cavapas
POLITIQUE : impertinence, satire, opinion, fiction ...
Abonné·e de Mediapart

191 Billets

0 Édition

Billet de blog 9 mars 2014

cavapas
POLITIQUE : impertinence, satire, opinion, fiction ...
Abonné·e de Mediapart

Nicolas Sarkozy : d'abord le dictaphone, maintenant le téléphone !

cavapas
POLITIQUE : impertinence, satire, opinion, fiction ...
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Placé sur écoute, Nicolas Sarkozy menacé par une nouvelle affaire

LE MONDE | 07.03.2014 à 10h23 • Mis à jour le 07.03.2014 à 10h53 |

http://www.lemonde.fr/societe/article/2014/03/07/nicolas-sarkozy-sur-ecoutes-la-justice-soupconne-un-trafic-d-influence_4379307_3224.htmll


Allo !
Nadine ? C'est toi ?
C'est bien toi ? ... 
Ah ! Tu n'sais pas ... 
tu hésites ...
Bien, bien ! 
J'suis aidé, là, 
vraiment bien aidé, si, si ...
Dis, j't'appelais pour ...
Hein ?
Tu sais pas qui j'suis ?
Tu n'réponds pas à des inconnus, 
surtout le jour mondial des femmes ?! 
C'est ta maman 
qui t'a appris c'la ?
Mais bordel de dieu, 
tu reconnais quand même bien 
ma voix, non ?
J'reconnais bien la tienne, moi !..
Hein qu'est-ce que tu dis ? 
Tu sais qu'c'est moi 
mais t'as peur qu'ça 
en soit un autre ?!
Ben mon colon, 
on n'est pas sorti 
de l'auberge, là ...
Bon, j'te téléphonais 
pour te d'mander si ...
Quoi, tu n'sais pas ?!
Mais comment tu veux savoir 
si je n't-ai encore rien demandé ...
T'es où, là ?
Ah !
Avec Jean-François ... 
et il te fait des choses ... 
qu'on t-a jamais faites.
Attends, tu vas pas m'dire 
qu'il peut t'faire des choses 

meilleures qu'les miennes 
tout d'même, non ?
Non ! 
Comment ça ... non ?
Tu n'te souviens pas 
quand j't-ai prise par ... 
Non, pas par surprise,
 par der...
Mais laisse moi en placer une,
quand même? 
J'me souviens bien qu'ce jour là 
tu m'as dit que personne 
ne t'avait jamais fait 
un truc pareil ...
Vrai ou faux, Nadine ?
Tu sais plus, 
t'as oublié ?

Bon, allez ... on s'en fout !
J'te téléphone
parc'que j'suis dans la ...
Dis, tu m'écoutes, là, 
parc'que j'ai l'impression 
qu't'es ailleurs ...
Oui, je l'sais qu'tes ailleurs, 
c'est pas c'que j'voulais dire.
Ouiiiii ...  

j'ai bien dit qu't'étais ailleurs 
mais j't-ai pas dit 

qu't'étais ailleurs, 
enfin ... pas comme ça, 
j'parlais pas du même ailleurs, 
essaye de comprendre !
Et dis à l'autre taré 
qui veut être Président à ma place 
que j'les entends d'ici ses comment ...
Comment ça j'suis plus Président ?
Non mais, tu débloq...
J'suis plus ... Président ? 
Aaaahh ! 
Oui, tiens, 
pour une fois t'as raison, 

c'est vrai ... 
enfin ... 
c'est pas tout à fait faux ...
Tiens, ça m'fait tout bizarre, 
maint'nant qu'tu l'dis ...
Ben merde alors, 
j'ai bien fait d'te bigophoner,
alors, 
au moins j'suis au courant : 

j'suis plus Président !!

Dis, c'est pas un phrase 
qui sonne bien, 
hein, 
Nadine ?
Elle fait "contre-nature", 
tu trouves pas ?
Quoi ? 
L'Jean-François 
il te fait aussi 
des choses contre-nature ?
Mais il est vraiment taré, 
c'mec, 
c'est un pervers d'chez pervers ! 
Dis lui que j'vais avertir les flics, 
s'il contin....
Non ?
Surtout pas ?
Pour une fois qu'c'est bon ? 
C'est ça qu't-as dit ?
Ben merde alors, 

c'est la meilleure !
Tu te le fais ... 
et en plus c'est bon ?
Mais y-a pas d'justice, 
y-a plus d'justice ! 
D'mon temps, la justice, 
c'était moi qui la rendait, 
et fallait marcher droit, hein !!
Cocco le Pépé, 
j'te l'aurais fait mettre 
en cabane pour moins qu'ça, 
si, si ...
Nadine ? 
Naaa ...diiii .... neeee, 
t'es toujours là ? 
T'as pas coupé ?
Par c'que j'me suis 

laissé emporter, là ...
Fais pas gaffe, 
j'suis à cran.
C'est pour ça que j't-appelle, 
Nadine ... ma petite ... ma Ninine,
ton Nico est dans la me...
Quoi ?
Tu vas couper ?
T'en a marre d'mes jérémiades ?
Mes jéré quoi ? 
Tu parles en Ukrainien 

maintenant ?
Nadine, Nadine, 
faut qu'tu m'aides.
J'viens d'être trahi ... 

par Buisson, 
tu sais l'pote à Le Pen 
et à Maurras 
dont duquel je n'sais pas qui c'est c'lui-là. 
Figure-toi qu'il a enregistré 
toutes nos conversations à l'Élysée, 
en cachette, 
et qu'maint'nant 
on lui a volé ses cassettes. 
Et tout est publié dans la presse, 
tout, 
tu m'entends Nadine,
absolument tout.
Même quand tu m'as d'mandé 
la place de Fifi 
et que j't-ai répondu 

qu'ça pouvait tout d'même attendre 
le lendemain ...
rapport au fait que j'avais réservé 
pour l'soir même 
une chambre au Georges V 
pour nous deux, 
juste pour nous deux.
Hein ? 
Quoi ? 
Qu'est-ce que je veux
qu'tu fasses pour m'aider ?


Ben déjà, 
qu'tu la fermes, 
que t'en rajoutes pas 
avec tes tweets à la con, 
que t'aggraves pas la situation, 
hein ?!

Et puis qu'tu essayes de savoir 
qui c'est qui les lui a piquées, 
ses cassettes.
J'suis sûr qu'le Buisson 
il a son idée. 
D'ici à c'que ça soit lui, 
y-a pas loin, d'ailleurs !..
Il faut qu'on puisse voir 
si y-a matière à négocier ...

Quoi, 
négocier quoi? 
Et ben, 
filer du pognon en échange ... 
des cassettes,
tu comprends c'la tout d'même, 
non ?

Avec quel pognon ? 
Mais bougre de Didine, 
avec ce qu'il me reste du campeur, là, 
c'lui qui voulait amener 
ses chameaux 
dans les jardins de l' Elysée.
Tu piges ?

Comment ça, s'il m'en reste ?
Bien sûr qu'il m'en reste, 
tu crois quand même pas 
qu'j'allais tout dépenser. 
Intelligent ... 
mais pas con, tout d'même ..

Qui ça ?

C'est de moi que j'parle, 
Nadine, 
de moooâââ.
Pas du branquignol qui t'fais l'coup du ... 
vice et versa 
pendant que j'te cause. 
Tu peux t'concentrer, 
un peu ?
L'heure est grave !

Bon alors, 
tu t'fais belle,
 genre première communiante ... 
ouiiii ... 
il est un peu beaucoup 
chrétienté en péril, 
le Buisson ... 
Et tu l'approches 
comme tu sais faire, quoi, 
j'vais pas 
t'faire un dessin, hein ?!

Et là, 
une fois qu'il a succombé, 
à la hussarde ... 
ouii ... ouiii ... 
il est très style militaire en campagne, 
si tu vois c'que j'veux dire ...
Non ? 
Tu n'vois pas ?
Ben, tu vas apprendre des choses, 
alors, 
encore plus contre-nature 
qu'avec ton Coco...

Oui, Nadine, 
c'est sur l'oreiller 
qu'tu lui soutires 
des renseignements 
sur ses enregistrements ...
ou dessous, 
comme tu veux ... 
comme tu veux,
pourvu qu'il te crache le morceau.

Allez, j'te laisse finir Pépé 
conv'nablement, 
et n'lui fais pas sauter ses coronaires, 
on est déjà assez dans la merde 
comme ça, hein ?!

Et donne moi vite 
des nouvelles de mon affaire, 
ça urge, Nadine, 
ça urge !..

Pour reconquérir ses électeurs, l'UMP organise un festival :

Festival des Affaires 

rue de Vaugirard
Paris

Billets en vente sur 

Frac.com et 

Fric.org

Au programme :

Les Karachi boys

Le Kadhafi band

Le Guéant d'Afric

Le Niccolo theatro

Buisson ardent et ses dictaphones

Copé et ses Bigmaillons-de-la-chaîne 

(de solidarité avec les PME en communication)

Des invités surprises 

(selon arrivages du jour, ce qui ne saurait manquer ...)

En vedette américaine : 

Le duo Morano-Guaino dans un pot bien pourri des meilleurs airs du Parrain.

Sous le haut patronnage de : 

Son altesse sérénissime la Princesse Bettencourt de l'Oréal d'Alzheimer, 

alias soeur Poches pleines de la Bonté trahie.

Recommandation :

Réserver dès aujourd'hui, 

car les places s'enlèvent comme des petits pains ... au chocolat !

Consulter l'original sur : http://fuliginox.blogspot.fr/2014/03/nicolas-sarkozy-dabord-le-dictaphone.html

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Comment le gouvernement veut rattraper le retard français
Dans un contexte de risque élevé de tension sur le réseau électrique cet hiver, l’Assemblée nationale examine, à partir du lundi 5 décembre, le projet de loi visant à accélérer le déploiement de l’éolien et du solaire en France.
par Mickaël Correia
Journal
États-Unis : en Géorgie, une enquête sur l’élection de 2020 menace Donald Trump
L’ancien président a moins de souci à se faire au sujet de la défaite attendue de son poulain, Herschel Walker, lors de la sénatoriale de Géorgie du mardi 6 décembre, que de l’enquête de la procureure Fani Willis, au terme de laquelle il pourrait être inculpé pour fraudes et ingérences électorales.
par Alexis Buisson
Journal — Asie et Océanie
Rentrer ou pas à Futaba, près de Fukushima : le dilemme des anciens habitants
La dernière des 11 municipalités évacuées en 2011 à proximité de la centrale nucléaire de Fukushima accueille de nouveau des habitants sur 10 % de son territoire. La levée de l’interdiction de résidence, présentée comme un pas vers la reconstruction, ne déclenche pas l’enthousiasme.
par Johann Fleuri
Journal
Les enjeux d’un second procès à hauts risques pour l’ancien président
Nicolas Sarkozy, l’avocat Thierry Herzog et l’ex-magistrat Gilbert Azibert seront rejugés à partir de lundi devant la cour d’appel de Paris dans l’affaire de corruption dite « Paul Bismuth », et risquent la prison.
par Michel Deléan

La sélection du Club

Billet de blog
Nationalisation d’EDF : un atout pour la France ?
Le jeudi 24 novembre, c’est dans un contexte bien particulier que le nouveau PDG d’EDF Luc Rémont prend ses fonctions. De lourds dossiers sont sur la table : renationalisation du groupe, relance du parc nucléaire et des renouvelables, négociation avec Bruxelles sur les règles du marché de l’électricité et gestion de la production avant les trois mois d’hiver.
par Bernard Drouère
Billet de blog
L’électricité, un bien commun dans les mains du marché
Le 29 août dernier, le sénateur communiste Fabien Gay laisse exploser sa colère sur la libéralisation du marché de l’électricité : « Ce sont des requins et dès qu’ils peuvent se goinfrer, ils le font sur notre dos ! ». Cette scène témoigne d’une colère partagée par bon nombre de citoyens. Comment un bien commun se retrouve aux mains du marché ?
par maxime.tallant
Billet de blog
À Brioude, itinéraire d'une entreprise (presque) autonome en énergie
CN Industrie vit en grande partie grâce à l'électricité produit par ses panneaux solaires. Son modèle énergétique est un bon éclairage de ce que pourrait être un avenir largement éclairé par les énergies renouvelables. Rencontre avec son patron précurseur, Clément Neyrial.
par Frédéric Denhez
Billet de blog
Les coupures d'électricité non ciblées, ce sont les inégalités aggravées
Le gouvernement prévoit de possibles coupures d'électricité cet hiver : j'ai vraiment hâte de voir comment seront justifiées l'annulation de trains et la fermeture d'écoles pendant que les remontées mécaniques de Megève ou Courchevel continueront à fonctionner. Non ciblées sur les activités « non essentielles », ces coupures d'électricité pourraient aggraver les inégalités.
par Maxime Combes