La politique de santé se fracasse devant les conflits d’intérêts

Réfléchir, c'est déjà désobéir ! BRAVO, la santé est sous influence !

Félicitations, le phénomène d’influence analysé en psychologie sociale a été parfaitement assimilé, et ... le voilà appliqué.

« Le lobbying institutionnel des multinationales et la faiblesse des contrôles démocratiques… » (pour citer le dernier en date : 1,) 

Bien que dénoncé par de nombreuses pétitions ou des collectifs, guère d’obstacles sérieux se présentent. Envisager anéantir un tel système de corruption semble utopique.

- C’est ça la victoire !

En amont, agir ? Vous rêvez !

- Le Bisphénol des emballages alimentaires se répand dans les nourritures, toutes les populations en sont contaminées,… Etouffons les voix qui s’élèvent.

Contre-expertises grassement payées trouveront bien preneurs chez des scientifiques, il suffit de chercher… juste un tout petit peu. On retardera les applications.

Le Bisphénol n’est donné qu’à titre d’exemple.

Irène Frachon s’insurge contre la lenteur des évolutions… Et ?

Pourtant ce fut une réussite cette bagarre contre Servier et le Médiator.

Pourtant, se prescrivent et se vendent d’autres médicaments inutiles voire dangereux, qui plus est par l’association des uns aux autres. Ils sont même réclamés par les patients. (Les consommateurs, qu’ils sont devenus…)

Inutile de brûler la servitude volontaire ! Etienne de La Boétie en 1576 y a tout expliquer et ceux qui dirigent le monde l’ont compris… Bravo !

 

« Science sans conscience » ou le drame au rendez-vous, la pièce se joue à guichets ouverts. Succès total.

Voyez??? En amont de la minceur imposée par les médias, introjectée dès le plus jeune âge (Merci Barbie) la bouffe agroalimentarisée est avalée (démocratiquement) dans tous les coins de la planète, vantée par la publicité que notre Ministre de l’économie défend, quand ce n’est pas celui de la Culture, …

Quelles féministes attardées s’égosillent à dénoncer l’abjection des couturiers qui exigent de leurs pauvres mannequins une taille d’anorexiques ? Il y aura bien des médecins pour les ridiculiser et insister sur les risques d’obésité.

- La Fabrication d’obésité par des médecins, vous délirez ? Comment, les régimes font grossir ? le surpoids n’est pas un problème de santé !

- Des études le prouvent mais elles ne sont pas mises en avant par les magazines. Le marché minceur pèse 3 milliards. Ce sont des emplois, voyons… Des profits ... pour qui, dites-vous ?

Le jury populaire va voter : fesses rebondies, mensurations parfaites valent mieux que tête bien faites. Election des Miss, voilà qui est dans l’ordre des choses ! pourquoi s’en offusquer ?

- Vous voulez faire les malins ? Ils ont les moyens de vous faire taire !

- Bonjour les complexes.

-Vous insistez !

- Des gens sont malheureux parce qu’ils n’ont pas les mensurations qu’il faut.

-« Laissons aux vaches, aux truies et aux juments le privilège d’être jugées sur leur croupe au Salon de l’Agriculture… »

- Bravo ! Vous vous trouvez drôle ?

- Qui s’intéresse à cela ?

L’obésité coûte cher. Il faut trouver un médicament, Madame. Faire des chirurgies pour sauver des vies,

- qu’est- ce que vous racontez, ce sont des fadaises ridicules.

- Les sites internet pour perdre du poids, c’est dangereux ? Une arnaque pour gagner de l’argent en prétendant vous accompagner, même si vous n’avez rien demandé ? Sans le moindre contrôle par le Ministère de la Santé ? Les médecins devenus des commerçants, prenant le titre « expert en nutrition » pour éviter de tomber sous le coup de la Loi ?

Hippocrate se retourne dans sa tombe !

- Vous le savez comment ?

 

1 : http://abonnes.lemonde.fr/idees/article/2016/02/02/non-a-l-ingerence-des-lobbys-dans-la-concertation-publique-sur-le-vaccin_4858050_3232.html

 Article également paru dans l’édition papier daté du 3 février 2016.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.