Voir tous
  • L'obésité en mai, journée mondiale, journée européenne...

    Par Catherine Grangeard
    Pourquoi est-ce en mai que l'on se préoccupe partout d'obésité ? Les liens entre santé et beauté sont à l'ordre du jour et sur les couvertures des magazines. La confusion entre ce qui relèverait d'une maladie et d'exigences sociales, de mode est perceptible. Une autre approche pourrait en découler si on accordait plus d'attention à ce qui s'exprime.
  • Vous n'avez plus que 2 semaines pour voter et 3 mois pour maigrir !

    Par Catherine Grangeard
    Vous en avez marre de la manipulation "anti-régimes" ? Seules les extrêmes sont dangereuses. Seules, la maigreur et l'obésité entraînent plus de problèmes de santé. Une fois encore, pour être bien pour aller à la plage, ne suffit-il pas d'avoir la plage et un corps ?
  • La médecine n'est pas à pratiquer comme n'importe quel commerce!

    Par Catherine Grangeard
    Les sites minceur, les sites de coaching en ligne sont dans un flou juridique total. Sous couvert de dénoncer les régimes, certains profitent de leur reconnaissance de médecins pour se convertir en "expert-nutrition" en espérant passer au travers des mailles du filet de la Justice : Dukan radié. Cohen suspendu...
  • Lâchez les normes!

    Par Catherine Grangeard
    La fabrication de normes conditionne une certaine idée de soi que se font les femmes. Le savoir est le préalable pour renverser des carcans dommageables à soi, aux relations interpersonnelles, à tous finalement. L'image de soi enferme les fillettes dès le plus jeune âge, voyons Barbie... La fabrication de l'excès de poids passe par les jeux, la publicité.
  • A l'occasion de la journée Obésité, 23 mai

    Par Catherine Grangeard
    A l’occasion de la Journée Obésité Vive le surpoids… qui permettrait de mieux vivre. Si les normes ne le décriaient pas. Penchons-nous sur la construction des normes, alors.