Emmanuel Macron, Aquilino Morelle : et Zéphyr triompha d'Aquilon !

Ils conseillèrent à deux
mais par un prompt balai
il ne resta qu'un preux
fréquentant le palais


L'autre en borée d'ombre
rejoignit à la rage
du Styx la rive sombre
barbot en plein cirage

 

 

Rencontre 
aux marches du palais 
du 55

Shocking-Emmanuel-Macron-ne-decroche-pas-quand-Aquilino-Morelle-l-appelle-au-telephone.jpg



Aquilinoooo ..., 

quelle surprise !?


T-as oublié tes pompes ? 

Ta boîte à cirages ?


Tu viens rendre la clé de la cave ? 

Ooohh ! tu sais, 

c'n'est plus très important, 

vu l'nombre de bouteilles 

que tu a laissées.

Non ?


Tu ...

tu viens péter la gueule à François !? 

Il t'a ... gé-no-ci-dé !?

Tu n'es plus rien ? 

Parc'que t'étais une ethnie à toi tout seul ?


Ben mon cher Morelle, ça c'est sûr ! 

Pour être un cas d'espèce, 

t'es un cas d'espèce ! 

Et une espèce unique. 

T'étais même l'unique de l'espèce, hi, hi ...



Pourtant, tu d'vrais être fier 

d'avoir servi d'exemple, 

non ?!

C'est pas tout l'monde 

qu'est cité en exemple 

par l'Président.

Bon, toi ... 

c'était pour c'qu'il ne fallait pas faire 

dans une République exemplaire ... 

exemplaire justement. 

Mais ... bon ... un exemple, 

c'est un exemple, hein ?!

Faut dire que pour la transparence, 

tu faisais tâche, hein !?


Au fait, tu veux que j'fasse 

passer un message à François ?


Ouiiii !..

Aaaahhh ...

tout d'même ...

C'est pas rien dis donc !

T-y vas pas avec le dos de la cuiller, 

ça y-a pas à dire.


Tu ... 

tu veux ... 

que j'le traite ... 

d'enfoiré, 

à ta place, 

comme ça ..., 

à l'heure du p'tit déj ? 

Alors qu'il n'a pas encore avalé 

ses croissants-pur-beurre 

en souv'nir de Julie !


Ben dis donc ... 

tu t'mouches pas du pied droit, hein !?

Si tu veux bien, 

j'vais réfléchir un peu ...

J'te revois en sortant ... 

si t-as la patience d'attendre ... 

enfin ... 

si les gardes ne t-ont pas d'ici là 

viré sur l'trottoir.



Au fait, t'es tout en noir, 

quelle élégance ! 

Tu n'te refais pas, hein ?


Tu comptes rentrer dans les ordres, 

quitter l'IGAS 

pour les ors du Vatican ? 


A ce sujet, 

j'ai entendu dire que François ... 

non, pas le nôtre ... 

enfin ... 

pas le mien ... maint'nant ...

non, 

l'autre, tu sais, 

l'argentin de Saint Pierre, 

le Saint Père des désargentés, 

et bien paraît qu'il cherche 

un communicant de haut vol ... 

pour convaincre ses cardinaux 

que d'avoir les gays et les divorcés à la bonne, 

c'est pas exprès pour troubler leur austérité. 


Tu sais faire, ça !  

L'austérité, 

l'ouverture, 

le beau monde tout en couleur 

aux grolles bien cirées 

qui voit les pauvres ... de loin.

C'était ton truc, non ?


Tu veux que j'me rencarde ? 

T-aurais une plaque diplomatique 

et tout et tout 

et une super carte de visite. 

Faut penser à ton av'nir, mon vieux, 

à ta p'tite famille ...

hein ?!


Et puis à Rome, 

y-a des cireurs de première bourre.

Si, si ...



















 

 

Aux marches du palais

 

♫♫ ... ♫ ... 

Aux marches du palais

Aux marches du palais

Y a deux tant beaux garçons, Grolla

Y a deux tant beaux garçons

 

L'un est tant besogneux,

L'autre est tant tant pompeux

Qu'il ne sait lequel prendre, Grolla

Qu'il ne sait lequel prendre


♫♫ ... ♫ ... 


C'est le petit ciré

C'est le petit ciré

Qui eut la préférence, Grolla

Qu'a eu la préférence

 

Car c'est en les cirant

En les si bien cirant

Qu'il les fit reluisantes, Grolla

Ses pompes si reluisantes


♫♫ ... ♫ ... 


Mais ses grolles, le Grolla

Si reluisantes fussent-elles, le Grolla

En eut vite marre, Grolla

En eut vraiment vite marre

 

Et il s'en sépara

Et il s'en sépara,

de l'Aquilin pompeux, Grolla

de l'Aquilin pompeux

 

Pour ne garder tout d'même

pour ne garder tout d'même

que le banquier, Grolla

que le banquier d'affaires

 

♫♫ ... ♫ ...  




Consulter l'original sur : http://fuliginox.blogspot.fr/2014/10/emmanuel-macron-aquilino-morelle-et.html

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.