Municipales : Bérézina du PS

Remaniement : le Rubicon pour Hollande ?
Ou le Styx et son futur talon d'Achille ?..

 

 


cop%C3%A9+1.JPG2.JPG3.JPG

Pour une fois : "No comment"


 



Ça y-est, c'est la confirmation d'une évidence.
C'est à dire, une désillusion prévisible.
Quasi préméditée si l'on considère objectivement la conduite suicidaire du Pouvoir depuis deux ans !

Ce n'est donc pas qu'un crime contre le pays en général et contre les électeurs de gauche en particulier, c'est un véritable assassinat, un assassinat par mépris, par connerie !

Mais qu'est-ce qu'ils croient, nos dirigeants qui ne parviennent même pas à se diriger eux-mêmes ?

Qu'à continuer à traiter les citoyens comme des bestiaux supposés consentants, ils vont  -comme ils le disent ce soir sur toutes les antennes- "persévérer dans la voie tracée", "maintenir le cap", "poursuivre le Pacte" (poursuivre quoi ?.. Rien ne se passe de concret, ou alors c'est à diffusion plus que restreinte !).

Mais ils rêvent !
On en a marre, vraiment marre. La coupe est archi-pleine de leur prétention ... et de leur incapacité.

Il "faut renouer le dialogue", disent-ils : mais il n'y a jamais eu de dialogue !
Et la concertation institutionnalisée par Hollande et Ayrault, n'est qu'un leurre, une fantasmagorie, un moyen de se dédouaner d'une partie de leur responsabilité dans les conséquences de leurs (rares) décisions.

Et la meilleure : il y aurait "une forme d'incompréhension par les Français" de la politique menée. Ils nous la baillent belle avec leur "incompréhension" !

C'est le peuple qui aurait donc tort, qui ne comprendrait rien à rien au génie de leur politique. C'est ça ?


Mais qu'ils partent, vite, qu'ils partent tout de suite, là, cette nuit !


Que dès demain matin notre zombie présidentiel prenne une des seules décisions intelligentes de son mandat : choisir un(e) Premier Ministre "capable", volontariste, à poigne, avec un charisme et une "intelligence politique de gauche réaliste". Ce qui ne rime pas forcément avec social-démocrate, loin de là !!

On préfère qu'il y ait des discussions musclées entre le Président et son futur Premier Ministre que de continuer à assister à cette longue descente dans la médiocrité, à cette véritable culture de l'échec qui envahit nos institutions.

#########################



Monsieur François Hollande serait bien inspiré de tourner son regard et le reste de son pouvoir de persuasion vers Lille.
Car il lui en faudra, de la persuasion, non qu'il faille la prier, la dame, mais bien la convaincre de quitter sa ville, encore plus maintenant qu'elle vient d'être réélue.

Oui ! Lille, n'en déplaise à la Poitou-Charentaise en embuscade et à bien d'autres prétendants donneurs de leçons, arrivistes et prétentieux sans envergure.


« Alea jacta est » 




comme aurait dit Jules César en franchissant le fameux Rubicon.

 

 

http://fuliginox.blogspot.fr/2014/03/municipales-berezina-du-ps.html

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.