Professor, Tsinghua University, Beijing

Yanis Varoufakis

Member of the Hellenic Parliament

Christian Rodriguez

Relations internationales, France Insoumise

Nick Estes

Assistant Professor in the American Studies Department at the University of New Mexico

Srećko Horvat

Co-Founder, DiEM25

Giorgio Jackson

Member of the Chamber of Deputies of Chile

Ertuğrul Kürkçü

Honorary President of the Peoples’ Democratic Party

Scott Ludlam

Former Senator, Australia

John McDonnell

Member of Parliament for Hayes and Harlington

Vijay Prashad

Director of the Tricontinental: Institute for Social Research

Aruna Roy

Founder-Member of Mazdoor Kisan Shakti Sangathan (MKSS)

Pierre Sane

Founder & President, Imagine Africa

Jean-Luc Melénchon

Président du groupe parlementaire de la France Insoumise, député de Marseille, candidat à la présidence de La République Française pour 2022

ACAF (Asamblée de Citoyens Argentins en France) France

Andrea Alvarez

Actual decana de la Facultad de Periodismo Universidad de La Plata, Argentina Asociación de Trabajadores del Estado (ATE) Ciudad de Buenos Aires, Argentina

Mónica Bianchi

Legisladora CABA (MC) Consejo Consultivo de la Discapacidad, Argentina

Heinz Bierbaum

Presidente del Partido de la Izquierda Europea

Hebe de Bonafini 

Presidenta Asociación Madres de Plaza de Mayo

Atilio Boron

Politólogo y catedrático, Argentina

Amado Boudou

Ex vicepresidente, Argentina

Eric Calcagno

Senador Nacional (MC) Ex embajador en Francia, Argentina

Guillermo Carmona

Diputado Nacional (MC), Expresidente de la comisión de relaciones exteriores del congreso de la nación Argentina

Antonio Cartañá

Escribano. Ex ombudsman Central de Trabajadores argentinos de la Ciudad Autónoma de Buenos Aires Argentina

Jorge Cholvis

Constitucionalista, Argentina

Verónica Azpiroz Cleñan

Politóloga Comunidad Mapuche Epu Lafken Tejido de Profesionales Indígenas, Argentina

Rita Cortese

Actriz, Argentina

Luis D’ Elia

Presidente del Partido MILES por Tierra Techo y Trabajo, Argentina Espacio Puebla Argentina

Fernando Esteche

Docente universitario Secretario General Patria Para Todos, Argentina

Aníbal Fernández

Ex jefe de Gabinete, Argentina La Comisión de Política Exterior Soberana y la Comisión de DDHH del Instituto Patria Argentina

Frente Patria Grande

Argentina

Frente Patria Misiones

Argentina

James K. Galbraith

Economist

Juan Grabois

Argentina

Heike Hänsel

Member of German Bundestag, Vice Chairwoman of Die Linke parliamentary group and member of Foreign Affairs Committee

Liga Argentina por los Derechos Humanos

Argentina

Madres de Plaza de Mayo

Argentina

El Manifiesto Argentino

Argentina

Nelly Minyerski

Abogada, Argentina

Maite Mola

Vice-Presidenta primera del Partido de la Izquierda Europea, responsable de las Relaciones Internacionales

MOPASSOL

Movimiento por la Paz, la Soberanía y la Solidaridad entre los Pueblos, Argentina

Edgardo Mocca

Periodista, Argentina

Juan Carlos Monedero

Director del Instituto 25 M, España

Victor Hugo Morales

Periodista

Movimiento Arraigo

Argentina

Oscar Nocetti

CEP Cooperativa Eléctrica de Comunicación de Santa Rosa La Pampa, Argentina

Felipe Pigna

Historiador, Argentina

Gerardo Pisarello 

Member of the Congress of Deputies

Hector Recalde 

Diputado Nacional (MC) Abogado laboralista, Argentina

Anton Gomez Reino 

External deputy España, Podemos

Carlos Rozanski 

Abogado. Ex juez Camara Federal Argentina

Florencia Saintout 

Legisladora de la provincia de Buenos Aires. Exdecana de la Facultad de Periodismo UNLP, Argentina

Milagro Sala 

Exdiputada Parlasur, dirigente social de la organización Tupac Amaru, presa política, Argentina

Fernanda Vallejos

Diputada Nacional, Argentina

Horacio Verbitsky

Periodista, Argentina

Idoia Villanueva

MEP and International Relations, Podemos

Slavoj Žižek

Slovenian philosopher

Andrej Hunko

Member of the German parliament, member of Parliamentary Assembly of Council of Europe, regular election observer for OSCE and COE parliamentary assemblies

 

(Traduction réalisée par mes soins)

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.