Gaulois & Rien ou godillot-collabo ?

Le choix est vite fait. Aucune alternative !

IL nous prend pour des cons. IL. LUI. LE nec plus ultra en matière de Président. 

 

Cette évidence est manifeste, reste à savoir si on s'insurge. Ou si on assume.

Le Gaulois ne résiste pas à une insurrection. Il résiste. Hors de question d'être godillot-collabo.

 

Donc, reprenons : pour nous prendre pour des cons il nous prend vraiment pour des cons !

Mais il n'a pas tout vu, il n'a pas tout anticipé, il ne sait pas ce dont les "riens" sont capables ... mû qu'il est par son obstination égotique hors du commun, son narcissisme forcené qui obèrent son jugement jusqu'à la déraison. Les yeux fixés sur la ligne aveuglante d'une destinée hors du commun (croit-il !).
En fait par bien des aspects de personnalité, ils sont jumeaux Benalla et lui. L'un a le mépris des règles, l'autre le mépris des gens.

Seulement voilà, dans la vraie vie ce n'est pas comme cela que ça fonctionne. Il faut se frotter aux autres pour avancer, ""par curieuse leçon et méditation fréquente, rompre l'os, et sucer la substantifique moelle, [...].""
Il n'y a pas de tour d'ivoire qui tienne. Pas de cercle restreint de conseillers et de nantis  -pourvoyeurs exigeants- qui vaillent.
L'Elysée donne sur la rue. Comme tout pavillon "Sam'suffit" même au Touquet's-Paris-Plage. Et dans la rue figurez vous que déambulent des gens (quelle horreur !). Oui. Des vrais gens. Des "gens de rien" comme dans les halls de gare, des humbles pour lesquels "on dépense un pognon dingue", des retraités rackettés aussi qui selon Aurore Bergé(hier) -de la garde idéologique rapprochée de Dieu Vivant- "peuvent faire un effort" (y-a pas à discuter ; fermez le ban !).



Et il n'est pas question, là, soit de casser du manifestant soit d'humilier les citoyens, le peuple (Oh! Que cest trivial, presque vulgaire ce mot, n'trouvez pas ? : "peuple" !  Bbrrr bbrrr  ... Qui a pu inventer ça, ÇA ?) dont on a charge de les protéger et d'améliorer leur bien-être. Non.

Il a tout faux notre Grand Esprit. Tout.

 

Les "riens", Môôôssieur, se rappelleront donc à votre bon souvenir en 2022.
Ne soyez pas impatient, ils seraient très capables d'aller vous rendre visite au 55 bien avant si vous persistez à les traiter comme vous le faites. Et si vous continuez à les pressurer au seul profit de vos potes ruisselant à votre seul endroit d'une reconnaissance ... feinte (car vous êtes leur obligé). 

A bientôt donc.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.