Ceméa
Les Ceméa (Centres d’Entraînement aux Méthodes d’Education Active) sont une association regroupant des militant.e.s sur toute la France métropolitaine et d'Outer-mer et développent des actions en référence à L'Education nouvelle et populaire.
Abonné·e de Mediapart

87 Billets

0 Édition

Billet de blog 3 avr. 2020

Vie sociale et confinement: en MECS (Maison d'Enfants à Caractère Social)

VST, la revue du travail social et de la santé mentale des CEMEA réagit à l'actualité en recueillant des témoignages de professionnels actuellement sur les terrains. Comment les institutions s'organisent-elles pour faire face au coronavirus ? Quelles difficultés, mais aussi quelles inventions de la part des professionnels et des usagers pour maintenir une vie sociale… même en étant confinés ?

Ceméa
Les Ceméa (Centres d’Entraînement aux Méthodes d’Education Active) sont une association regroupant des militant.e.s sur toute la France métropolitaine et d'Outer-mer et développent des actions en référence à L'Education nouvelle et populaire.
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Logo VST © CEMEA

Elodie est éducatrice spécialisée et travaille dans une Maison d’Enfants à Caractère Social. Elle accompagne dans leur quotidien des jeunes confiés par le juge à l’Aide Sociale à l’Enfance. Elle nous a communiqué ce texte qui s’adresse à tous.

Lettre d'une oubliée,

Je suis éducatrice spécialisée. Ce métier ne vous dit sûrement pas grand-chose car peu de personnes y sont confrontées. Si vous n'êtes pas un enfant placé, une personne handicapée, une femme violentée ou un SDF affamé, peu de chance de nous croiser...

A l'heure où la France s'est arrêtée, une minorité de gens continuent à travailler, le personnel soignant bien sûr mais aussi... des éducateurs spécialisés. La détresse sociale ne se met pas en pause durant l'épidémie, le confinement aggrave bien au contraire des situations déjà bien affaiblies.

Je vais vous partager un bout d'mon quotidien en toute sincérité et ainsi espérer sortir de la case des oubliés...

J'accompagne des enfants abandonnés, délaissés, maltraités, cabossés par une vie qu’ils n’ont pas choisie. A l'heure où on nous impose cette fameuse "distance sociale", vous allez voir que pour nous c'est juste une terrible injonction paradoxale...

Je suis...
A côté de toi pour t'aider à franchir la porte de la classe, derrière toi, dans les gradins, pour t'aider à réussir cette dernière passe, devant toi pour te protéger et attendre que l'orage passe, tout près de toi pour t'aider à enlever cette carapace, loin de toi pour admirer ton envolée, la grande classe !

Je suis...
Cette brise qui t'aide à souffler ta douzième bougie, ce vent qui te pousse à exprimer au juge ce que tu vis, cette tornade qui te fait sortir de ton lit. Tantôt le méchant, tantôt le gentil...

Je te prête mes mots quand je te sens bégayer. Je te laisse mon épaule pour que tu puisses pleurer. Je te tends la main pour t'éviter de glisser. Je te prends dans mes bras quand tu es prêt à exploser...

Mon corps est mon seul outil de travail mais il est en permanence attaqué. Malgré toi, tu essaies parfois de l'abimer, avec des griffures, des morsures, des coups de poings ou des coups de pieds...

Je n'ai pas d'arme pour me défendre quand je me sens attaquée, juste des mots et mes convictions pour t'aider à avancer... le métier d'éducateur est difficile à évaluer, tous ces actes ne rentrent pas dans des cases ni dans aucun rapport d'activité.

Mais moi, ce qui me fais vibrer, c'est toute cette partie immergée, c'est tous ces moments impalpables qui ne sont pas comptabilisés, : des fous rires en pagaille et des moments à jamais gravés... des émotions qui s'entrechoquent, on passe du rire aux larmes, l'adrénaline comme moteur et ma détermination comme seule arme.

Des liens tissés au fil des mois sont solidement ancrés. On s'est attachés, tu as tiré sur la corde mais on n’a pas lâché, on a résisté contre vents et marées. Tu nous as détestés, tu nous as insultés, tu as déversé toute la haine que tu as contre la société mais on est restés là, on n’a pas bougé. Ça y est, le lien de confiance est créé, maintenant y'a plus qu'à dérouler...

L'arrivée au foyer t'a souvent fait pleurer et au moment où tu commençais à te poser vient souvent l'heure de se séparer... J'ai l'espoir que les graines semées puissent prendre sens pour toi dans quelques années...

Partagez, faîtes tourner, et peut être que ce soir à 20 heures quand vous applaudirez, vous aurez une petite pensée pour nous, les oubliés...

Elodie, éducatrice spécialisée

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Médias
La commission d’enquête parlementaire ménage Bernard Arnault…
L’audition du patron de LVMH par la commission d’enquête du Sénat sur la concentration des médias s’est déroulée de manière aussi calamiteuse que celle de Vincent Bolloré. La plupart des dangers qui pèsent sur l’indépendance et l’honnêteté de la presse ont été passés sous silence.
par Laurent Mauduit
Journal — Médias
… après avoir tenu café du commerce avec Vincent Bolloré
Loin de bousculer Vincent Bolloré, la commission d’enquête du Sénat sur la concentration des médias s’est montrée approximative et bavarde, mercredi, au lieu d’être rigoureuse et pugnace. L’homme d’affaires a pourtant tombé un peu le masque, laissant transparaître ses attaches nationalistes.
par Laurent Mauduit
Journal
Didier Fassin : « On est dans un basculement qui n’était pas imaginable il y a 5 ans »
Alors que l’état de crise semble être devenu la nouvelle normalité, quelles sont les perspectives pour notre société ? Didier Fassin, directeur d’études à l’EHESS qui publie « La société qui vient », est l’invité d’« À l’air libre ».
par à l’air libre
Journal — Justice
Au procès d’Éric Zemmour, la politique de la chaise vide 
Jugé jeudi pour avoir dit que Philippe Pétain avait « sauvé les Juifs français », Éric Zemmour n’est pas venu à son procès en appel. Faute d’avoir obtenu un renvoi après la présidentielle, son avocat a quitté la salle. Le parquet a requis 10 000 euros d’amende contre le candidat d’extrême droite.
par Camille Polloni

La sélection du Club

Billet de blog
Notre plan B pour un service public de l'énergie
[Rediffusion] Pour « la construction d’un véritable service public de l’énergie sous contrôle citoyen » et pour garantir efficacité et souveraineté sur l’énergie, celle-ci doit être sortie du marché. Appel co-signé par 80 personnalités politiques, économistes, sociologues, historiens de l’énergie dont Anne Debrégeas, Thomas Piketty, Jean-Luc Mélenchon, Aurélie Trouvé, Gilles Perret, Dominique Meda, Sandrine Rousseau…
par service public énergie
Billet de blog
Fission ou fusion, le nucléaire c’est le trou noir
Nos réacteurs nucléaires sont en train de sombrer dans une dégénérescente vieillesse ; nos EPR s’embourbent dans une piteuse médiocrité et les docteurs Folamour de la fusion, à supposer qu’ils réussissent, précipiteraient l’autodestruction de notre société de consommation par un effet rebond spectaculaire. Une aubaine pour les hommes les plus riches de la planète, un désastre pour les autres.
par Yves GUILLERAULT
Billet de blog
Un grand silence
L'association Vivre dans les monts d'Arrée a examiné le dossier présenté par EDF. Nous demandons, comme nous l'avons fait en 2010 et comme nombre de citoyens le font, que soit tenu un débat public national sur le démantèlement des centrales nucléaires : Brennilis, centrale à démanteler au plus vite.
par Evelyne Sedlak
Billet de blog
Le nucléaire, l'apprenti sorcier et le contre-pouvoir
Les incidents nucléaires se multiplient et passent sous silence pendant que Macron annonce que le nucléaire en France c'est notre chance, notre modèle historique.
par Jabber