Acte 79 / LXXIX - PARIS - Covid-19 – Le déconfinement des Gilets Jaunes - 1

Samedi 16 mai 2020 - A Paris, aucune manifestation n’a été déclarée. Des rassemblements de GJ étaient prévus dans toute la France, évidemment sous couvert de l’interdiction, intimidation ! La grogne n’a pas faibli et sa visibilité se fera en ordre dispersé !

laughing    * HUMANITE *   laughing

https://www.youtube.com/watch?v=srb0lAK5wbA - Tryo - L'hymne de nos campagnes (Clip officiel) DESTRUCTION DU MONDE - C’est trop triste de voir comment l’être humain détruit le monde, la vieUn hymne pour la lutte.

https://www.youtube.com/watch?v=htqAHXubPOc 13 avr. 2020 - LE RETOUR DE LA VIE SAUVAGE CHEZ ELLE - Quand les humains sont confinés, la nature et les animaux s'épanouissent. L'impact du confinement sur la vie sauvage est que les animaux reprennent possession d'espaces dont ils ont été privés.

https://www.youtube.com/watch?v=qyOxZ5xwTkk - Macron in the sky with diamonds - Les Goguettes (en trio mais à quatre) - 16 mai 2020 - Les Goguettes – « Macron dans le ciel avec diamants » sur l'air de "Lucy in the sky with diamonds" par les Beatles avec Aurélien au chant / Stan, Clémence et Valentin aux choeursIl est sonné l’autocrate, brouillé, enfourché sur le tigre avec provisions de jambon et fromage !

« Le paradis , c'est l'absence de l'homme »  Emile Cioran

« Il faut avoir une musique en soi pour faire danser le monde »  Nietzsche

« Être un homme, c’est bien. Mais il y a encore mieux : être humain »  Jules Romains

Le problème au 21ème siècle, c'est l'HOMME qui n'a rien appris du passé et qui n'apprend toujours rien pour certains, et le rappel pour ceux qui ne vivent que du mal !

La démon.cratie, malade, avec le fabuleux roman de « l'épouvantail-son théâtre- », une hallucinante saga à rebondissements de LREnMarcheArrière, au 21ème siècle en France, avec Macron !

Macron, le masque du mensonge, de l'humiliation ! Chaque semaine apporte une nouvelle sordidité.

Macron, un seul et unique, qui a tous les pouvoirs ! Le COSTARD de DE GAULLE ne va pas à Macron qui est en situation de flottaison dans son petit costume de président !

Ce sont les « premiers de corvée » méprisés, qui élèvent, tiennent la France, et pas les « premiers de cordée » qui la démolissent !

Dans la start up Macron, les critères de recrutement des ministres/députés sont indigestes.

Les Gilets Jaunes appellent à des rassemblements à Paris sur fond d'assouplissement des mesures sanitaires visant à endiguer la pandémie de Covid-19. #Giletsjaunes #deconfinement #Paris

Des groupes de GJ ou autres ont tenté de créer une mobilisation dans les rues de plusieurs villes françaises. Les policiers ont appliqué l'ordre en leur demandant d'arrêter toute manifestation publique. Ils ont rappelé que les rassemblements de plus de dix personnes étaient interdits du fait du Covid-19. Les Brav-M (Brigades de répression de l'action violente Motorisées) ont débarqué en renfort. Des tensions ont tout de même eu lieu entre les gens et les flics. Certains récalcitrants sont restés sur place et ont donc été interpellés par les policiers.

PARIS - PLACE DE LA REPUBLIQUE

15H35 – Ce n’est que le début de la reprise des mobilisations après le confinement.

Avec le soleil, les GJ qui n’ont rien lâché sont de retour après l’interruption coronavirus, avec ou sans gilet jaune, masqués ou pas. Ils sont rassemblés ou dispersés, pacifiques, très motivés, ça bouge, c’est bruyant, joyeux, il y a tout de même du monde. Les policiers sont évidemment de la partie. Dès qu’ils débarquent les casqués, les GJ les applaudissent et leur crient dessus le chant de ralliement… LA LA LA LES GJ… en choeur... BONJOUR LES GARS… on se moque ! Quelle ferveur avec un accueil tout en chaleur ! Les flics se rassemblent ou se dispersent dans la foule, c’est une salade de sans gilets, de badauds, de sourires, de poulets, pétards, klaxons, sirènes, c’est pacifique, les gens sont assis, se déplacent, discutent, partagent, c’est très décontracté, brouillon, mais un policier harnaché surveille, un autre groupe de flics sans masques s’est délesté du casque et discute. C’est vivant, se croisent des vélos, des poussettes, skates… En renfort, la BRAV débarque avec casques blancs, noirs… Les flics n’ont pas fini de courir derrière les GJ pour les interpeller !

chat : Même si Macron ne veut pas… ils sont là  /  C’est une victoire  /  La loi Avia va nous museler  /  Il n’y a qu’en France où l’on peut voir des flics en armure partout. Je suis déjà allé à Moscou et j’en ai pas vus  /  Les revendications et doléances des GJ sont toujours les mêmes et soutenues par 85 % des Français  /

15H55 FIN DE LA VIDEO !

Tout est prétexte pour "faire du fric"... sur le dos des soignants/soignantes, petites mains, bénévoles, victimes... et sur le corona, qui sont une aubaine et une prolongation, une pompe à fric !

L’Economie, les chiffres, le "pognon", les PV, les caisses à Macron/Le Maire se remplissent ! 

Certains espèrent que la crise sanitaire donnera un second souffle à ce mouvement qui avait su fédérer, il y a plus d’un an, et qui s’est délité de samedi en samedi (terreur).

D’un côté, il y a les délinquants, voyous, BB, GJ, avec masques... une salade pour les flics à pouiller, à démêler… en face se trouvent les flics de la BRAV/BAC/CRS en embuscade, provocation, avec intimidation, baston... une brutalité amplifiée depuis le 17 nov. 2018 avec cagoules ou pas, sans affichage de leur RIO, pour ne pas être vus et reconnus pour certains... une belle brochette et planque que le type de la police ALLIANCE se garde bien d'évoquer !

Comment bien positionner son masque :

https://www.huffingtonpost.fr/entry/comment-bien-mettre-son-masque-martin-fourcade-commente-par-julien-cazare-vous-montre_fr_5eb661eac5b64711c0c81b60?utm_hp_ref=fr-homepage

https://www.evous.fr/Blocages-routes-France-carte-des-rassemblements-hausse-prix-carburant-1192858.html -

« Manifestations des gilets jaunes à Paris et dans toute la France samedi 16 mai 2020 : parcours et carte des blocages.

Déconfinement à partir du 11 mai 2020 : compte tenu du contexte actuel lié à l’épidémie du coronavirus Covid-19, les rassemblements et manifestations de plus de 10 personnes sont interdites. Cependant, des appels à manifester ont été lancés sur les réseaux sociaux pour un nouvel acte le samedi 16 mai 2020. Des actions seraient prévues durant la semaine de déconfinement et des appels à manifester ont été lancés pour le samedi 16 mai 2020 notamment à Toulouse, Montpellier et Alès.

Blocages en France : rassemblements, blocages, opérations escargots (notamment sur les périphériques des grandes villes telles que Paris), les actions sont nombreuses dans toute la France... Quel est le signe de ralliement au mouvement ? Poser le gilet jaune de sécurité sur le tableau de bord du véhicule.
Suivi par un très grand nombre de
Français, ce mouvement s’élargit également à de nombreuses professions telles que les taxis, les routiers, les chauffeurs VTC, les livreurs, les ambulanciers... »

« Dans un premier temps, la plupart des gens vont plutôt essayer de sortir la tête de l'eau » anticipe cependant François Boulo, avocat et porte-parole des Gilets Jaunes à Rouen (Seine-Maritime). « Pour beaucoup, c'est une période qui a été très dure financièrement. » Mais face à « une situation économique qui va ne faire que s'aggraver », le climat social « va se tendre dans des proportions jamais vues », prédit-il, interrogé par l'AFP. « A côté, les Gilets Jaunes ne seront sans doute rien par rapport à la vague à venir », s'avance-t-il.

Le poids de l'opinion publique, qui craint une seconde vague épidémique, pèse aussi. « Ce n'est peut-être pas pertinent de faire des grands rassemblements mais des actions plus localisées » !

"Sitôt déconfinés, des militants manifestent dans toute la France malgré les restrictions.

Pire encore, le contexte social, qui était déjà très tendu avant l’épidémie de coronavirus, pourrait de nouveau faire office de poudrière. Les conséquences économiques dues aux mesures prises pour combattre la propagation du virus risquent fort de pénaliser le pouvoir d’achat de nombreux citoyens. Les Gilets jaunes appellent de nouveau à manifester et le Renseignement français craint une deuxième vague du mouvement contestataire."  https://francais.rt.com/france/74993-sitot-deconfines-militants-manifestent-dans-toute-la-france-malgre-restrictions

« Intervenir avec «discernement» dans les banlieues sensibles. Le préfet de police de Paris Didier Lallement ordonne aux policiers d'éviter tout contact avec les émeutiers de cités ne respectant pas le confinement »  https://france-police.org/2020/04/23/alors-que-la-macronie-a-orchestre-une-repression-totale-contre-les-gilets-jaunes-et-que-le-gouvernement-applique-le-principe-de-tolerance-zer

« A déplorer aussi, pour notre pays, que nous ayons subi une telle impréparation, suite à ce qu’il faut bien appeler une incompétence politique, responsable de milliers de victimes, dont une bonne partie aurait peut-être pu être sauvée. Comme dit mon vieil ami africain : « quand l’éléphant trébuche, ce sont les fourmis qui souffrent  ». https://www.agoravox.fr/actualites/international/article/une-coronavirus-fiction-224397

Macron qui improvise, parade, règne avec la provocation, l’intimidation, la violence, l’argent, il n’a que faire de l’humain, du vivant !

C'est sidérant cette répression par les BRAV/BAC/CRS/gendarmes, des obéissants, protégés, flattés, mais non respectés par Castaner/Lallement et Macron lui-même protégé, qui sévissent, se défoulent, c'est hallucinant !

Les rassemblements devraient s’organiser par groupes dispersés de 10 afin de fatiguer la volaille !

La police toujours activiste est en embuscade avec interpellations, GAV... disproportionnées, injustifiées. Elle collectionne les PV, les chiffres à Macron !

Macron avec son gouvernement de mafieux ne supporte pas la contestation. Que va devenir notre France avec une certaine police toujours plus répressive, violente, qui en redemande, qui ne se range toujours pas du côté du peuple... et AVIA qui en rajoute ?! Tous protégés par Macron lui-même protégé par ses milices et les médias de "cour" ! Et Macron qui excite sa parole, s'écoute, toujours tout seul, s'entend-t-il ?! C'est très inquiétant pour le présent, les futures générations ! Un rêve, si les Français étaient TOUS ENSEMBLE : On se lève pour qu'elles se barrent toutes ces effractions du trône ! La France souillée, humiliée, est à illuminer de nouveau, et elle est "toujours debout grâce aux petites mains"qui la tiennent !

Ca urge pour virer tous ces écumeurs ! La milice infeste toute la France et projette la peur qui bloque et réduit la mobilité des gens pour manifester, avec les PV qui les arrosent et arrosent les caisses à Macron ! Nous nageons en plein étouffoir autocrate !

Macron se place sur orbite pour 2022 avec le monde d'après et une «majorité de projet» LREnMarcheArrière, et ils s’en trouvent pour le soutenir, le flatter comme lui-même flatte et racole !

Déconfinement : le Conseil constitutionnel censure des mesures sur le traçage et l'isolement.

https://francais.rt.com/france/75007-deconfinement-conseil-constitutionnel-censure-mesures-tracage-et-isolement
https://actu.orange.fr/france/deconfinement-le-conseil-constitutionnel-donne-son-feu-vert-mais-censure-deux-mesures-sur-le-tracage-et-l-isolement-CNT000001q5Y3U.html  "Les Sages ont validé, lundi soir, la loi prolongeant l'état d'urgence sanitaire jusqu'au 10 juillet et organisant le plan de déconfinement du gouvernement, notamment les attestations pour se déplacer à plus de 100 km de son domicile et pour prendre les transports en commun aux heures de pointe en Ile-de-France. Mais l'institution retoque deux dispositifs risquant de porter atteinte aux libertés individuelles." 

"Le gouvernement attendait la décision du Conseil, chargé de vérifier si les lois sont conformes à la Constitution, pour que la loi puisse entrer en vigueur. Le texte a été publié au Journal officiel dans la nuit. L'exécutif refuse de qualifier de raté le fait que cette loi n'a pas été promulguée à temps pour le déconfinement. Mais il a fallu prendre un décret et faire appel "au sens de la responsabilité des Français" pour respecter certaines dispositions dès lundi 11 mai. 

Initialement l'exécutif espérait pouvoir promulguer cette loi dès dimanche soir après le feu vert du Conseil constitutionnel, saisi dès samedi soir par Emmanuel Macron et le président du Sénat Gérard Larcher, puis dimanche par les groupes de gauche de l'Assemblée (PS, LFI, PCF) et du Sénat (PS-PCF).

Le texte globalement validé

"L'exécutif salue la décision du Conseil constitutionnel qui valide très largement la loi prorogeant l'état d'urgence sanitaire", a aussitôt commenté l'entourage du président Emmanuel Macron. "Cette décision va permettre de prendre immédiatement les mesures complémentaires pour mettre en œuvre le plan de déconfinement". C'est-à-dire les deux mesures principales que sont l'interdiction de se déplacer au-delà de 100 km et la nécessité d'une attestation pour prendre les transports en commun aux heures de pointe en région parisienne.

La Haute juridiction "valide plusieurs" des dispositions de la loi adoptée samedi par le Parlement. Mais, "concernant les traitements de données à caractère personnel de nature médicale aux fins de traçage", il a décidé "deux censures partielles" afin de limiter les personnes pouvant accéder à ces données, et pour qu'un juge des libertés puisse effectuer un "contrôle" si le malade doit rester plus de 12 heures isolé.

Privation de liberté

En ce qui concerne les mesures de quarantaine et d'isolement, les Sages considèrent comme mesures "privatives de liberté" celle consistant en "un isolement complet, lequel implique une interdiction de toute sortie" ou celle qui impose "à l'intéressé de demeurer à son domicile ou dans son lieu d'hébergement pendant une plage horaire de plus de douze heures par jour".

Il retoque donc ces mesures, estimant qu'elles n'étaient pas accompagnées de garanties "quant aux obligations pouvant être imposées aux personnes y étant soumises, à leur durée maximale et au contrôle de ces mesures par le juge judiciaire".

"Respect de la vie privée"

A propos du recueil et du traitement des données destinées au "traçage" des personnes malades et de celles ayant été en contact avec ces dernières, le Conseil constitutionnel a "censuré, comme méconnaissant le droit au respect de la vie privée" une mesure qui prévoit que "les organismes qui assurent l'accompagnement social", comme les centres communaux d'action sociale, pourront recueillir ces données.

Le Conseil constitutionnel a donc rendu son avis après le début du déconfinement. Devant ce vide juridique, l'Elysée et Matignon ont "fait appel au sens de la responsabilité des Français" pour que les mesures "soient respectées".

"Tolérance"

"Ce n'est pas très gênant puisqu'on avait déjà dit qu'il y aurait une tolérance pour aujourd'hui" pour l'attestation obligatoire, a assuré lundi sur BFMTV le ministre de la Santé Olivier Véran.

Les autres mesures du déconfinement sont entrées en vigueur dès lundi matin, puisqu'un décret temporaire a été publié au Journal officiel. Il s'agit de la fin des limitations des sorties du domicile, de l'obligation du port du masque dans les transports en commun, la réouverture des commerces à condition du respect des gestes barrières, et la limitation à 10 personnes des rassemblements dans les lieux publics. Un autre décret, celui sur le traçage, sera pris dans "les prochains jours", a indiqué l'Elysée."

Au 11 mai, l'épidémie a fait plus de 27 000 morts en France dans les établissements hospitaliers et les Ehpad.

La surmortalité en Seine-Saint-Denis, une «discrimination territoriale» ?

« Tensions, exclusion, création d'un neuvième groupe, polémique... La majorité paraît plus déboussolée que jamais. 

“Comment ces dernières semaines se sont passées ? Mal”. Voilà comment un marcheur historique résume la situation, à l’heure où le groupe LREM à l’Assemblée Nationale ressort du confinement particulièrement ébranlé. Il pouvait difficilement en être autrement. Dès le début de la crise sanitaire, la majorité a dû composer avec les propos déroutants d’Agnès Buzyn et la communication bancale du gouvernement. » 

Depuis le sacre de l'autocrate, rebondissent les boules malsaines...  La rapporteuse-mensonges toujours à « contresens » elle-même, prend le micro…

A l'Assemblée Nationale, LREM/UDI ont voté la loi AVIA !

L.Avia prétend lutter contre ce qu'elle met en service elle-même, le racisme, la haine ! L'antipathie c'est sa boutique, imbue, grisée du pouvoir, elle en abuse car elle s'imagine protégée, soutenue par un violent de taille Macron, par la parade des playmobils LREnMarcheArrière, toute une caste de nocifs de passage à dégager en urgence qui démolit les gens et la France !

Tous les jours la saga Macron nous pond des boules nauséeuses ! https://www.mediapart.fr/journal/france/120520/laetitia-avia-la-deputee-lrem-qui-horrifie-ses-assistants

Une « médaille », des « primes », des « promesses », le pactole... pour les soignants/soignantes…

Macron avec ses choix, distribue ses contradictions, des miettes bien ciblées, déjà pour l'hôpital... et avec des soignants.es. pas contents...

"La réforme du système de santé engagée il y a deux ans [...] ne portait pas assez de sens", reconnait le chef de l'Etat qui veut désormais investir massivement.

 “J’étais convaincu qu’on était en train de changer les choses. C’est très cruel pour moi-même”. « Moins de trois mois après une première visite à l’hôpital de la Pitié-Salpétrière, au tout début de l’épidémie de coronavirus en France, Emmanuel Macron s’est rendu ce vendredi 15 mai dans l’établissement de santé parisien où il s’est livré à un mea culpa sur sa gestion des hôpitaux.

Les échanges ont parfois été musclés. “Avant même le covid, on était désespéré. On ne croit plus en vous”, lui ont lancé deux soignantes dans une vidéo publiée par BFMTV. »
Les  « primes 500 et 1500 € » vont tomber... UNE RECOMPENSE...

UN BONBON... Macron marche toujours avec des bouts de ficelle, à vue... avec toujours des injustices ! Les pharmaciens et les médecins libéraux sont notamment exclus de ce dispositif, ainsi que des territoires oubliés ?

LES SOIGNANTS.ES. EN COLERE - Nous on ne demande pas de "médaille", on demande juste des moyens pour faire notre travail”, a déclaré Olivier Milleron, cardiologue à l’hôpital Bichat à Paris et membre du collectif. Autre proposition de LREM qui est très mal passée, la possibilité “d’offrir des jours de RTT aux soignants”. “On a l’impression qu’il n’y a pas du tout de connaissances. Le problème c’est qu’il n’y a pas assez de personnel dans les hôpitaux”, insiste le médecin. »

On va défiler avec les sacs poubelles?”

« Même réaction à propos du défilé du 14 juillet où les personnels hospitaliers pourraient être invités à défiler, comme l’a fait savoir le Premier ministre lors de ce même conseil. “Le 14 juillet, c’est un défilé militaire, qu’est-ce qu’on va y faire ?  On va défiler avec les sacs poubelle qu’on a été obligés de mettre dans les services parce qu’on n’avait pas de protection, et qu’on n’a pas été capable de nous en donner ?”, ironise le médecin, très en colère. »

La France dépérit avec Macron et dame Thénardier qui brade le mobilier national, etc... ils dilapident l'argent des Français…

Mobilier national... Qu’en est-il de la légalité de l’opération ?

« Dans son analyse de la situation d’un point de vue juridique, Régis de Castelnau, avocat français réputé, indique que la vente aux enchères prochaine du Mobilier national soulève de nombreuses questions. Pour commencer, il faut se demander qui va déclasser un nombre aussi élevé de pièces et ce qui pourrait justifier cette déclassification. D’autre part, il s’agit de comprendre comment il est possible que les bénéfices reviennent à une fondation privée présidée par Brigitte Macron qui n’a, rappelons-le, aucune fonction publique officielle. Selon l’avocat, la Première dame est « manifestement intervenue par l’intermédiaire de son mari pour prendre la décision de vendre à l’encan des biens d’État ». L’avocat n’hésite pas à citer « l’article 432–15 du code pénal qui sanctionne le détournement de biens publics » en supputant que cette vente bénéficiera indirectement à la personne de Brigitte Macron, en moins en terme d’image.

Car il faut comprendre que le président de la République et la Première dame ne sont EN AUCUN CAS les propriétaires de ces objets qui appartiennent à la Nation et donc, à la population française dans sa globalité. Il est pour le moins aberrant que ceux-ci puissent être vendus pour que des fonds publics soient offerts à un organisme privé dans le but de parfaire une opération de communication politique. Qui plus est, selon Régis de Castelnau, le mélange des genres public-privé dans cette opération peut-être sanctionné par « le code pénal et l’article 434–12 du code pénal qui sanctionne la « prise illégale d’intérêts » ». L’avocat conclut en soulignant l’absurdité de cette situation, précisant que « la moindre des choses serait de donner toutes les informations plutôt que de confier la communication aux journaux officiels de la flagornerie, Paris-Match et Gala. »

Un « sommet » effronté

Alors que les actions solidaires et bénévoles se multiplient au sein du peuple français pour soutenir au possible les plus vulnérables mais aussi ceux se trouvant en première ligne dans la lutte contre le covid-19, le soutien de l’État et des « élites » semble bien dérisoire. L’aide ne devrait-elle pas être structurelle et à la hauteur des enjeux ? C’est à dire : débloquer des fonds et moyens matériels pour venir en aide à la population et aux hôpitaux, avant de songer à sauver le CAC40 de quelques pertes économiques ? Où sont nos milliardaires qui jadis avaient promis des dons dans le but de reconstruire une cathédrale ? Si beaucoup de promesse très médiatiques se sont envolées en fumée avec les décombres, les champions de l’évasion fiscale – un des piliers les plus conséquents de la casse des services publics – ne semblent pas se hâter pour participer à l’effort collectif. Pourquoi le feraient-ils ? La doctrine libérale du chacun pour soi préconise le recours aux hôpitaux privés pour les premiers de cordée. Pour les autres, les déclassés, les handicapés, les malchanceux, les sans-dents, les trop vieux, les trop jeunes, il fallait mieux travailler…

Les Français veulent qu’on les écoute et qu’on les considère. Cette réconciliation entre la base et le sommet, c’est le cœur de la tâche qui m’attend pour les prochains mois. »

Emmanuel Macron (@EmmanuelMacron) November 14, 2018

« Quand à Brigitte Macron, si elle avait vraiment voulu refaire sa réputation auprès du « petit peuple », peut-être aurait-elle pu revendre la vaisselle estimée à plus d’un demi-million d’euros qu’elle et son mari avaient commandé en 2018 pour leur palais ? De même pour son mari, quand on songe aux 3,6 millions dépensés par l’État pour acheter des gaz lacrymogènes ou aux 4 millions destinés aux drones de surveillance, le tout en pleine pénurie de matériel médical. Un « pognon de dingue » qui aurait pu effectivement sauver bien des vies… En fin de compte, la « base » et le « sommet » semblent très loin d’une réconciliation. Peut-être le problème réside-t-il dans l’oubli volontaire des crises passées traversées par la France ? À chaque goutte d’indécence supplémentaire, c’est le contrat social qui est un peu plus sur le point de se briser. Qu’est-il advenu des précieuses ridicules et de leurs rois méprisants ? Face à la désinvolture institutionnelle, une piqûre de rappel s’imposerait-elle ? »

Les médias de "cour" dépassés par certains médias du web plus sérieux, honnêtes, pas maqués avec les milliardaires, et avec une certaine police, tous toujours rangés du côté de Macron, se distinguent, par ex. N.Saint-Cricq une "zizanie" qui fait sa maligne est reprise : « Le même 10 mai, dernier jour du confinement, l'observatoire des médias Acrimed a brocardé la journaliste de France inter, Nathalie Saint-Cricq, la qualifiant de «première flic de France», face à Christophe Castaner lorsqu'elle a demandé au ministre de l'Intérieur (lui-même qualifié de «journaliste») : «Est-ce que vous avez des informations précises sur des groupuscules, soit d'extrême-gauche, soit Gilets Jaunes reconvertis, qui seraient prêts à embrayer pour semer la zizanie en France à l'occasion du déconfinement ?»

5G « À l’égal des compteurs Linky, qui nourrissent aussi la méfiance, les antennes 5G sont un énième exemple de la manière dont l’Union européenne, les gouvernements et les géants de la télécommunication imposent des projets considérables sans consulter le moins du monde les élus locaux et la population.

Et pourtant, ce même gouvernement ne s’est pas contenté d’autoriser l’année dernière, mais a exigé que les opérateurs mettent en place un maillage territorial serré de cette cinquième génération de réseau téléphonique. Les décisions contradictoires du sommet de l’État ne serait-elle pas la cause moins directe certes, mais plus profonde de ces actes de sabotage qui prolifèrent aujourd’hui en France, et plus globalement en Europe ? Ne favorise-t-elle pas la peur ? »

https://fr.sputniknews.com/interviews/202005111043761779-face-au-covid-19-que-le-gouvernement-essaie-de-rouler-la-population-dans-la-farine-ca-ce-nest-pas/?utm_source=push&utm_medium=browser_notification&utm_campaign=sputnik_fr
« Les ratés de Macron face à l’épidémie -
S’il admet que les Français sont un peuple «difficilement gouvernable», Guillaume Bigot n’épargne pas cette «caste» qui dirige le pays depuis des dizaines d’années, constituée d’«énarques liés au CAC 40, qui ne projettent plus la France sur l’avenir». Depuis 2017, celui-ci distingue enfin trois séquences, peu à l’avantage du Président de la République: l’affaire Benalla, les Gilets jaunes et cette crise sanitaire et économique très grave, qui risquerait de compromettre définitivement sa réélection. »

«Toute crise a normalement pour effet de renforcer le lien avec la population, à une seule condition, c’est que la population attend une protection du gouvernement, un effet d’autorité. L’autorité est absolument incompatible avec le mépris, le mensonge, ou la volonté de manipuler l’opinion. C’est bien évidemment le mensonge sur les masques, les mensonges répétés sur les tests, les tentatives de manipulation extrêmement grossières de l’opinion publique par le gouvernement qui ont non seulement affaibli la parole publique, mais qui ont considérablement fragilisé le lien de légitimité.»

« Mais les principaux responsables coupables ont multiplié les appels à la prudence et au bon sens, alors que des millions de Français s’apprêtent ce lundi 11 mai à reprendre le travail afin de réamorcer l’économie nationale. »

https://fr.sputniknews.com/france/202005111043761055-le-port-du-masque-va-t-il-faire-exploser-la-delinquance/?utm_source=push&utm_medium=browser_notification&utm_campaign=sputnik_fr

... «Les règles vont changer»

« Parmi les mesures de sécurité qui accompagnent le déconfinement, on trouve le port du masque. Désormais recommandé par le gouvernement, après avoir été jugé inutile, il sera même obligatoire dans de nombreuses situations, comme dans les transports publics ou certains commerces. De quoi rendre plus difficile le travail de la police?

«Le port du masque à grande échelle est susceptible de compliquer le travail d’investigation des forces de l’ordre lorsque ces dernières doivent identifier les suspects de crime ou délit», explique Stanislas Gaudon.

Le policier juge cependant difficile de prédire une possible augmentation de la délinquance du fait de la généralisation du port du masque. »

« Arcelor mittal Fos sur mer / Durant le confinement, la nature a, paraît-il, partout repris ses droits, même sur les terres très industrialisées du pourtour de l’étang de Berre. Les abeilles bourdonnent dans la garrigue, un thon de cent cinquante kilos évolue dans les canaux de Martigues (les sardines, elles aussi, sont énormes), les poussins flamants roses s’épanouissent dans les marais camarguais. »

Dans la nature, pas de ballades, répression ... la flicaille, une espèce très répandue, va-t-elle proliférer ?
« Au lieu de laisser la population se disperser en plein air, on l’a concentrée dans des zones réduites » « Et partout en France, les préfets ont serré la vis, dans une sorte de surenchère. Au total, plus d’une vingtaine de départements ont interdit explicitement l’accès aux espaces naturels. Dans la Meuse, les forêts ont été désertées, alors qu’elles représentent 37 % de la superficie du département. Les autorités y ont interdit les promenades, les cueillettes et la coupe de bois. Des activités jugées « non indispensables », même si nombre de personnes, localement, en tirent des ressources ou un moyen de chauffage. »

« Pour l’écrivaine Nancy Huston, « nous avons tendance à innocenter les responsables en raison de leur puissance ». Les responsables des crises que nous vivons, ce sont ceux qui refusent la fragilité de la vie et veulent dominer la « Nature » — « une forme de mégalomanie spécifiquement masculine ».

En clair, les plus grands criminels ne sont pas derrière les barreaux mais à la barre : ce sont ces monstres purs, ces hommes qui aspirent à la croissance infinie, à la puissance absolue, au contrôle total, à la vie éternelle et à la richesse folle, qui nous précipitent vers l’Apocalypse imaginée par Mary Shelley dans Le Dernier Homme."

 Nancy Huston. »

Une pensée émue pour ce pauvre « peuple » incapable de comprendre, particulièrement quand on ne lui explique rien de peur qu'il ne comprenne que trop bien !

La TRAGEDIE MACRON : J'TE FLATTE... et J'TE COGNE ... 

Macron le locataire autocrate est la HONTE pour la France du 21ème siècle, son sang est rentré dans l'Histoire ! Avec son piteux gouvernement, il aura des comptes à rendre, ce que nous espérons ! Le JAUNE va le talonner, il n'en viendra pas à bout !

NI OUBLI NI PARDON / ON LÂCHE RIEN /  TOUS ENSEMBLE  

ON SE LEVE POUR QU'ILS SE BARRENT ! 

Merci aux soignants/soignantes, petites mains, bénévoles, GJ, confinés, victimes, Vincent/Le Maquis à Paris, RTFrance fidèle, journalistes-reporters professionnels indépendants, tous.tes... courageux, volontaires, solidaires...

Les GJ, autres, motivés, veillent... MACRON, ON EST LA ON EST LA

1) - https://www.youtube.com/watch?v=GKbklchSclQ - Le Maquis à Paris - 11 mai 2020 - Rassemblement, manifestation du 11 mai 2020 à 18h30 contre les violences policières, mairie de l'Île Saint Denis.

2) - https://www.youtube.com/watch?v=SE-ZJw2iJMc - MINISTÈRE DES SOLIDARITÉS ET DE LA SANTÉ - On remet ça… - 11 mai 2020 - Le Maquis à Paris.

3)Les GJ sont de sortie. On va rien lâcher les amis. Vous êtes coincés. Les flics toujours aussi nuls, masqués, armés… manipulés par Macron… La caméra perturbée filme à l’envers... https://www.youtube.com/watch?v=XUMUbOQjEQY - Une petite nasse… - 11 mai 2020 - Le Maquis à Paris.

4) - https://www.youtube.com/watch?v=x5JC7ZCWW0g&t=117s - 11 mai 2020PARIS - RDV au ministère et escorté jusqu'au métro.… Le Maquis à Paris.

5) - https://www.youtube.com/watch?v=Ta8096Y8OvY&t=455s - On fait quoi samedi 16 mai ? - 12 mai 2020 - Le Maquis à Paris.

6) - https://www.youtube.com/watch?v=P1K4Gka2ZZc&t=26sBELLEVILLE - Réouverture du marché de Belleville - 12 mai 2020 - Le Maquis à Paris.

7) - Pourquoi Jean Moulin ? Parce que c’est un Préfet exemplaire qui décide de désobéir ! Eventuellement la manif des GJ du samedi reportée au dimanche, les commerces, en principe sont fermés ? À voir ? Les flics vont déborder sur le dimanche ?! https://www.youtube.com/watch?v=gz9DYsUVp_k - Vive Jean Moulin et la résistance Gilet Jaune ! - 15 mai 2020 - Le Maquis à Paris.

8) - https://www.youtube.com/watch?v=crnAU-N6FAA - L'ECLUSE - BAR TABAC - Discussion entre têtes de turcs ! - 16 mai 2020 - Le Maquis à Paris.

9) - https://www.youtube.com/watch?v=VM9cbNPSal4Deuxième.… 16 mai 2020 - Le Maquis à Paris.

https://www.youtube.com/channel/UCM1dPrcar1pIz0EwfXDHzBQ?reload=9 - Le Maquis à Paris.

https://www.youtube.com/watch?v=hWhI9UM0bro&feature=push-lsb&attr_tag=kgEAp9XAL1_5e1Ok%3A6 - #Giletsjaunes #deconfinement #Paris - Avec le déconfinement, les Gilets jaunes de retour dans les rues de Paris - Diffusion lancée il y a 5 minutes à 15H35 - RT FRANCE - samedi 16 MAI 2020 - Ce 16 mai, des Gilets jaunes appellent à des rassemblements à Paris sur fond d'assouplissement des mesures sanitaires visant à endiguer la pandémie de Covid-19.

Le poète est vraiment voleur de feu. Il est chargé de l'humanité ...   

                           Sagesse Amérindienne

    Evene on Twitter: "#Citation du jour Arthur Rimbaud >> http://t.co ...

    Citation - Antoine de Saint-Exupéry

16 citations inspirantes de chefs indiens qui illustrent la ...

Proverbes Indiens – Gargas

Acte XI des Gilets jaunes à Bordeaux, Maxime Nicolle, a été arrêté ...

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.